À propos du salaire des médecins

Exemple fictif, mais très réaliste, du salaire des médecins de famille du... (PHOTO André Tremblay, archives La Presse)

Agrandir

PHOTO André Tremblay, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Caroline Moreau

Médecin

Exemple fictif, mais très réaliste, du salaire des médecins de famille du Québec: femme médecin travaillant cinq jours par semaine au bureau; une semaine sur cinq à l'hôpital pour couvrir ses activités médicales particulières (AMP).

Salaire approximatif: 210 000$

Moins 30% pour prise en charge d'un nombre insuffisant de patients: 147 000$;

Moins 40 000$ en frais de bureau (loyer, fournitures, secrétaire, infirmière): 107 000$;

Moins 10 000$ en frais d'assurance responsabilité, cotisation au Collège des médecins, cotisation à la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ), frais de formation médicale continue (montant très conservateur, soit dit en passant): 97 000$;

Moins les impôts...

Ne pas oublier de tenir compte que cette médecin n'a aucun fond de pension, aucune couverture par la CSST, aucun congé payé, aucune assurance médicament, dentaire ou autre payée par son employeur.

Savez-vous combien gagne une infirmière praticienne spécialisée (ou «superinfirmière»), avec les avantages sociaux?

Savez-vous combien ça gagne, un cadre du réseau, avec les avantages sociaux?

Savez-vous combien gagnait le Dr Barrette, lorsqu'il était radiologiste?

Savez-vous combien peut coûter un traitement de chimiothérapie pour un myélome qui prolonge la vie d'en moyenne trois mois sans bénéfice sur la mortalité? (réponse: 150 000$)

Savez-vous combien coûte annuellement de l'hémodialyse pour un patient qui souffre de démence et qui ne se rend même pas compte qu'il est hémodialysé?

Savez-vous combien coûte un séjour aux soins intensifs d'une semaine pour un patient de 97 ans?

La loi 20 maintenant...

Maudite belle façon de nous récompenser pour les longues années d'étude à bûcher tous les soirs et les fins de semaine.

Maudite belle façon de nous récompenser d'avoir juste six mois de congé de maternité (et, encore, ça dépend des hôpitaux).

Maudite belle façon de nous récompenser de travailler à Noël, les fins de semaine, la nuit.

Maudite belle façon de nous remercier de nous faire vomir dessus, frapper, crier après, de courir le risque d'attraper une maladie grave, de ramener ça à la maison et contaminer nos propres enfants.

Heureusement que nos patients sont plus reconnaissants de notre travail que le Dr Barrette, parce qu'on serait une gang à vouloir changer de carrière!

Merci à tous ceux qui me remercient de mes soins. C'est ça qui me permet de continuer.

P.S., Dr Barrette, avec tout l'argent que vous allez économiser avec la loi 20, peut-être pourriez-vous songer à en investir une partie dans les écoles, pour les élèves en difficulté et pour la promotion de saines habitudes de vie, la prévention de l'obésité, l'exercice. Me semble que la pilule serait moins difficile à avaler si l'argent était réinvesti pour quelque chose qui en vaut la peine...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:2525685:box

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer