Un corps retrouvé après l'explosion sur une plateforme

La plateforme accidentée vendredi, située dans des eaux... (Photo Reuters)

Agrandir

La plateforme accidentée vendredi, située dans des eaux relativement peu profondes à une quarantaine de kilomètres au sud de la ville côtière de Grand Isle, est exploitée par la compagnie Black Elk Energy, basée à Houston.

Photo Reuters

Partager

Agence France-Presse
Chicago

Un corps a été retrouvé samedi par des plongeurs au lendemain de l'explosion suivie d'un incendie sur une plateforme pétrolière du Golfe du Mexique, au large de la Louisiane, ont annoncé dimanche les garde-côtes américains.

Le porte-parole des garde-côtes, Carlos Vega, n'a pas précisé si le corps retrouvé tard samedi par des plongeurs engagés par la société propriétaire de la plateforme était celui d'un des deux disparus recensés.

L'accident a également fait onze blessés.

Les recherches des garde-côtes américains, suspendues un peu plus tôt samedi, le restent jusqu'à nouvel ordre, a précisé M. Vega.

Aucune fuite en mer n'a été constatée à ce stade et le risque de marée noire semble écarté, la plateforme ne fonctionnant pas au moment de l'accident, avaient précisé les garde-côtes vendredi.

L'accident est survenu au lendemain de la lourde condamnation par la justice américaine de la compagnie BP pour le désastre écologique provoqué par l'explosion d'une de ses plateformes pétrolières, également au large des côtes de la Louisiane, en avril 2010. Une amende de quelque 4,5 milliards de dollars lui a été infligée, dans le cadre d'un accord où BP reconnaît sa culpabilité pour la marée noire du golfe du Mexique, la pire de l'histoire des États-Unis.

Onze personnes avaient péri dans l'accident qui avait conduit à d'importants changements de réglementation, mais les opposants affirment que l'industrie du pétrole offshore n'a pas fait assez d'efforts pour améliorer la sécurité.

La plateforme accidentée vendredi, située dans des eaux relativement peu profondes à une quarantaine de kilomètres au sud de la ville côtière de Grand Isle, est exploitée par la compagnie Black Elk Energy, basée à Houston.

L'explosion et l'incendie se sont produits alors que des travaux de maintenance étaient en cours: un ouvrier était en train de couper un tuyau. L'incendie a pu être éteint rapidement.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer