Préparons nos enfants à la vie !

Montrez-vous à vos enfants comment travailler ? Je veux dire par là comment... (Illustration La Presse)

Agrandir

Illustration La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Marie Quesnel

Auteure, conférencière et coach en parentalité

Montrez-vous à vos enfants comment travailler ? Je veux dire par là comment exécuter certaines tâches de base dans une maison, qui sont plus complexes et altruistes que faire son propre lit ou mettre son verre et son assiette dans le lave-vaisselle ?

Comme parents, on se retrouve souvent à faire de nombreuses recherches pour dénicher des activités excitantes pour nos petits. On veut les initier à de nombreux sports, les émerveiller en leur montrant tous les spectacles de l'heure, leur faire visiter des musées, des parcs et les lieux les plus exotiques que notre budget nous permet de fréquenter.

On ne peut pas être contre la vertu : tout cela remplit admirablement le coffret culturel et sportif de nos enfants, pour peu qu'on prenne la peine de leur expliquer ce qu'ils voient et de faire pour eux des liens qui leur permettent d'en saisir l'importance.

Or, est-ce possible qu'on soit en train d'oublier un volet bien important, soit celui du pratico-pratique ? Si on garde un oeil sur l'avenir, on doit être conscients que nos enfants devront un jour tenir maison avec toutes les tâches que cela implique.

Allons-y avec quelques évidences : il y a belle lurette que les cours d'économie familiale sont disparus du cursus scolaire et, à la maison, les deux parents travaillent habituellement à temps plein. Tout le monde connaît la rengaine de la lourde routine d'une petite famille. On peut la résumer ainsi : on court toujours et on manque de temps.

Mais qui, alors, enseignera aux jeunes ces petites tâches ? Évidemment, entre passer la journée sur une pente de ski et apprendre à faire du lavage ou à préparer une sauce à spaghetti, l'intérêt et la cote de plaisir ne sont pas les mêmes ! Pourtant, rien n'empêche de faire tout cela, surtout quand on prend conscience à quel point l'enseignement des tâches ménagères est important. Pourquoi la journée de ski ne constituerait-elle pas la magnifique récompense une fois que tout le monde a mis la main à la pâte ?

QUALITÉ DE VIE FAMILIALE

Cet investissement de temps et d'énergie peut se traduire par des moments « vrais » avec vos enfants. Vous n'êtes pas en train de leur acheter un autre bidule qui deviendra rapidement désuet, vous êtes en train de leur enseigner la vie. Vous êtes aussi en train d'investir dans la qualité de la vie familiale, parce que quand nos enfants savent bien travailler dans une maison, les tâches sont réparties et ne sont plus la seule responsabilité du chef de la maison, rôle qui tombe encore (trop) souvent sur les épaules de la mère.

C'est aussi une façon de clarifier le rôle et l'identité de chaque enfant, en lui offrant une occasion de se sentir utile. Vous renforcez son autonomie et son sens des responsabilités. Vous lui montrez que vous lui faites confiance, que sa famille a besoin de lui, qu'il est compétent, aimable, travaillant...

Vous avez le potentiel d'avoir un jour, sous votre toit, une personne à qui on a appris à collaborer dans la PME familiale.

Une personne qui contribue au confort et au bien-être des gens qui l'entourent. N'est-ce pas ce qu'on veut, quand on met au monde des enfants, que ceux-ci deviennent des adultes autonomes, responsables, ouverts sur le monde, productifs ? C'est à la maison que ces apprentissages essentiels se font. Ils seront mis en pratique en société.

Bref, la liste d'avantages et de gains secondaires en montrant à nos enfants à travailler dans la maison est très longue. Tout est question d'équilibre : bien travailler et bien s'amuser, en tenant compte de l'âge et des capacités de nos enfants. Voilà qui mérite réflexion !

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:2525685:box

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer