Courrier des lecteurs

Des questions pour le père Noël? Écrivez-lui à... (Photo fournie par le Complexe Desjardins)

Agrandir

Des questions pour le père Noël? Écrivez-lui à debats@lapresse.ca (détails plus bas).

Photo fournie par le Complexe Desjardins

Partager

La Presse

Aujourd'hui comme hier

L'être humain sera toujours l'être humain. Les nazis affirmaient qu'ils obéissaient aux ordres, qu'ils n'avaient pas à dénoncer leur patron, qu'ils agissaient en toute bonne foi, qu'ils n'étaient pas le surveillant de leurs frères. On sait quelle catastrophe cette attitude a provoquée. À la commission Charbonneau, même refrain. J'obéissais à mon patron; ce n'était pas mon mandat de signaler les infractions; il fallait que je joue le jeu si je voulais survivre; je craignais les représailles. Heureusement, quelques individus ont résisté au système de collusion et de corruption. Ils ont mangé des coups; ils ont souffert à la suite de leur dénonciation. Les dénonciateurs sont punis plutôt qu'être honorés. On comprend mieux comment les Allemands ont pu ainsi commettre le plus grand crime de l'Histoire dans la plus grande indifférence et la plus grande inconscience. L'être humain sera toujours le même, mais ce n'est pas une raison pour ne pas le ramener à une saine morale.

Normand Rousseau, Gatineau

---

Dommage pour Daniel Langlois

Le Club 357c constitue une magnifique réhabilitation d'un immeuble patrimonial rempli d'histoire dans un quartier encore plus riche de cette même histoire. Durant les 12 années pendant lesquelles j'ai habité à proximité du quartier, j'ai fini par cesser de compter le nombre de fois où je suis tristement passé devant cet immeuble qui dépérissait lentement. Quand, au hasard d'une autre promenade, j'ai vu que quelqu'un avait mis le tout en chantier, j'ai été ravi. Et quand j'ai vu le résultat final et appris le nom du mécène, j'ai été encore plus content. Maintenant, je trouve dommage que le grand public en apprenne l'existence dans les circonstances que l'on sait. Je souhaite que cela ne vienne pas entacher le travail réalisé par Daniel Langlois qui n'est aucunement responsable des tractations douteuses de certains membres et de leurs invités. Pour une fois qu'un immeuble patrimonial d'une telle qualité n'aura pas été démoli pour être remplacé par une affreuse tour à bureaux cheap, il serait dommage qu'on ne l'associe désormais qu'à un repaire de brigands.

Jean-François Couture

---

Rêver en couleurs

À l'émission Les Francs-tireurs, Jean-François Lisée a dit que parler français pour un nouvel arrivant au Québec était la base nécessaire pour devenir un citoyen québécois. Une position fort convenable. Mais le ministre de la Francophonie est-il au courant qu'en 2011, seulement 7000 des 53 000 nouveaux arrivants au Québec avaient le français comme langue maternelle? Et que curieusement, 13 000 autres, qui venaient de pays francophones, surtout arabes, n'avaient pas le français comme langue maternelle? Sans parler des deux tiers des arrivants qui ne parlent ni anglais ni français? En somme, il y a loin entre son désir et la réalité. Dans les faits, la majorité d'entre eux ne seront pas de sitôt des Québécois au sens linguistique du terme et, malheureusement, peu d'entre eux ne s'intéresseront vraiment à la souveraineté. Le ministre rêve en couleurs.

Michel Magnant

---

APPEL À TOUS DE LA PRESSE DÉBATS:

VOS QUESTIONS AU PÈRE NOËL

D'ici quelques jours, un personnage légendaire se confiera à La Presse: le père Noël.

Si vous avez des questions à lui poser, faites-nous les parvenir à debats@lapresse.ca Peut-être lirez-vous sa réponse dans nos pages Débats d'ici Noël.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer