La Presse+ : trois ans de croissance continue

Guy Crevier, président et éditeur de La Presse.... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Guy Crevier, président et éditeur de La Presse.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Guy Crevier

Président et éditeur de La Presse

En début d'année, La Presse a complété sa transformation numérique en remplaçant avec succès son édition papier du lundi au vendredi par l'édition numérique pour tablettes La Presse+. Trois ans après son lancement, La Presse+ est désormais établie comme une référence incontournable de l'information au Québec et cela, tant dans le rituel d'information des lecteurs que dans les campagnes marketing des annonceurs. Nous souhaitons aujourd'hui faire le bilan du chemin parcouru et faire le point sur les performances exceptionnelles de La Presse+.

Un média en constante progression

Depuis l'annonce de la fin de l'édition papier en semaine, le lectorat hebdomadaire de La Presse+ a augmenté de près de 30 %, ce qui signifie que près de 140 000(1) nouveaux lecteurs la consultent chaque semaine. Trois ans après son lancement, la popularité de La Presse+ ne se dément d'ailleurs pas : elle est toujours en croissance avec une moyenne de 725 nouveaux téléchargements chaque jour. Cette impressionnante progression indique que les lecteurs de La Presse papier poursuivent leur migration vers notre édition numérique et que de nouveaux lecteurs continuent d'y adhérer. Aujourd'hui, une moyenne de près de 260 000 tablettes uniques(2) se connecte à La Presse+ chaque jour.

Nous tenons à remercier nos lecteurs pour leur engagement soutenu et leur grand enthousiasme pour l'expérience d'information que nous leur offrons chaque jour. Pour nous, cette appréciation s'illustre notamment par le temps qu'ils consacrent quotidiennement à la navigation dans leur édition, qui oscille entre 40 et 60 minutes (3) selon la journée de la semaine.

La Presse+ numéro 1 parmi les applications mobiles d'information au Québec

Ces succès ont récemment été confirmés par une étude du Centre d'études sur les médias de l'Université Laval sur les habitudes d'information des Québécois à l'ère numérique. En se basant à la fois sur le nombre d'utilisateurs et le temps consacré à la consultation, l'étude conclut que La Presse+ monopolise 43 % (4) des parts du marché de l'information sur applications mobiles au Québec, loin devant son plus proche concurrent qui récolte 16 % des parts de marché. Se retrouver en tête de ce palmarès est une fierté pour toute notre équipe qui s'investit quotidiennement pour faire de La Presse+ la référence en information au Québec.

Parts (%) du marché de l'information des applications mobiles, 2015

La Presse+42,7
Radio-Canada15,5
MétéoMédia12,5
RDS9,5
J56,0
TVA Sports4,5
Le Devoir1,7
L'actualité1,4
Canoë-LCN1,0
Autres5,2
Total100 %

Leader numérique de l'information au Québec

Plus tôt cette semaine, La Presse s'est également distinguée dans les résultats du plus récent sondage qui mesure le lectorat des quotidiens en se positionnant une fois de plus comme le leader numérique de l'information au Québec. Chaque semaine, plus de 2,4 millions (5) de lecteurs consultent nos plateformes numériques (La Presse+, LaPresse.ca, l'application La Presse Mobile) dans la province de Québec. C'est 43 % plus de lecteurs que notre plus proche concurrent, qui est consulté par 1,7 million de lecteurs chaque semaine. Ces résultats témoignent que les médias numériques, dont La Presse+, sont extrêmement prisés par les Québécois, alors que l'industrie des journaux papier poursuit son déclin.

Un lectorat qui se renouvelle

L'accroissement constant du lectorat de La Presse+ nous permet de constater qu'elle plaît à tous les groupes d'âge, mais plus particulièrement aux jeunes adultes. Portée par le succès de La Presse+, la marque La Presse a d'ailleurs fait un saut de 16 rangs chez les milléniaux au palmarès des marques les plus influentes au Québec Ipsos-Infopresse 2016.

Une offre publicitaire performante et appréciée

Dans une industrie en profonde transformation, La Presse+ se positionne désormais comme un média incontournable pour joindre et interagir avec une masse critique de lecteurs de qualité. La Presse+ se distingue de ses concurrents en offrant aux annonceurs et aux agences des produits publicitaires innovants, créatifs, efficaces et mesurables qui répondent véritablement à leurs besoins. À ce jour, 1800 annonceurs ont choisi ce véhicule numérique de tout premier plan pour la publication de près de 30 000 annonces. Après trois ans d'opération, les revenus publicitaires en provenance de La Presse+ représentent déjà plus de 75 % de nos revenus publicitaires totaux, alors que l'ensemble de nos plateformes numériques en génère 88 %. Ces excellents résultats indiquent que les annonceurs continuent de transférer leurs investissements publicitaires vers La Presse+.

Une grande fierté

Aujourd'hui, nous sommes extrêmement fiers du chemin parcouru au cours des dernières années et sommes plus convaincus que jamais de la pertinence de notre transformation numérique. Notre réussite s'appuie d'abord sur le talent et l'engagement de l'équipe de La Presse qui a mené de front le changement de culture nécessaire à l'existence et au succès de La Presse+. Je les remercie pour leur apport et leur indéfectible volonté de réussir. Merci aussi à l'industrie publicitaire d'avoir adopté La Presse+ et de continuellement rivaliser d'audace pour proposer aux lecteurs des concepts d'annonces percutants. Mais surtout, merci à nos centaines de milliers de lecteurs qui nous motivent à innover constamment pour les informer de la meilleure façon qui soit.

Sources :

(1)     Localytics, du 7 au 13 septembre 2015 vs 28 mars au 3 avril 2016 (1,5 lecteur par tablette [CROP janvier 2015]).

(2)     Localytics, moyenne quotidienne du nombre de tablettes uniques du 28 mars au 1 avril 2016.(3)     Localytics, Printemps 2016.

(4)     Les Québécois et l'information à l'ère du numérique, 2015. Palmarès calculé en fonction du nombre d'utilisateurs et de l'intensité de l'utilisation. Centre d'études sur les médias de l'Université Laval.

(5)     Source : Vividata Q4 2015, lectorat numérique hebdomadaire, Province de Québec 18+.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:2525685:box

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer