Image d'un ordinateur portable

Des citoyens sélectionnés pour la pertinence de leurs propos Icone tooltip

À quand un Centre de crise pour la région de l'Estrie?

Étienne Boudou-Laforce
 

Étienne Boudou-Laforce

Étudiant à la maîtrise en service social et intervenant en santé mentale

Après le drame perpétré par Pascal Morin et dans la foulée de la malheureuse découverte de trois enfants en bas âge décédés à Drummondville, n'est-il pas attristant voir révoltant que l'Estrie ne soit pas dotée d'un Centre de crise? Sans affirmer que ces tragédies auraient pu être évitées, le «Centre de crise de l'Estrie» aurait le mérite d'offrir une réponse rapide à toute personne en situation de crise par le biais d'interventions alternatives. Ainsi, à toute heure du jour ou de la nuit, les personnes en détresse psychologique ou leurs proches pourrait communiquer avec leur Centre de crise, où des intervenants qualifiés veilleraient à résorber l'état de crise en proposant les solutions les mieux adaptées aux besoins de la situation: de par l'intervention téléphonique, des entrevues en personne, un l'hébergement de crise, un hébergement thérapeutique de plus longue durée, du soutien post-crise ou encore un déplacement sur les lieux de la crise. Rajoutons qu'une équipe mobile pourrait être mandatée pour estimer la dangerosité d'une situation - crise suicidaire, homicidaire, traumatique - dans le cadre de la Loi sur la protection des personnes dont l'état mental présente un danger pour elles-mêmes et pour autrui.

Des milliers d'hommes et femmes vivent des périodes de détresse et ne peuvent trouver l'aide approprié. Des personnes qui, avec ou sans problématique de santé mentale, vivent une situation de crise (rupture, deuil, perte d'emploi, désorganisation, traumatisme) qui les plonge parfois dans un état de détresse psychologique intolérable où une intervention rapide et adaptée devient nécessaire. Un «Centre de crise de l'Estrie» pourrait non seulement répondre à ce besoin, mais aussi apporter support aux familles, employeurs, propriétaires et amis inquiets et démunis devant l'intensité de cette grande détresse.

Alors que des Centres de crise existent dans plusieurs régions du Québec et qu'ils ont d'or et déjà démontré leur efficacité et leur vive pertinence, pourquoi de tels services essentiels ne peuvent-ils pas être offerts à la population estrienne? Il est plus que temps de réclamer à nos élus municipaux et provinciaux un Centre de crise pour cette région, il en va de la santé de tous.

Partager
Image d'un ordinateur portable

Des citoyens sélectionnés pour la pertinence de leurs propos Icone tooltip


Commentaires (3)

Commenter cet article »

  • en réponse à mropinoignon: merci de votre manque d'ouverture et de jugement. je suis certaine que vous faites beaucoup mieux que les "pseudo-ts" dans votre quotidien pour atténuer la souffrance des autres. votre commentaires en est la preuve éloquente.
    pour ce qui est des ressources en Estrie, il est clair qu'un manque d'accessibilité peut être observé malgré les efforts et l'innovation qui sont déployés (je pense entre autre aux activités du centre Momenthom, aux suivis intensifs psychiatriques dans la communauté du CHUS, à l'équipe d'Urgence détresse du CSSS). Je rêve aussi d'un Centre de crise accueillant qui prendrait une autre forme qu'une salle d'urgence, où les intervenants feraient preuve d'empathie et où la population se sentirait la bienvenue. :)

  • ca existe deja; le 911. quand j'voit des pseudo-travailleur sociaux a peine pubere vouloir sauver des gens avec 2 fois plus d'experience de vie qu'eux meme ..

  • Excellente idée. Mais en attendant, il y a toujours les urgences des hôpitaux, ouvertes 24h/24. Donc, aucune raison pour ne pas aller chercher de l'aide.

Commenter cet article

Vous désirez commenter cet article? Ouvrez une session | Inscrivez-vous

 

Veuillez noter que les commentaires sont modérés et que leur publication est à la discrétion de l'équipe de Cyberpresse. Pour plus d'information, consultez notre nétiquette. Si vous constatez de l'abus, signalez-le.

publicité

publicité

la liste:9856:liste;la boite:1830524:box; Le tpl:300_op-articles-photos.tpl:file;

LE CERCLE LA PRESSE >

Des citoyens sélectionnés pour la pertinence de leurs propos Un groupe de commentateurs citoyens qui profitent d'une vitrine exceptionnelle sur l'accueil du site web. Les membres sont sélectionnés par la salle de rédaction pour la pertinence de leur propos, leur expertise, le style et la qualité de leur écriture.

Participez

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

image title
Fermer