Un «blocage» météo cause la grande vague de froid

Plusieurs villages allemands ont été coupés du reste... (Photo: AFP)

Agrandir

Plusieurs villages allemands ont été coupés du reste du monde dans le nord du pays à la suite des importantes chutes de neige du week-end dernier qui ont provoqué la fermeture de nombreuses routes secondaires.

Photo: AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
la liste:5674:liste;la boite:547301:box

En photos

Agence France-Presse

La vague de froid qui s'est abattue depuis des semaines sur une grande partie de l'hémisphère nord est due à un phénomène de «blocage» de la circulation de l'air peu fréquent mais bien connu des spécialistes, a indiqué lundi l'Organisation météorologique mondiale (OMM).

«Pour l'instant, la seule explication (de la vague de froid actuelle, ndlr) est une situation météorologique de blocage», explique Omar Baddour, météorologue de l'OMM. Selon lui, il est actuellement «trop tôt pour parler d'interactions» avec le phénomène climatique El Nino dont l'OMM a annoncé le retour depuis plusieurs mois.

El Nino est un réchauffement cyclique des eaux du Pacifique équatorial, qui s'accompagne de manifestations atmosphériques inhabituelles dans le monde entier.

Le phénomène de blocage se caractérise, lui, par un changement de la circulation de l'air qui se fait habituellement en hiver dans l'hémisphère nord, d'ouest en est.

«Là, l'ondulation se fait du nord vers le sud. Quand cette ondulation est très vaste, à l'échelle planétaire, et persiste plusieurs semaines, on parle de blocage», ajoute M. Baddour.

Il y a actuellement, selon lui, trois ondulations en jeu, avec de l'air froid qui descend directement du pôle nord vers les États-Unis et le Mexique, d'une part, et, d'autre part, sur un axe méridional qui couvre toute l'Europe de l'Ouest (des pays scandinaves jusqu'à l'ouest de la Méditerranée en passant par le Royaume-Uni, la France, l'Allemagne et l'Espagne) et enfin sur la Russie orientale et la Chine.

«Un blocage à une telle échelle n'arrive pas très souvent, on peut dire tous les 30-50 ans», souligne l'expert, précisant que les météorologues l'attribue «à des phénomènes atmosphériques internes dont le fonctionnement est très complexe».

En tout état de cause, le blocage actuel est sur sa fin, selon le spécialiste.

«En général, c'est une question de plusieurs semaines, un mois, un mois et demi. Il a commencé en décembre, donc on arrive à peu près vers la fin de l'épisode», assure M. Baddour.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • La Floride frissonne toujours

    États-Unis

    La Floride frissonne toujours

    La Floride et une bonne partie du sud-est des États-Unis étaient lundi toujours sous l'emprise d'une vague de froid polaire qui a plongé cette région... »

  • La Chine se prépare pour une nouvelle vague de froid

    Asie & Océanie

    La Chine se prépare pour une nouvelle vague de froid

    Le nord de la Chine se préparait lundi à une nouvelle vague de froid alors que la fourniture d'énergie est déjà sous pression, avec des températures... »

  • Alerte météo en Espagne

    Europe

    Alerte météo en Espagne

    La neige et le froid perturbaient lundi les transports aériens et terrestres à travers l'Europe, alors que de nouvelles chutes de neige étaient... »

  • Un froid polaire enveloppe l'Europe

    Europe

    Un froid polaire enveloppe l'Europe

    L'Europe, mais aussi une grande partie des États-Unis, continuaient dimanche à subir une vague de froid polaire accompagnée de chutes de neige qui... »

  • Floride: le froid chasse les touristes

    États-Unis

    Floride: le froid chasse les touristes

    La vague de froid polaire qui s'est abattue sur les États-Unis et notamment le centre du pays, n'épargne pas la Floride (sud-est), habituée aux... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer