Les catastrophes ont coûté 186 milliards en 2012

L'ouragan Sandy a été la catastrophe la plus coûteuse... (PHOTO CHARLES SYKES, ARCHIVES AP)

Agrandir

L'ouragan Sandy a été la catastrophe la plus coûteuse de l'année, tant en termes de pertes économiques que de coûts pour les assureurs.

PHOTO CHARLES SYKES, ARCHIVES AP

Partager

Sur le même thème

Agence France-Presse
Zurich

Les catastrophes naturelles ou causées par l'homme ont causé des pertes économiques de 186 milliards de dollars en 2012 au niveau mondial, selon une étude publiée mercredi par le réassureur helvétique Swiss Re.

 

 

La facture que devront payer les assureurs suite à ces catastrophes s'élève à 77 milliards de dollars, ce qui fait de 2012 la troisième année la plus coûteuse de l'histoire de l'assurance, a indiqué le groupe suisse dans un communiqué.

Ce montant reste toutefois nettement inférieur à l'année précédente qui avait été marquée par un nombre record de tremblements de terre ainsi que par le vaste tsunami qui s'était abattu sur les côtes du Japon. En 2011, les pertes assurées avaient totalisé 126 milliards de dollars, a rappelé l'étude de Swiss Re.

L'année 2012 a été marquée par d'importantes catastrophes naturelles, en particulier aux États-Unis.

Sur les dix événements les plus coûteux sur l'année écoulée, neuf y sont survenus. Le taux de pénétration élevé des assurances en Amérique du Nord a porté la facture des pertes assurées à 65 milliards de dollars.

L'ouragan Sandy a été la catastrophe la plus coûteuse de l'année, tant en termes de pertes économiques que de coûts pour les assureurs.

Les pertes économiques se sont montées à 70 milliards de dollars, ce qui a fait de Sandy l'ouragan le plus coûteux après Katrina en 2005.

Les pertes assurées ont atteint approximativement 35 milliards de dollars, dont 20 à 25 milliards étaient couvertes par les assureurs privés, a quantifié l'étude de Swiss Re.

L'Italie a également connu une série de tremblements de terre dans le nord du pays, qui s'est traduite par des pertes assurées de plus de 1,6 milliard de dollars, soit le niveau le plus élevé jamais enregistré dans la péninsule italienne.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer