Renforcons nos municipalités et notre pays

« Aucun ordre de gouvernement n'est mieux placé que... (PHOTO BEN NELMS, ARCHIVES BLOOMBERG)

Agrandir

« Aucun ordre de gouvernement n'est mieux placé que le gouvernement local pour déterminer les projets qui assureront les plus grandes retombées au plus grand nombre de citoyens », indique Raymond Louie. Sur la photo, Vancouver.

PHOTO BEN NELMS, ARCHIVES BLOOMBERG

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Raymond Louie

Président de la Fédération canadienne des municipalités

Lorsqu'une occasion de portée historique se présente, il faut savoir la reconnaître. Le Canada est sur le point de se voir offrir une telle occasion - une occasion qui pourrait transformer toutes ces villes et ces collectivités que nous habitons. Il faut la saisir.

La Fédération canadienne des municipalités (FCM) et les maires des grandes villes rencontreront leurs collègues fédéraux afin de discuter des grandes lignes des plus importants investissements dans la qualité de vie des Canadiens depuis des décennies.

Partout au pays, peu importe la taille de leur municipalité, et peu importe qu'elle soit urbaine, rurale, nordique ou éloignée, les maires sont tous persuadés que le meilleur moyen de bâtir une économie solide pour le Canada de demain est d'investir aujourd'hui dans la création d'emplois locaux et le renforcement de nos collectivités. Représentant la grande diversité de notre pays, la FCM et ses maires décriront les mesures qu'ils peuvent mettre de l'avant pour bâtir un Canada, fort, dynamique et durable.

Dans les discussions au sujet du prochain budget fédéral, la FCM et ses maires feront valoir à leurs collègues fédéraux qu'il revient aux municipalités d'établir les priorités locales.

Aucun ordre de gouvernement n'est mieux placé que le gouvernement local pour déterminer les projets qui assureront les plus grandes retombées au plus grand nombre de citoyens.

Il faut cesser de financer les infrastructures municipales, programme ponctuel par programme ponctuel et projet par projet. Cette approche à la pièce est non seulement boiteuse, mais elle place les villes et les collectivités dans l'impossibilité de planifier efficacement à long terme. 

Car il faut savoir qu'un bon budget n'est pas qu'une simple énumération de dépenses à court terme. Il doit stimuler la croissance dont ont absolument besoin nos collectivités et investir dans l'économie de demain. Les villes et les collectivités durables et concurrentielles à l'échelle mondiale sont et seront toujours indispensables à une saine économie.

Il faut comprendre que les investissements fédéraux ne peuvent pas être injectés seulement dans des projets emballants. Il faut équilibrer ces besoins avec la nécessité de réparer et de maintenir en bon état les infrastructures et les logements que nous possédons déjà.

Par exemple, des investissements faits intelligemment dans des rénovations et des améliorations écoénergétiques pourraient remettre en état des milliers de logements sociaux aujourd'hui inhabitables dans des collectivités de toutes tailles.

Non seulement ce genre d'investissement peut être mis en oeuvre rapidement, mais il serait bon pour l'environnement et aiderait à combler un réel besoin des familles les plus vulnérables du Canada. Autrement dit, il répond à trois priorités stratégiques à la fois - pourvu que nous ne laissions pas passer l'occasion.

Les élus municipaux du Canada ont de bonnes raisons de placer de grands espoirs dans leur partenariat avec le gouvernement fédéral. Je suis heureux d'affirmer que le gouvernement consulte la FCM, les maires et les conseillers municipaux. Le ministre de l'Infrastructure et des Collectivités, Amarjeet Sohi, compte sur une expérience et une expertise du secteur municipal puisqu'il a été conseiller municipal. Le ministre des Finances, Bill Morneau, a réitéré sa détermination à investir massivement dans notre économie. Pour sa part, le premier ministre participe étroitement à ces efforts, comme il me l'a affirmé de nouveau au cours des dernières semaines.

Une occasion déterminante est sur le point de se présenter au Canada - occasion dont pourraient profiter tous les Canadiens pendant des générations. Le budget fédéral de 2016 pourrait devenir un tournant pour tous les Canadiens. Toutefois, seules des mesures énergiques peuvent assurer un changement véritable. La FCM et ses 2000 villes et collectivités membres sont prêtes à s'investir dans un partenariat avec le gouvernement fédéral afin de mener la tâche à bien.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:2525685:box

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer