Déforestation: «Des niveaux inacceptables»

Le couvert forestier mondial perd 33 000 kilomètres carrés... (PHOTO DELPHINE RAMOND, ARCHIVES AFP)

Agrandir

Le couvert forestier mondial perd 33 000 kilomètres carrés chaque année, soit l'équivalent de la superficie de la Belgique.

PHOTO DELPHINE RAMOND, ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les forêts disparaissent moins vite qu'avant, mais elles continuent d'être rasées. Chaque année, le couvert forestier mondial perd 33 000 kilomètres carrés, soit l'équivalent de la Belgique. C'est le constat qui ressort d'un rapport des Nations unies présenté à l'ouverture du Congrès forestier mondial, qui se tient cette semaine à Durban, en Afrique du Sud.

25 ANS DE DÉFORESTATION

La planète a perdu 1,29 million de kilomètres carrés de forêt de 1990 à 2015, estime l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). C'est comme si une forêt de la superficie de la Saskatchewan et du Manitoba réunis avait été rasée.

RALENTISSEMENT

Le rythme de la déforestation planétaire a cependant ralenti de moitié en 25 ans. De 0,18% dans les années 90, il est passé à 0,08% entre 2010 et 2015. Aujourd'hui, ce sont donc 33 000 kilomètres carrés de forêt qui sont rasés chaque année, ce qui correspond à la taille de la Belgique.

BIEN, MAIS PAS ASSEZ

Si les Nations unies se réjouissent de cette diminution de la déforestation, les organisations de défense de l'environnement se gardent bien de se montrer trop optimistes. «Il s'agit d'une bonne nouvelle d'un certain point de vue», a confié à l'AFP Rod Taylor, directeur international des forêts du Fonds mondial pour la nature (WWF), mais «nous avons toujours des niveaux inacceptables de disparition des forêts». À moins d'une «action courageuse et urgente», l'organisation craint que 1,7 million de kilomètres carrés de forêt ne soient rasés au cours des deux prochaines décennies, soit l'équivalent du Québec et des provinces maritimes réunies. (N.-B., N.-É., Î.P.-É.)

7%

La reforestation a grandement contribué à limiter la déforestation. Depuis 1990, la superficie des forêts plantées a augmenté de 1,1 million de kilomètres carrés. Ces forêts représentent aujourd'hui 7% de la superficie forestière mondiale.

FORÊTS TROPICALES MENACÉES

Les régions tropicales et subtropicales sont les plus touchées par la déforestation, particulièrement l'Afrique et l'Amérique du Sud. C'est d'ailleurs là que se trouvent huit des 10 pays ayant perdu les plus grandes superficies forestières depuis 2010. À l'opposé, la Chine a augmenté son couvert forestier de 15 400 km2 durant la même période.

PaysSuperficie perdue
Brésil 9840 km2
Indonésie 
6840 km2
Birmanie 5460 km2
Nigeria 4100 km2
Tanzanie 3720 km2
Paraguay 3250 km2
Zimbabwe 3120 km2
RD Congo 3110 km2
Argentine 2970 km2
Venezuela 2890 km2


CANADA: 2e POUMON DE LA PLANÈTE

Parallèlement au rapport de la FAO, la revue Nature rapporte la semaine dernière que la Terre compte 3000 milliards d'arbres. C'est une étude - la plus précise jamais réalisée - menée par l'Université Yale, au Connecticut, qui arrive à cette conclusion, après avoir combiné des images satellites et plus de 400 000 relevés de terrain. Les chercheurs ont ainsi déterminé que les deux plus grands pays du monde, la Russie et le Canada, sont aussi ceux qui abritent le plus grand nombre d'arbres.

Pays Milliards d'arbres
Russie 642
Canada 318
Brésil 302
États-Unis 228
Chine 140
RD Congo 101
Indonésie 81
Australie 77
Bolivie 59
Mexique 57


SURPRENANTE DENSITÉ

Bien que 43% des arbres de la planète se trouvent dans les zones tropicales et subtropicales, ce n'est pas là qu'on retrouve la plus grande densité forestière. Les forêts les plus denses du monde sont plutôt situées en Suède, en Finlande et en Slovénie, où on dénombre 69 000 arbres au kilomètre carré!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer