Image d'un ordinateur portable

Des citoyens sélectionnés pour la pertinence de leurs propos Icone tooltip

Lance et Compte: pénible et ennuyant

Sylvain Boisjoly
 

Sylvain Boisjoly

Après plusieurs semaines d'intrigues mal développés mettant le téléspectateur face à un pseudo-suspense, d'histoires d'amour à l'eau de rose dignes des films les plus quétaines et de fausses scènes de hockey où on nous fait croire que le Colisée de Québec est rempli à craquer, la tant attendue télé-série Lance et compte a pris fin. Ce n'est pas trop tôt.

Les personnages, qui existent depuis de (trop) nombreuses années, ont encore connu différentes aventures dans cette télé-série. Plusieurs de ces aventures auraient pu être intéressantes pour nous téléspectateurs si elles avaient été développées un peu plus et si le dénouement de cette intrigue avait été un tant soit peu crédible. Que ce soit les problèmes de Beauchesne avec sa soeur et les gangs de rue, l'adoption du petit Benoit par Marc Gagnon et Suzie Lambert, l'homosexualité de Lalumière, l'histoire d'amour de Guy Lambert et celle de son père Pierre, le mauvais jeu d'acteur de Bob Hartley et Alain Crête et finalement le congédiement de Lambert l'entraîneur du National, toutes ces histoires ont connu un dénouement rapide et heureux teinté d'eau de rose. La même eau qui se retrouve dans tous les romans d'amour Harlequin.

Dommage que cette série ne nous apprenne plus rien sur le hockey comme ce fut le cas des deux ou trois premières saisons. En fait, il est clair que la sauce qui donnait le ton aux premières séries à été déjà trop allongée. J'attendais le film avec impatience. Je suis un admirateur de la série. Le film m'a grandement déçu. Il en va de même pour cette série. Et, si l'on se fie à la fin qui laisse un peu perplexe, il est clair qu'il y aura une autre série à venir. Mais voilà, une autre série sera-t-elle de trop ? Nous présentera-t-elle encore du réchauffé?

Bien sûr, il ne s'agit que de mon opinion. Il demeure qu'en parlant avec certains de mes amis, la même impression de déjà-vu revenait souvent. Lance et compte: la déchirure (je n'ai pas vraiment compris le sens de ce titre) a pris fin. Et pour notre bien, il serait souhaitable que cette télé-série soit la dernière de cette longue lignée, si elle n'a rien de mieux à nous présenter.

Partager
Image d'un ordinateur portable

Des citoyens sélectionnés pour la pertinence de leurs propos Icone tooltip


publicité

publicité

la liste:9856:liste;la boite:1830524:box; Le tpl:300_op-articles-photos.tpl:file;

LE CERCLE LA PRESSE >

Des citoyens sélectionnés pour la pertinence de leurs propos Un groupe de commentateurs citoyens qui profitent d'une vitrine exceptionnelle sur l'accueil du site web. Les membres sont sélectionnés par la salle de rédaction pour la pertinence de leur propos, leur expertise, le style et la qualité de leur écriture.

Participez

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

image title
Fermer