L'année 2015 pourrait être la plus chaude de l'histoire moderne

Sur le seul mois de novembre, la température... (Photo archives Reuters)

Agrandir

Sur le seul mois de novembre, la température moyenne a nettement dépassé, de 0,97° Celsius, la moyenne du vingtième siècle.

Photo archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Changements climatiques

Environnement

Changements climatiques

Tout sur les changements climatiques »

Agence France-Presse
MIAMI

Les températures enregistrées dans le monde entre janvier et novembre ont battu des records, laissant présager que l'année 2015 sera la plus chaude de l'histoire moderne, ont annoncé jeudi les experts de l'Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA).

Ce mois de novembre a été le plus chaud depuis le début des enregistrements en 1880. C'est aussi le septième mois consécutif à battre un record de températures, précise la NOAA dans son rapport mensuel sur le climat.

«Nous sommes désormais pratiquement certains que 2015 sera l'année la plus chaude jamais enregistrée», a déclaré Jake Crouch, climatologue de la NOAA, aux journalistes.

Il faudrait que le mois de décembre soit particulièrement froid pour que l'année 2015 ne dépasse pas tous les sommets: les températures moyennes en décembre devraient être inférieures d'au moins 0,24 degré Celsius à celles enregistrées lors du mois de décembre le plus froid, en 1916.

«Ça ne risque pas d'arriver», a remarqué Jake Crouch.

Entre janvier et novembre, la température moyenne à la surface des eaux et des océans a dépassé de 0,87° Celsius la moyenne du vingtième siècle, atteignant un plus haut jamais enregistré depuis 1880 et dépassant le précédent record atteint en 2014.

Sur le seul mois de novembre, la température moyenne a nettement dépassé, de 0,97° Celsius, la moyenne du vingtième siècle.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer