Éliminer la paperasse pour favoriser l'entrepreneuriat

« La lourdeur et la complexité des processus administratifs... (PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

« La lourdeur et la complexité des processus administratifs sont deux des obstacles majeurs à l'entrepreneuriat », souligne François William Croteau.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
François William Croteau

Maire de Rosemont-La Petite-Patrie, Projet Montréal

Pour améliorer la qualité de vie à Montréal et avoir des quartiers animés et vivants, la prospérité des commerces de proximité et la création de nouvelles entreprises sont vitales.

On ne peut pas prétendre offrir un cadre de vie avantageux et convivial aux citoyens montréalais si nous ne mettons pas tout en oeuvre pour favoriser l'entrepreneuriat.

La lourdeur et la complexité des processus administratifs sont deux des obstacles majeurs à l'entrepreneuriat. Chaque jour de délai peut compromettre la réalisation d'un projet de vie pour un entrepreneur. Pour encourager l'investissement et l'entrepreneuriat, il faut lancer des messages positifs, il faut poser des gestes significatifs.

Rosemont - La Petite-Patrie a décidé de répondre à ce défi en se dotant d'une politique publique fondée sur les meilleures pratiques, selon la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante, pour lancer un message de bienvenue aux entrepreneurs sur son territoire.

Tout d'abord, pour réduire les structures administratives et les délais de démarrage d'entreprise, nous avons créé un guichet unique par l'intermédiaire de PME-MTL. Ce guichet accueillera les entrepreneurs qui veulent investir dans l'arrondissement et les accompagnera tout au long du processus de démarrage.

Ensuite, nous avons créé un comptoir commercial réservé exclusivement aux services aux entreprises qui déposent une demande de permis à l'arrondissement. Actuellement, plus de 40 % des certificats sont émis le jour même de la demande, plus de 70 % en moins de 7 jours et 90 % en moins de 30 jours. La création du comptoir commercial, ajouté au guichet unique, aura un effet important sur la réduction des délais d'émission de permis dans Rosemont - La Petite-Patrie.

À l'instar des grandes villes d'Europe, si nous voulons que les commerces de proximité participent à l'embellissement et à la convivialité de nos quartiers, il faut favoriser l'aménagement de cafés-terrasses sur le domaine public. Voilà pourquoi nous avons modifié nos processus de traitement des demandes en assurant l'émission du permis de terrasse le jour même. Mieux encore, ceux qui avaient déjà obtenu un permis de terrasse l'année précédente, n'auront plus à déposer de nouvelle demande. Le renouvellement se fera automatiquement, à moins d'un avis contraire. Ce sont près de 120 renouvellements qui n'auront pas besoin d'un traitement administratif en 2016.

Pour terminer, nous réaliserons sous peu une étude de marché commerciale sur tout le territoire de Rosemont - La Petite-Patrie et nous tiendrons un sommet du développement économique local à l'automne. Tous les acteurs locaux seront invités à réfléchir sur l'avenir du développement économique pour les 10 prochaines années. Nous devons nous doter d'un plan d'action commun pour mieux agir en concertation sur l'ensemble du territoire et assurer une vitalité et une prospérité commerciale tout en favorisant l'entrepreneuriat et l'investissement.

Si nous voulons relancer la locomotive du Québec, l'une des solutions passe nécessairement par la réduction de la paperasse pour favoriser l'entrepreneuriat dans tous les quartiers montréalais.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:2525685:box

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer