Brossard interdira les sacs de plastique dès demain

Selon le Conseil québécois du commerce de détail... (PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Selon le Conseil québécois du commerce de détail (CQCD), plusieurs commerces de Brossard ont choisi de remplacer les sacs en plastique par ceux en papier, qui ne sont pas nécessairement plus bénéfiques pour l'environnement.

PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Vicky Fragasso-Marquis
La Presse Canadienne

À compter de jeudi, les citoyens de la ville de Brossard, en banlieue sud de Montréal, ne pourront plus se procurer de sacs de plastique jetables dans les commerces locaux.

Les détaillants de la ville devront offrir à leurs clients des sacs en plastique réutilisables ou des sacs en papier. Le règlement de la Ville avait été adopté en février dernier, mais la municipalité s'était donné quelques mois pour informer les commerces et la population.

Selon le maire de Brossard, Paul Leduc, la campagne de sensibilisation s'est très bien déroulée ; les commerçants et les citoyens ont fait preuve d'une « très belle collaboration ».

Trois commerces interrogés par La Presse canadienne ont assuré qu'ils étaient fins prêts à se conformer au règlement.

À l'imposant marché Adonis, les clients pourront désormais acheter des sacs réutilisables en plastique au coût de 20 cents. Depuis un mois, le magasin a présenté des affiches à ses clients pour les informer du changement.

Au IGA, le propriétaire Nicolas Picard a affirmé que son magasin n'avait éprouvé « aucun problème », puisque l'entreprise avait prévu offrir plus de sacs réutilisables à ses succursales, en plus des sacs de papier qui seront également disponibles pour quelques cents.

Au supermarché Avril, les clients pourront placer leurs achats dans des sacs en papier. Le commerce a averti ses clients de sa nouvelle politique depuis au moins deux semaines, a-t-on assuré.

Selon le Conseil québécois du commerce de détail (CQCD), plusieurs commerces de Brossard ont choisi de remplacer les sacs en plastique par ceux en papier, qui ne sont pas nécessairement plus bénéfiques pour l'environnement, a fait remarquer Françoise Paquet, directrice des relations gouvernementales de l'organisation.

« Selon les derniers avis d'experts que nous avions (...) le sac de papier est beaucoup plus néfaste que le sac de plastique », a-t-elle indiqué en entrevue téléphonique.

Mme Paquet a indiqué que les détaillants pouvaient avoir agi « par panique », étant surpris du fait que Brossard fasse « cavalier seul ». La ville a devancé la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), qui a formé un comité pour étudier la question avant de décréter l'interdiction, prévue d'ici 2018.

Le CQCD demandait à la municipalité d'attendre la CMM et, surtout, les résultats d'une nouvelle étude du gouvernement du Québec sur le cycle de vie des différents sacs.

Le maire de Brossard a expliqué que sa municipalité avait décidé d'agir maintenant parce qu'elle « était prête ». « Ça fait longtemps qu'on travaillait là-dessus (...) Je n'ai rien contre la CMM, je n'ai rien contre les autres villes, au contraire », a-t-il soutenu au bout du fil.

Il n'a d'ailleurs pas fermé la porte à modifier le règlement si les études démontrent que les sacs de papier sont nocifs pour l'environnement. « Tout ce qui peut améliorer la situation, c'est sûr qu'on n'est pas insensible à ça. C'est vraiment le gros bon sens qui nous guide tout le temps », a-t-il indiqué.

« Pas une question de jouer à la police »

Le maire Leduc a assuré que la ville serait tolérante dans l'application du règlement à compter de jeudi.

« Il va y avoir une ressource (consacrée) à l'application de cette nouvelle réglementation, mais ce qu'on veut, c'est accompagner, aider », a-t-il indiqué.

« Ce n'est pas une question de mettre une police sur la route. Ce qu'on va utiliser, c'est notre jugement. Il y aura des billets de courtoisie », a-t-il ajouté.

***

Quelques exemples de municipalités qui ont banni les sacs de plastique...

Au Québec :

  • Huntingdon
  • Deux-Montagnes
  • Sainte-Martine
  • Saint-Anselme
Les 82 villes de la communauté métropolitaine de Montréal se sont engagées à interdire les sacs d'ici 2018.

Au Canada :

  • Leaf Rapids
  • Wood Buffalo

Aux États-Unis :

  • San Francisco
  • Los Angeles
  • Seattle
  • Chicago
  • Portland (Oregon)
  • Austin

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer