Image d'un ordinateur portable

Des citoyens sélectionnés pour la pertinence de leurs propos Icone tooltip

Enfants d'immigrants, soyons solidaires!

Françoise Garabed
 

Françoise Garabed

Étudiante à l'Université de Montréal et membre de l'Union Citoyenne du Québec

Alors que l'année 2012 tire à sa fin, alors que nos gouvernements entrent en congé des Fêtes, alors que le monde tente de survivre à toutes ses horribles fusillades, guerres civiles et bêtises humaines, pendant ce temps, les conservateurs veulent déporter Deepan Budlakoti, un enfant d'immigrants récidiviste pour une simple «erreur administrative» causée à sa naissance en sol canadien, il y a 23 ans.

Bien sûr, M.Budlakoti n'est pas un enfant de choeur, selon les paroles de son propre avocat Peter Stieda. Son casier judiciaire comprendrait notamment «des faits d'introduction par effraction et de ventes d'armes à un agent d'infiltration». Mais cela n'excuse pas, mais pas du tout, les raisons soumis par le ministre Jason Kenney pour sa déportation :« Il est né quand sa famille a obtenu le statut de diplomate (ses parents qui ont travaillé pour le Haut-Commissariat de l'Inde au Canada ont reçu leur citoyenneté en 1997), donc il n'y a aucune base dans la loi pour lui donner la citoyenneté canadienne ».

Comment?! Ai-je bien entendu? Enlever la citoyenneté canadienne à un homme né au Canada, qui n'a grandi qu'au Canada, qui n'a été éduqué qu'à la canadienne?! Comment les stupides fautes de ses parents, commis alors que ses gestes et sa pensée ne pouvaient pas aller plus loin que son berceau, peuvent justifier sa déportation?! Comment peut-on lui arracher sa seule et véritable identité alors qu'il n'a jamais vécu en Inde, ne parle aucune de ses langues et ne pense pas comme un Indien?!

Les actes criminels de Budlakoti doivent être jugés et punis au Canada seulement. Les conservateurs, en voulant le déporter, font tout pour retourner au Moyen-Âge alors qu'on exilait des citoyens natifs pour les punir. Comment une société de droit moderne, qui garantit toutes les protections judiciaires à nous, citoyens canadiens, peut-elle maintenant se permettre une telle infamie?!

Car je suis comme Budlakoti. Je suis né au Canada, j'ai grandi au Canada, je pense comme une Canadienne. Si on me force à vivre dans le pays d'origine de mes parents dont la langue et la mentalité me sont étrangères, je vivrais dans l'angoisse, je serais complètement chamboulée, déboussolée, paniquée. J'aurais perdu tous mes repères, j'aurais crié à l'aide, probablement que je me serais suicidée... Dans mon cas, à l'heure actuelle, je risquerais de me faire tuer (mes parents sont syriens...).

Comment les conservateurs ne sont-ils pas capables de le comprendre? Ce n'est pas parce que leurs ancêtres se sont installés plus tôt, il y a environ trois siècles, qu'ils ont plus de légitimité sur la citoyenneté canadienne. D'ailleurs, ils ne considèrent même pas les Premières Nations comme des citoyens égaux, eux qui ont vu leurs terres volées par ces mêmes ancêtres et qui, maintenant, ont lancé le mouvement Idle No More pour manifester contre le manque de sensibilité du gouvernement fédéral. Les conservateurs n'en savent pas plus sur le Canada que les millions d'enfants d'allophones qui peuplent le pays, qui paient leurs impôts et qui sont appelés à jouer un rôle de plus en plus important au XXIe siècle.

Je me demande si le criminel en question avait été un Blanc «de souche», les conservateurs auraient-ils été aussi sévères? La réponse est non. Cette attitude ethnocentriste est d'un ridicule et d'un dégoût consommé!

Enfants d'immigrants, soyons solidaires!

Partager
Image d'un ordinateur portable

Des citoyens sélectionnés pour la pertinence de leurs propos Icone tooltip


Commentaires (16)

Commenter cet article »

  • J'avais oublié que s'introduire par effraction et la vente d'armes à un agent d'infiltration faisaient partie des valeurs canadiennes. Merci de me l'avoir rappelé... Cet homme est né sous un statut diplomatique spécial et ni lui ni ses parents n'ont fait de demande pour qu'il reçoive la citoyenneté. Il n'a donc jamais été citoyen canadien mais plutôt résidant.
    Quant aux Conservateurs, ils ne font qu'appliquer la loi. Et puis arrêtez de jeter toutes les fautes sur eux. Ils ne sont pas les seuls à ne pas considérer les autochtones comme des citoyens égaux. Tous les politiciens peu importe leur parti les considèrent ainsi. Et se ne sont pas uniquement les ancêtres des Conservateurs qui ont chassé les Premières Nations de leurs terres mais les ancêtres de tous les Canadiens non-autochtones.

  • Enfant d'immigrant soyons solidaires !
    Une vietnamienne immigrée ici il y a 30 ans me disait , dernièrement, qu'elle trouvait les maghrébins prétentieux, revendicateurs, misogynes et racistes envers elle.
    Je lui ai dit de ne pas généraliser.Malheureusement vous lui donnez souvent raison vous et vos compatriotes blogueurs.
    Le rôle de victime vous va tellement bien ;0)

  • @mini-cerveau sota" minnesota"
    voici un proble que tu n'aura pas et jamais a gerer..."L'avantage d'être intelligent, c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile, Alors que l'inverse est totalement impossible."
    A. Einstein.
    une autre conseil d'albert est de ne pas discuté avec ton genre d'individu...
    joyeux noel!

  • Quand il s'agit d'accorder l a résidence a un non canadien qui sort de prison parcequ'i a été un lord anglais (Conrad Black) il n'y a pas de problème.

  • Nous ne pouvons enlever à quelqu'un ce qu'il n'a jamais eu. Cet individu n'est pas citoyen canadien et ne l'a jamais été et cette loi existe depuis bien avant l'arrivée au pouvoir des Conservateurs. De quelle 'erreur administrative' commise à sa naissance faites-vous référence? Quand bien même un fonctionnaire aurait commis une 'erreur adminsitrative', cette erreur en soit n'est pas suffisant pour se réclamer de la citoyenneté canadienne.

  • La loi sur la citoyenneté a été spécifiquement amendée dans la foulée de l'affaire de la princesse Margriet des Pays bas. Pour lui permettre de regner, en cas où les règles de succession faisait d'elle la reine des Pays bas. Pour éviter de transformer, à chaque fois, chaque maternité en territoire international, comme ce fut le cas de la maternité d'Ottawa en 1943.
    C'est ainsi que la loi fait des enfants des diplomates des apatrides. Pour mieux leur permettre de retourner chez eux, une fois le mandat du diplomate terminé et de réclamer la citoyenneté parentale, lorsque notre Jus Soli s'oppose à un Jus Sanguis dans un cas où la double citoyenneté n'est pas permise dans le pays d'origine.
    Éviter que les familes se retrouvent scindées:
    Fiston est Canadien, mais Papa est Japonais et devinez quoi, il retourne au Japon travailler au ministère des affaires étrangères... Est-ce qu'ils vont donner fiston en adoption au Canada ou ruiner sa vie de futur japonais ...??!!??
    Désolé, Dura Lex, Sed Lex.

  • Je préfère de beaucoup qu'on accorde la citoyenneté à cette famille mexicaine exemplaire dont le père s'est fait enlever 2 fois au Mexique. Ses filles ne sont pas des criminelles, elles ont la mentalité québécoise et ne crache pas sur les de souches comme vous semblez le faire.
    Merci!

  • que du n'importe quoi ce texte. qu'il soit déporté en 1ere classe s.v.p. .Il est temps que le canada resserre ses règles d'immigration. Être canadien est un privilège , pas un droit qu'ont peut accorder a n'importe qui. Les autochtones ,s'ils veulent les memes services ,n'ont qu'a faire comme les blancs: payer taxes et impots .

  • Villaneuva nous a couté des millions en procès et autre service de la justice, comment osé vous associée les immigrants a de telle supercherie. Vous êtes en train d'attirer l'attention a un sujet de la honte de l'immigration canadienne qui a un moment se retrouvait plus facilement que le jouet dans une boite de cracker jack. Voulez vous que l'on parle de la citoyenneté vendue dans le pays arabe depuis plus de 25 ans, dont même des agents d'une compagnie Adrienne. Parler de citoyenneté en Swisse voir si on va vous trouver aussi sage et compatissante. Ce genre d'individu est la raison d'être de nos services frontaliers et d'immigration. Oui a l'immigration, non a la fraude point.
    PS Avez-vous fait immigrer vos parents âgés question de faire comme la grande majorité et profiter d'un petit chèque de pension à 65, sans jamais avoir contribué à notre système?
    Vous ouvrer une porte dont on ne veut voir le contenu, simplement a voir les autres propos ici, nous le rappeler, c’est nous mettre le nez dedans et comme pour un chien cela n’est guerre utile.
    Une partie de moi a mes origines ici depuis 16xx, l’autre au début du siècle, je peux vous dire que, peu importe, a quel moment dans le passé l’immigration se méritait a la sueur, pas a la main tendue ou avec le dépôt direct et surtout personne n’osait critiquer le système de leur terre d’accueil. Vous savez, personne retient les gens, si notre système ne plait pas, le retour est toujours possible et pas toujours dans les conditions d’horreur décrier.

  • Défendre un contrebandier d'armes à feu est de mauvais goût. Je m'aurais attendu ça d'un Conservateur d'Alberta, d'un Républicain du Texas, ou d'un membre de la NRA.
    ...mais pas d'une jeune femme Canadienne qui prétend représenter l'avenir du Canada.

  • Et si on le déporte, on l'envoie où? Je ne suis pas sûr que l'Inde veuille accueillir cet individu qui n'a jamais vécu là-bas, n'en connait pas la culture, ne parle pas la langue et qui est, de surcroit, un criminel ayant déjà fait de la prison au Canada.
    Révoquer la citoyenneté d'un Canadien ne devrait être réservé qu'aux cas de fraude du processus d'immigration et d'obtention de la citoyenneté. N'oublions pas que ce M. Budlakoti était un citoyen de bonne foi jusqu'à ce que le gouvernement découvre l'erreur administrative, erreur commise par un de ses fonctionnaires. Budlakoti n'a jamais fraudé le processus d'immigration, et conséquemment ne devrait pas se faire dépouiller de la seule nationalité qu'il possède.
    J'avoue qu'il est loin d'être un enfant parfait et je me passerais volontiers d'un criminel comme lui. Cependant, il est un produit de notre société et s'il a commis un crime, on devrait le punir comme tout autre Canadien.

  • Ce n'est pas un enfant d'immigrants: ses parents étaient des diplomates à sa naissance. Il n'avait donc pas droit à la nationalité canadienne
    Nathalie Choquette est née au Japon au moment où son père était diplomate. Elle n'a jamais eu la nationalité. Et les Japonais ne la donneraient jamais à un criminel indien! Franchement.

  • Deepan Budlakoti a des valeurs canadiennes? Vraiment? Vendre des armes à un agent d'infiltration à un si jeune âge? Qu'est-ce que ce sera quand il aura 30 ou 40 ans? Destinées à qui ces armes?
    Nous avons la chance d'avoir un "loophole" qui nous permettra de nous débarrasser d'un mauvais élément. On est collés avec pas mal d'autres et ceux qu'on réussit à évincer, on a un mal de chien à y arriver.
    Vivre ici est un privilège qui se mérite. Je trouve parfaitement répugnant votre commentaire sur les Premières Nations et sur notre "ancienneté" sur le territoire. Peu de pays traitent aussi bien que nous leurs autochtones. Et ce pays tel qu'il est aujourd'hui, c'est nous et nos ancêtres qui sont ici depuis 500 ans, et non 300, qui en avons fait ce qu'il est. Aidés des Autochtones qui nous ont donné leurs fils et leurs filles en mariage et des immigrants européens d'il y a 100-150 ans.
    Vous avez une attitude regrettable qui fait que justement, certains immigrants sont victimes de racisme . Faire un appel au soutien d'un criminel contre le peuple d'accueil, je trouve que ça ne manque pas d'air! Et d'accord avec Mike.p, je pense que vous n'êtes pas une bonne acquisition pour le Canada: ce post n'étant pas votre premier, vous allez toujours dans le sens de l'anarchie et de la désobéissance civile.
    Soyez heureuse mademoiselle d'avoir la citoyenneté canadienne parce que vous savez trop bien ce que ce genre de commentaires vous vaudrait en Syrie.
    Mentalité canadienne vous? Vous fréquentez beaucoup de Canadiens pour dire une telle énormité?

  • @ Mme Garabed
    Faites-vous partie de ces lobbies bien-pensants qui manifestent en faveur d'intégristes voulant demeurer au Canada ?
    Que dire de ces Québécois et de ces Canadiens qui ruent dans les brancards contre toute mesure d'expulsion à l'encontre de criminels et de djihadistes nés à l'étranger afin qu'ils puissent demeurer au Canada ?
    Adil Charkaoui , Abousfian Abdelrazik, Mohamed Harkat, Dany Villanueva et plusieurs membres de gang de rue, etc.
    Ces individus profitent de votre grande naïveté et de votre bonté...

  • Pour la déportation. Dehors.

  • Je suis désolé, mais on n'a vraiment pas besoin d'un bandi de la sorte au Pays. Le seul fait de tenter d'unir les enfants d'immigrants sous prétexte qu'il est également immigrant est insultant pour TOUS les immigrants honnêtes de notre pays.
    MMe, je ne veux pas vous manquer de respect, mais vous êtes exactement le genre de personne qui n'a pas sa place au pays. Sous prétexte d'ouverture d'esprit, on ne peut pas tout accepter. On n'a pas besoin de bandis de plus et on n'a encore moins besoin de gens comme vous qui les défends sous prétexte qu'il sont immigrants. L'incapacité total des immigrants comme vous a s'intégrer à notre société et a créer deux classes de gens, (les immigrants qu'on doit prendre en pitié et qui profiter de nos droits et le rester des Canadiens qui doivent subir cette situation) me répugne au plus au point. Vous faites reculer la cause de beaucoup d'immigrant honnête car vous croyez à tort que vous êtes progressiste, mais ce n'est pas le cas. Vous êtes Mme, une profonde raciste qui créer deux classes de citoyens ; une pour qui ont été créer les lois et une autre pour qui ces mêmes lois est un fardeaux avec lesquels ils doivent composer pour défendre les malhonnêtes ne notre société. Les autres n'avaient qu'à êtes des profiteur, ils ont été honnête, tant pis pour eux.

Commenter cet article

Vous désirez commenter cet article? Ouvrez une session | Inscrivez-vous

 

Veuillez noter que les commentaires sont modérés et que leur publication est à la discrétion de l'équipe de Cyberpresse. Pour plus d'information, consultez notre nétiquette. Si vous constatez de l'abus, signalez-le.

publicité

publicité

la liste:9856:liste;la boite:1830524:box; Le tpl:300_op-articles-photos.tpl:file;

LE CERCLE LA PRESSE >

Des citoyens sélectionnés pour la pertinence de leurs propos Un groupe de commentateurs citoyens qui profitent d'une vitrine exceptionnelle sur l'accueil du site web. Les membres sont sélectionnés par la salle de rédaction pour la pertinence de leur propos, leur expertise, le style et la qualité de leur écriture.

Participez

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

image title
Fermer