Il n'y aura pas de traité à Copenhague, prévient l'ONU

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le responsable du climat à l'ONU, Yvo De... (Photo archives AP)

Agrandir

Le responsable du climat à l'ONU, Yvo De Boer, affirme qu'il reste trop peu de temps avant Copenhague pour y assurer la signature d'un traité.

Photo archives AP

Agence France-Presse
Londres

Le sommet sur le climat de Copenhague en décembre n'accouchera pas d'un traité mais d'un cadre politique en vue de la réduction des émissions de gaz à effet de serre, a averti le responsable du dossier à l'ONU dans une interview au Financial Times de mardi.

«Un nouveau traité international à part entière dans le cadre de la convention (convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques, ndlr), je ne crois pas que cela va arriver», a indiqué Yvo de Boer, plus haut responsable pour le réchauffement climatique auprès de l'ONU. «Si vous voyez le peu de temps qui reste avant Copenhague, c'est clair», a-t-il ajouté.

Il faut donc «se concentrer sur des impératifs politiques qui établissent clairement comment les pays s'engagent» à réduire les émissions polluantes, a poursuivi le responsable. «Cela signifie une décision globale à Copenhague qui fixe des objectifs individuels pour les pays industrialisés, qui décide comment les pays en développement les plus importants comptent s'engager (à réduire les émissions) d'ici à 2020 et, espérons-le, qui place cela dans le contexte d'un objectif à long terme» d'ici à 2050, a expliqué M. de Boer.

«Nous devons nous concentrer sur ce qui peut être fait avec réalisme», a-t-il déclaré au FT.

Le sommet de Copenhague, qui aura lieu du 7 au 18 décembre, vise à établir un nouveau traité global sur le climat pour remplacer le Protocole de Kyoto qui expire en 2012.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer