Le plus haut sommet de Suède menacé

Le pic sud du Kebnekaise, situé dans l'extrême... (PHOTO WIKIPÉDIA)

Agrandir

Le pic sud du Kebnekaise, situé dans l'extrême nord du pays, perd environ un mètre en moyenne chaque année depuis 18 ans, a affirmé une géographe de l'Université de Stockholm, Gunhild Rosqvist.

PHOTO WIKIPÉDIA

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Changements climatiques

Environnement

Changements climatiques

Tout sur les changements climatiques »

Agence France-Presse
Stockholm

La Suède risque de bientôt changer de point culminant, sa plus haute montagne étant victime de la fonte des glaces, a indiqué vendredi un chercheur.

Le pic sud du Kebnekaise, situé dans l'extrême nord du pays, perd environ un mètre en moyenne chaque année depuis 18 ans, a affirmé une géographe de l'Université de Stockholm, Gunhild Rosqvist.

Cette spécialiste de l'histoire climatique qui dirige une station de recherche dans la région désigne un coupable évident. «Il n'y a aucun doute que le processus de fonte est provoqué par un temps plus chaud», a-t-elle dit à l'AFP.

Les premières mesures du sommet du glacier effectuées en 1902 donnaient une altitude de 2121 mètres.

Cette année, elle a été établie à seulement 2099 mètres, soit trois de plus que le pic nord du Kebnekaise, qui, fait de roche, ne bouge pas.

Mme Rosqvist pense que le point culminant du royaume devra être révisé dans les manuels de géographie d'ici deux à trois ans.

Le Kebnekaise est une destination touristique populaire, qui peut être escaladé par des randonneurs peu expérimentés.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer