• Accueil > 
  • Environnement 
  • > Greenpeace se voit ordonner de se tenir à l'écart des navires de Shell 

Greenpeace se voit ordonner de se tenir à l'écart des navires de Shell

Shell s'est réjouie de ce dénouement. Greenpeace a... (Photo KEITH THORPE, archives AP)

Agrandir

Shell s'est réjouie de ce dénouement. Greenpeace a parlé d'un jugement décevant.

Photo KEITH THORPE, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Associated Press
ANCHORAGE, Alaska

Une juge fédérale américaine a ordonné aux militants de Greenpeace de se tenir à l'écart des navires de Royal Dutch Shell.

La juge de district Sharon Gleason a aussi interdit à Greenpeace, vendredi, de survoler avec des drones les secteurs au large des côtes de l'Arctique où Shell prévoit des forages.

Selon l'Alaska Dispatch News, l'injonction établissant une zone de sécurité sera en vigueur jusqu'au 31 octobre. Shell Offshore Inc. a intenté une poursuite, le 7 avril, un jour après que six militants de Greenpeace eurent investi le Blue Marlin, navire qui transportait une unité de forage semi-submersible de Transocean dans le Pacifique.

L'injonction établit des zones tampons allant de 300 pieds à environ 5000 pieds.

Shell s'est réjouie de ce dénouement. Greenpeace a parlé d'un jugement décevant.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer