Huit feux de forêt font rage dans le nord du Québec

Au moins huit foyers d'incendie sont toujours actifs, dont quatre... (Photo archives PC)

Agrandir

Photo archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse

Au moins huit foyers d'incendie sont toujours actifs, dont quatre non-maîtrisés, dans le nord du Québec.

Les températures chaudes font grimper l'indice d'inflammabilité des forêts québécoises. La région de la Côte-Nord est particulièrement vulnérable, avec un danger d'incendie considéré comme extrême.

Le nord du Lac-Saint-Jean, l'Abitibi et toute la région de la Jamésie font partie des points chauds suivis de près par la SOPFEU.

La région d'Eastmain est la plus touchée et des Autochtones ont été déplacés. Les flammes ont ravagé pour l'instant entre 325 000 et 350 000 hectares dans le nord du Québec. Par ailleurs, la route de la Baie-James est fermée sur 301 km par mesure de sécurité. 

La Société de protection contre le feu exerce une surveillance accrue sur tout son territoire, situé au sud du 51ème parallèle.

Après plusieurs jours d'assèchement et la faible quantité de pluie ces dernières semaines, Éloïse Richard, porte-parole de la SOPFEU estime que l'indice d'inflammabilité varie d'extrême à élevé sur une grande portion du Québec.

L'entreprise minière aurifère, Goldcorp, a d'ailleurs annoncé jeudi avoir demandé l'évacuation de la plupart de ses travailleurs en fonctions dans la région de la Baie James, à son projet minier Éléonore.

Avec La Presse Canadienne

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer