Des inondations au Qatar et en Arabie saoudite

Il a plu en quelques heures plus que... (PHOTO AGENCE FRANCE-PRESSE)

Agrandir

Il a plu en quelques heures plus que pendant toute une année au Qatar, la moyenne annuelle étant de 74 mm, selon la Banque mondiale.

PHOTO AGENCE FRANCE-PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
DOHA

De fortes précipitations se sont abattues sur le Qatar et l'Arabie saoudite, inondant des routes et provoquant la fermeture d'écoles et même de l'ambassade des États-Unis mercredi à Doha.

Les inondations les plus spectaculaires se sont produites dans le royaume saoudien, mais une pluie incessante durant la nuit a aussi rendu de nombreuses routes impraticables dans le petit émirat du Qatar.

De fortes précipitations - jusqu'à 80 mm selon les services météorologiques - se sont abattues sur la région de l'aéroport international Hamad, près de la capitale Doha, mais n'ont pas interrompu le trafic aérien.

Il a plu en quelques heures plus que pendant toute une année au Qatar, la moyenne annuelle étant de 74 mm, selon la Banque mondiale.

Des informations sur les réseaux sociaux ont fait état d'une fuite d'eau dans le terminal de l'aéroport Hamad, ouvert l'année dernière et qui a coûté 17 milliards de dollars.

L'ambassade des États-Unis à Doha a été affectée par les eaux et a indiqué que ses bureaux seront fermés mercredi.

« En raison de conditions météorologiques défavorables, l'ambassade américaine sera fermée », a indiqué la chancellerie sur Twitter. L'ambassadrice Dana Shell Smith a conseillé aux Américains de rester chez eux.

Selon l'agence officielle qatarie QNA, le premier ministre cheikh Abdallah ben Nasser ben Khalifa Al-Thani a ordonné une enquête pour que les responsables des « défaillances » soient poursuivis devant la justice.

« Les compagnies responsables des défaillances révélées lors de ces intempéries feront l'objet d'une enquête et de poursuites devant le parquet », a indiqué le premier ministre, cité par QNA.

Le Qatar connaît des chaleurs torrides en été, ce qui a poussé les organisateurs de la Coupe du monde de football de 2022 à repousser aux mois de novembre et décembre ce Mondial prévu dans l'émirat.

Deuxième journée de pluie à Riyad

En Arabie saoudite, la capitale Riyad a subi mercredi, pour la deuxième journée consécutive, de fortes précipitations, avec des rues totalement inondées et des automobilistes abandonnant leurs véhicules endommagés par les eaux.

Environ dix voitures ont été englouties sous deux mètres d'eau sous un pont autoroutier dans le district de Labban, dans l'ouest de Riyad, selon un photographe de l'AFP.

Des travailleurs municipaux ont drainé l'eau accumulée dans les rues à l'aide de camions-citernes.

La défense civile a indiqué que 72 voitures avaient été retirées des eaux à travers la ville et tous leurs occupants secourus.

Mais une personne a été retrouvée morte à Rimah, au nord de Riyad, selon la défense civile.

Les artères du centre de la capitale étaient dégagées, mais la circulation était lente.

Des rues secondaires étaient en revanche inondées dans cette ville située en plein désert et comptant 5,7 millions d'habitants.

D'autres régions du royaume, notamment celle de Qassim, au nord de Riyad, étaient également affectées par les pluies.

Au moins huit personnes ont péri la semaine dernière dans des inondations qui ont frappé l'ouest de l'Arabie saoudite.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer