Obama annonce de nouvelles mesures contre les émissions de méthane

Soulignant que la production de pétrole des États-Unis... (PHOTO LM OTERO, archives Associated Press)

Agrandir

Soulignant que la production de pétrole des États-Unis est à son plus haut niveau depuis près de 30 ans et que le pays est désormais le premier producteur mondial de gaz naturel, la Maison-Blanche souligne la nécessité de prendre des mesures pour limiter les émissions de méthane, puissant gaz à effet de serre.

PHOTO LM OTERO, archives Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Changements climatiques

Environnement

Changements climatiques

Tout sur les changements climatiques »

Agence France-Presse
WASHINGTON

La Maison-Blanche a annoncé mercredi, dans le cadre de la lutte contre le changement climatique, une série de mesures visant à réduire les émissions de méthane, qui représentent près de 10 % des gaz à effet de serre émis par les États-Unis.

L'objectif affiché de l'exécutif américain est de réduire les émissions de méthane liées à l'exploitation et à la distribution du gaz et du pétrole de 40 à 45 % d'ici 2025 par rapport à 2012.

En s'appuyant sur les mesures déjà en place dans plusieurs États, l'Agence de protection de l'environnement (EPA) va mettre en place des réglementations spécifiques pour les nouvelles installations gazières et pétrolières, ainsi que celles qui font l'objet de modifications. Elle présentera ses propositions à l'été 2015 et les réglementations définitives deviendront effectives en 2016.

L'administration proposera par ailleurs au cours de l'année à venir des règles plus contraignantes pour assurer la sécurité des gazoducs qui devraient, assure-t-elle, contribuer à réduire les émissions de méthane.

Soulignant que la production de pétrole des États-Unis est à son plus haut niveau depuis près de 30 ans et que le pays est désormais le premier producteur mondial de gaz naturel, la Maison-Blanche souligne la nécessité de prendre des mesures pour limiter les émissions de méthane, puissant gaz à effet de serre.

Selon l'exécutif, les émissions de méthane liées à l'exploitation du gaz et du pétrole aux États-Unis ont baissé de 16 % depuis 1990, mais pourraient augmenter de plus de 25 % d'ici 2025 en l'absence d'efforts supplémentaires.

Le changement climatique est un sujet politiquement sensible aux États-Unis: les républicains, qui contrôlent le Congrès, s'opposent à toute nouvelle loi. Certains d'entre eux contestent la réalité du changement climatique, d'autres la responsabilité des activités humaines dans le réchauffement en cours.

Dans ce contexte, M. Obama, qui a fait du climat l'une de ses priorités, privilégie la voie réglementaire, via l'imposition de normes par la puissante Agence de protection de l'environnement.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer