Rejet d'un projet d'agrandissement de sablière à Mirabel

La Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) vient de rejeter un projet, une... (Photothèque La Presse)

Agrandir

Photothèque La Presse

Partager

La Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) vient de rejeter un projet, une première depuis l'adoption du Plan métropolitain d'aménagement et de développement (PMAD), en mars 2012. Une sablière de Mirabel doit donc mettre de côté son plan d'agrandissement.

Dans sa décision, la CMM explique que l'agrandissement projeté est situé à l'intérieur d'un bois qui constitue un couloir forestier d'intérêt et qui comporte aussi des milieux humides. Pour s'y conformer, la CMM invite la municipalité à réviser son schéma.

Le maire de Mirabel est insatisfait de cette décision. À son avis, le projet ne touchait pas un bois d'importance. «Le ministre nous dit qu'on respecte les orientations gouvernementales, mais la CMM nous dit qu'on ne peut pas mettre notre projet en application. C'est le problème de toutes les municipalités des couronnes nord et sud et ça, je l'avais dit. Le problème, c'est qu'on va arrêter l'économie pendant quelques années au Québec», affirme Hubert Meilleur. La Ville de Mirabel rencontrera la CMM le 5 mars pour qu'elle reconsidère sa décision.

Le PMAD, adopté en mars 2012, prévoit la conservation de 17% du territoire de la communauté métropolitaine.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer