Plus de 37 gigawatts de panneaux solaires installés en 2013

La Chine est devenue le premier marché mondial,... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

La Chine est devenue le premier marché mondial, avec 11,3 GW installés contre 3,5 GW en 2012. Le Japon, où le solaire connaît un boom après la catastrophe de Fukushima, était numéro 2, avec 6,9 GW, devant les États-Unis (4,8 gigawatts).

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Énergies vertes

Environnement

Énergies vertes

Découvrez des sources d'énergies vertes. »

Agence France-Presse

Au moins 37 gigawatts de panneaux solaires ont été installés dans le monde en 2013, un record marqué par le recul de la part de l'Europe, a annoncé mardi l'Association européenne de l'industrie photovoltaïque (Epia).

Fin 2013, le parc photovoltaïque en fonctionnement dans le monde a atteint 136,7 gigawatts, soit une hausse de 35% en un an, souligne l'Epia dans un communiqué.

Par rapport aux 29,9 gigawatts de 2012 et aux 30,2 GW de 2011, 2013 affiche une progression de près d'un quart. Le bond est encore plus spectaculaire si l'on remonte à 2009, année durant laquelle seulement 7 gigawatts avaient été installés.

L'Europe a toutefois évolué en sens inverse du marché mondial, avec 10,2 gigawatts installés l'an passé, contre 17,6 GW en 2012 et 22,4 GW en 2011. Sa part dans le marché mondial est passée de plus de 70% à 59% en 2012 et désormais 28% en 2013.

Le coup de frein de l'«Energiewende» (virage énergétique) est perceptible en Allemagne, le premier marché européen, qui tombe à 3,3 GW contre 7,6 GW en 2012. L'Italie a elle aussi connu une chute de 70%, autour de 1,2 GW. La France (réduction par deux à 0,6 GW), la Belgique et le Danemark ont également contribué au recul.

Le photovoltaïque couvre néanmoins aujourd'hui 3% de la demande européenne d'électricité et 6% en pic, et 58% des capacités installées dans le monde le sont en Europe, avec 79,9 gigawatts.

Et le Royaume-Uni, la Roumanie et la Grèce sont restés au-dessus du gigawatt installé l'an dernier.

Mais «l'Asie a pris la tête après 10 ans de domination continue de l'Europe sur les nouvelles installations», souligne l'Epia.

La Chine est devenue le premier marché mondial, avec 11,3 GW installés contre 3,5 GW en 2012. Le Japon, où le solaire connaît un boom après la catastrophe de Fukushima, était numéro 2, avec 6,9 GW, devant les États-Unis (4,8 gigawatts).




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer