Image d'un ordinateur portable

Des citoyens sélectionnés pour la pertinence de leurs propos Icone tooltip

La UFC: sport, succès et respect ultimes

David Lepage
 

David Lepage

Entrepreneur et consultant en communications

Alors que certains louangent Georges St-Pierre pour ses efforts et sa victoire, d'autres accusent les arts martiaux mixtes de n'être guère plus qu'un cirque vulgaire et violent. En total désaccord avec ces derniers, j'ai décidé de m'entretenir avec Jonathan The Road Warrior Goulet, lui-même ancien combattant de la UFC, afin d'obtenir l'avis éclairé d'un expert.

Comme tant d'autres, j'ai regardé avec grand intérêt le combat de GSP. C'est un sport que j'ai appris à découvrir et à apprécier au fil du temps. Car au-delà de la violence, les arts martiaux mixtes regorgent d'histoires touchantes de persévérance et de succès.

Tout d'abord, Jonathan souligne le fait que les combats «extrêmes» ont bien changé depuis leurs débuts. Il faut savoir que des règles strictes encadrent maintenant les combats et «plusieurs états, provinces et pays ont légalisé les arts martiaux mixtes grâce à de nombreux règlements, maintenant unifiés, qui s'ajoutent à une liste déjà bien remplie», m'explique-t-il.

Si certains critiques, offusqués par la vue de quelques gouttes de sang ou des quelques bleus, sont prompts à accuser ce sport de violence gratuite et de barbarie, il faut comprendre qu'il s'agit d'un sport de combat, comme la boxe ou le karaté, par exemple. Ce sport combine tout simplement plusieurs arts martiaux ensemble.

«Les pugilistes ne sont plus des durs à cuire unidimensionnels mais des professionnels qui doivent de plus se soumettre à une batterie de tests physiques dans des cliniques spécialisées pour avoir le droit de participer et, lors de l'événement, plusieurs médecins et ambulanciers sont sur place pour prendre soin des blessés... si toutefois il y en a», ajoute celui qui a déjà combattu dans la même catégorie que Georges St-Pierre.

Par ailleurs, ajoute Jonathan, «contrairement au hockey, par exemple, où des gestes violents comme les mises en échecs avec un coude ou des coups de bâton à la tête sont portés gratuitement», ce sport se déroule dans le plus grand respect entre des adversaires qui se révèlent être des athlètes multidisciplinaires accomplis.

Et, personnellement, c'est une des facettes de ce sport qui m'a le plus surpris : le respect. Nous sommes loin du dopage, des coups bas et même des blessures graves que l'on retrouve dans une panoplie d'autres sports qui, pourtant, ne sont que très rarement critiqués.

Les gars se donnent des tapes dans le dos après un round et ils se cognent amicalement les poings ensemble avant d'en débuter un, ils s'aident même à se relever après un knock-out. Des coups bas, il n'y en a que rarement. Si on prend pour exemple les coups portés par Sakara derrière la tête de Patrick Côté lors du dernier UFC, il faut aussi souligner qu'il a été disqualifié pour cette raison et qu'il a même pris la peine de s'excuser publiquement de ces gestes à la fin du combat. Pouvez-vous imaginer cela dans un autre sport?

«C'est un sport où le but n'est pas de détruire l'adversaire, comme le prétendent certains, mais bien de mettre en valeur des années d'entraînement, de sacrifices et d'efforts. De plus, plusieurs athlètes, comme GSP, sont impliqués dans leur communauté et sont une source d'inspiration pour les jeunes,» conclut Jonathan.

Reprocher à ce sport de n'être que de la violence, c'est bien mal le comprendre!

Partager
Image d'un ordinateur portable

Des citoyens sélectionnés pour la pertinence de leurs propos Icone tooltip


Commentaires (12)

Commenter cet article »

  • @ubu2012,
    C'est la victoire qui compte que ce soit par : décision, par kO ou par soumission. Par contre, si vous connaissiez vraiment les sports de combat, vous sauriez que les arbitres mettent fin aux affrontements dès qu'ils s'aperçoivent que l'un des deux gladiateurs montre des signes de désavantage évident.

  • anti-ch_primaire: Vous faîtes preuve d'une fermeture d'esprit. Je préfère voir 2 hommes se combattre que de voir un goon de 230lbs rentrer dans un joueur de 175lbs sur la glace.

  • Le but est de mettre KO son adversaire; bref de provoqué une commotion cérébrale afin que l'autre ne sache plus le quand , le ou et le comment du pourquoi avec une violence précise et exercer jour après jour avec adnégation de sa propre douleur. La NFL a suspendu avec une amande de 50, 000 $ un joueur qui a provoqué le même geste sur le quart arrière de Chicago . Pour le bien des joueurs de Football américaine; cette organisation sportive punit de plus en plus les gestes inadéquat.

  • Moi j'ai peur d'une société qui regarde Occupation Double. Personnellement je n'aime pas Star Académie ni Occupation Double et je n'achale personne avec ça, je change de poste. Pour ce qui est de Twilight, bein je ne vais pas dans la salle de cinéma qui présente ce film.
    C'est tout, j'ai vu des enseignants et un médecin devenir combattants. Il n'est pas rare voir des athlètes avoir un diplôme collégial même universitaire.

  • Une petite question @anti-ch_primaire quand il y a des combats lors des parties d'hockey, est-ce que vous vous fermez les yeux? En plus des combats sans gants?!!

  • neurotoxic (David Lepage?),
    S'il-vous-plaît ne m'attribuez pas vos turpitudes. Je n'ai pas regardé la boucherie dont vous parlez, mais comment aurais-je pu ne pas voir les glorieuses et sanglantes images diffusées par tous les réseaux affamés par l'absence du CH?

    Je n'ai pas peur du sang. J'ai peur d'une société qui glorifie des jambons dont le but est de le faire couler. J'ai peur d'une société où 17 000 pithèques crient de plus en plus forts à mesure que le sang gicle, et qui veulent nous faire croire qu'ils assistent à ce navrant spectacle pour apprécier la mise en valeur "des années d'entraînement, de sacrifices et d'efforts".

  • C'est vrai qu'en regardant ça de loin, L'MMA peut paraître d'un sport violent ou barbare. Cependant, des bagarres il y en a toujours eu et il y en aura toujours et c'est encore mieux que ce soit sous supervision! Le sport de combat est un sport ancestral!
    Sur ce, je peux vous affirmer qu'en étant bien placé moi-même pour commenter à ce sujet en étant combattante débutante au niveau amateur ainsi que mon conjoint qui en plus donne des cours d'MMA et de Muay Thai, je constate que les gens qui se dirigent vers les sports de combat, sont pour la grande majorité des athlètes très disciplinés! Il ne faut pas oublier qu'il y a une stratégie derrière les poings et que ces athlètes sont en hyper forme physique et sont préparé physiquement et mentalement à encaisser les coups. C'est certain que c'est pas un sport pour tout l'monde, mais ceux qui entrent dans la cage sont consentants et c'est leur choix. Si vous n'êtes pas à l'aise de regarder ce type de sport, changez de poste mais gardez un peu l'esprit ouvert avant de juger ceux qui aiment ce sport et qui le pratiquent. C'est à cause de gens comme vous qui ont ce genre de perception négative envers ce sport que l'MMA est mal vu et mal jugé.
    Je désire également ajouter que j'ai vu beaucoup de jeunes se sortir de la drogue et de la rue après s'être lancé dans les sports de combat. C'est une façon efficace de se défouler ... vous devriez peut-être essayer, vous me semblez un peu crispé ;)

  • anti-ch_primaire, vous me semblez bien mal placé pour parler d'hypocrisie, vous qui avez de toutes évidence assisté et, probablement, apprécié le spectacle malgré vos critiques insensées.

    Une coupure au visage lors d'un combat va saigner davantage qu'une frature du fémur subie lors d'un weekend de ski tranquille dans le nord. Malgré que les blessures subies lors d'un combat soient superficielles et qu'elles guérissent relativement rapidement, vous êtes prompt à classer ce sport comme une vulgaire bataille de rue.

    Les athlètes qui lancent le poids, eux, ne doivent être que des "jambons qui lançent des cossins", à vos yeux de personne si juste. Et les marathoniens font probablement juste courir comme une poule pas de tête. Et ainsi de suite.

    Vous laissez clairement comprendre que vous parlez à travers votre chapeau pour vous défouler sur un sport que vous ne connaissez pas alors que le vrai problème, c'est que vous avez peur du sang.

    Changez de poste, la prochaine fois.

  • @anti-ch_primaire Il y a eu un mort dans le combat final?! Parce que huit litres de sang c'est bien plus que ce que Carlos Condit peut avoir dans le corps.
    Le but n'est pas de détruire son adversaire, veut aussi dire de ne pas le blesser gravement pour l'empêcher de bien vivre par la suite. Les coupures peuvent arriver dans tous les sports de contacts et, ça fait partie de cette réalité, bienvenu dans le monde des AMM.
    Personnellement, j'ai vu pire et ça ne me choque pas du tout.

  • Les combats extrêmes et les combats de rue sont de même nature; la seule différence, c'est que l'arbitre s'interpose plus vite que la police.

    Et le sang, évidemment qu'il m'indispose. Comment peut-on apprécier le déversement de litres de sang aux seules fins d'un spectacle? Quel plaisir en retirent les spectateurs? C'est de la pure barbarie.

    Le problème, c'est tous ces hypocrites qui nous font croire que les gars se battent pour "mettre en valeur des années d'entraînement, de sacrifices et d'efforts", que ce sont de grands athlètes, des héros qui nous offrent un grand spectacle. Ce sont des jambons qui se tapent dessus jusqu'à ce qu'un des deux s'écroule, rien de plus. S'ils veulent vraiment "mettre en valeur des années d'entraînement, de sacrifices et d'efforts", qu'ils aillent bâtir des maisons à Haiti.

    Et qu'on cesse de nous parler d'une boucherie qui satisfait aux besoins reptiliens d'une partie de la population comme d'un sport noble. Assumez-vous.

  • Le but n'est pas de le détruire puisque des règles encadrent le combat. Quoique vous soyiez offusqué par la vue du sang, cela ne change rien au fait que les combats sont pratiqués dans le respect et qu'ils sont arrêtés dès qu'un des adversaires n'est plus en mesure de continuer.

    Si le but était de détruire quique ce soit, il n'y aurait pas de fin aux combats. Ce sont des sports, et non des combats de rues. La sinistre farce, c'est votre incapacité à en faire la différence.

  • "C'est un sport où le but n'est pas de détruire l'adversaire, comme le prétendent certains, mais bien de mettre en valeur des années d'entraînement, de sacrifices et d'efforts"

    Quelle sinistre farce, pour qui nous prenez-vous? Pour qui nous prend votre commentateur objectif, votre "expert avisé? Y avait huit litres de sang dans le ring vers la fin du combat de GSP, et on nous dit que le but n'est pas de détruire l'adversaire???

Commenter cet article

Vous désirez commenter cet article? Ouvrez une session | Inscrivez-vous

 

Veuillez noter que les commentaires sont modérés et que leur publication est à la discrétion de l'équipe de Cyberpresse. Pour plus d'information, consultez notre nétiquette. Si vous constatez de l'abus, signalez-le.

publicité

publicité

la liste:9856:liste;la boite:1830524:box; Le tpl:300_op-articles-photos.tpl:file;

LE CERCLE LA PRESSE >

Des citoyens sélectionnés pour la pertinence de leurs propos Un groupe de commentateurs citoyens qui profitent d'une vitrine exceptionnelle sur l'accueil du site web. Les membres sont sélectionnés par la salle de rédaction pour la pertinence de leur propos, leur expertise, le style et la qualité de leur écriture.

Participez

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

image title
Fermer