Notre portrait

« Il y a de l'ouvrage à faire sur... (PHOTO THINKSTOCK)

Agrandir

« Il y a de l'ouvrage à faire sur le plan intellectuel », tranche Michel Beaumont.

PHOTO THINKSTOCK

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Beaumont

Québec

Il est parfois agréable d'examiner le portrait social des Québécois en relation avec leurs intérêts. Bien sûr, certains diront : quand on se regarde, on se désole, quand on se compare, on se console. Bon, cela est-il toujours vrai ? L'interprétation de chacun apportera une partie de la réponse.

Pour ma part, après avoir pris connaissance des données apportées par la firme Influence Communication, je ne suis pas du tout fier de ma province. J'en ai même honte. Dieu qu'il y a de l'ouvrage à faire sur le plan intellectuel ! Si vous le voulez bien, allons explorer le rapport sur nos intérêts dans les médias.

Aimez-vous les priorités des Québécois ?

Croyez-vous que notre matière grise est utilisée ?

Nous occupons-nous des vraies choses ?

À vous de décider et de vous faire une idée.

On rapporte qu'en Ontario, 46 % de toutes les nouvelles du sport portent essentiellement sur les activités de la LNH. En comparaison, ici au Québec, 71 % de toute l'activité sportive porte uniquement sur un seul club : le Canadien de Montréal. Donc, on ne parle pas de plusieurs sports ou de plusieurs clubs. Encore une fois, 71 % de l'éclairage médiatique est ciblé sur un seul club. Dommage que les Québécois ne soient pas plus ouverts dans le choix sportif offert. On se limite et se borne à peu, notre vision est mince.

Ce n'est pas tout ! Saviez-vous que la troisième nouvelle sportive la plus importante dans l'année au Québec demeure l'ouverture du camp d'entraînement du CH avec son tournoi de golf ? C'est peu édifiant.

Si vous demandiez aux gens qui circulent sur la rue de nommer cinq ministres au provincial, très peu de gens y parviendraient. Par contre, nommer 10 joueurs de l'édition actuelle du Canadien devient un exercice très facile. Voilà pour l'intérêt des Québécois et leurs connaissances générales. Si le CH ne joue pas un soir, le hockey n'existe pas.

La nouvelle la plus couverte au Québec demeure les attentats à Paris le 13 novembre dernier. En retour, la fin de la campagne électorale fut la plus importante dans le ROC (Rest of Canada). La raison : nos liens sont plus forts avec la France que dans le ROC.

Au Québec, nous présentons 91 fois plus de bulletins météo que dans le reste du Canada. Pourtant, il y aura un hiver partout !

Sur les 100 personnes les plus médiatisées au Québec, on ne retrouve que 15 femmes, malgré qu'elles soient plus nombreuses maintenant devant et derrière la caméra. Il y a du travail à faire ici.

En ce qui concerne le volume des nouvelles au Québec, 91 % des informations proviennent de Montréal, Québec et Saguenay. Les 14 autres régions se partagent les 9 % qui restent. Ce qui est dangereux ici, c'est que les projets ou dossiers en région ne sont pas moins importants, mais il n'y a presque personne pour les porter. L'intérêt envers les régions diminue d'année en année. Dommage. Nous sommes en train de tuer tranquillement l'importance des régions et du Québec en même temps. On se tire dans le pied.

Tenez-vous bien, on fait plus de cuisine et de conseils pour les vins dans les médias québécois que de culture. En passant, savez-vous quel est l'événement le plus important dans le monde culturel au Québec en 2015 ? L'émission La Voix (imaginez !).

Au Québec, nous parlons 55 % moins d'économie que dans le ROC (gênant). On prétend que les Québécois ont beaucoup de problèmes dans leur rapport avec l'argent.

Si, au Québec, nous avons tendance à laisser tranquilles nos vedettes, d'un autre côté, le phénomène de paparazzi augmente autour de Justin Trudeau et sa femme ainsi que pour PKP et Julie. On a trouvé ce phénomène également chez Sarkozy et Carla, ainsi que chez Obama et sa femme Michelle.

Saviez-vous que dans la liste des 15 femmes les plus médiatisées au Québec, des artistes comme Madonna et Lady Gaga dépassent largement des vedettes d'ici ?

Au Québec, l'intérêt des gens pour les nouvelles va comme ceci : les sports, les faits divers et les nouvelles locales.

Les mots les plus tweetés au Québec en 2015 sont CH, TLMEP et Gohabsgo. (On voit notre penchant intellectuel !)

Pour terminer, au Québec, les dossiers portant sur l'environnement se retrouvent au neuvième rang en importance alors qu'ils sont au deuxième rang dans le monde. Le Québec semble y présenter une certaine résistance.

À vous de vous faire une opinion maintenant !

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:2525685:box

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer