Les villes sont le «nouveau visage du leadership» sur le climat, dit Obama

L'ancien président américain Barack Obama... (PHOTO Kamil Krzaczynski, REUTERS)

Agrandir

L'ancien président américain Barack Obama

PHOTO Kamil Krzaczynski, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
CHICAGO

L'ancien président américain Barack Obama estime que les villes, les États et les organisations sans but lucratif représentent «le nouveau visage du leadership» sur le climat. Il a fait ces commentaires mardi, à l'occasion d'un sommet de maires de partout dans le monde auquel participait la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

La mairesse de Montréal Valérie Plante donne une... (PHOTO Kamil Krzaczynski, REUTERS) - image 1.0

Agrandir

La mairesse de Montréal Valérie Plante donne une allocution lors du sommet.

PHOTO Kamil Krzaczynski, REUTERS

M. Obama a fait une brève allocution à la conférence annuelle C40, Cities for Climate, qui se tenait cette année à Chicago, la ville où il réside.

Le président a abordé les défis auxquels sont confrontées les villes alors que son successeur, Donald Trump, a choisi de se retirer de l'Accord de Paris sur le climat.

Les dizaines de maires ont signé la Charte de Chicago, qui fait écho aux principales parties de l'accord de Paris.

La mairesse de Montréal Valérie Plante, qui était aussi à Chicago, a d'ailleurs rencontré l'ex-président Obama en compagnie d'autres maires avant son discours, a-t-elle fait savoir par communiqué.

Lors de la conférence de deux jours, Mme Plante a participé à deux tables rondes qui portaient sur l'engagement des villes en matière de changements climatiques et les mesures d'adaptation mises en place par les municipalités.

Dans son communiqué, la mairesse dit avoir souligné les réalisations de Montréal, qui a diminué ses émissions de gaz à effet de serre de 25 % de 1990 à 2013, et les initiatives propres à la métropole du Québec, citant notamment son plan d'adaptation aux changements climatiques.

«Le rôle des Villes sur la scène internationale et locale est plus important que jamais dans la lutte aux changements climatiques. La mobilisation des Montréalais et des Montréalaises est essentielle. Notre principal défi est la réduction des émissions dans le secteur du transport. C'est pourquoi la mobilité durable est au coeur des priorités de mon administration», a-t-elle indiqué par communiqué.

La mairesse de Montréal poursuit ses missions à l'international mercredi. Elle doit s'envoler pour l'Europe francophone où elle participera à la première Conférence de Paris, organisée par le Forum économique international des Amériques. Ce sommet regroupera des chefs d'entreprises et des représentants d'organisations internationales.

Valérie Plante effectuera également de nombreuses visites à caractères diplomatique et économique dans la capitale française, de même qu'à Lyon, et à Bruxelles, en Belgique.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer