Image d'un ordinateur portable

Des citoyens sélectionnés pour la pertinence de leurs propos Icone tooltip

Des incidents susceptibles d'accroître le cynisme de la population

Nicole Moreau
 

Nicole Moreau

Détient une maîtrise en science politique de l'Université Laval

Cela fait dorénavant partie d'un discours convenu pour les décideurs de déplorer le cynisme de la population. Cependant, ils ne semblent pas nécessairement s'interroger sur l'impact de certaines de leurs décisions auprès des citoyens. J'évoquerai deux exemples qui me semblent très parlants.

En premier lieu, on peut songer au cas du maire Labeaume qui, à la suite de l'émission sur un quartier de Québec, Limoilou, d'un nuage de poussière à concentration élevée de métaux lourds, en octobre dernier, s'en est entièrement remis au ministère de l'Environnement sur le sujet. Ce serait, semble-t-il, le fait d'une entreprise de manutention située dans le port de Québec.

Il est vrai que la protection de l'environnement ne représente pas spécifiquement une responsabilité municipale. Par ailleurs, les responsables à l'environnement ou à la santé publique auraient sûrement souhaité un appui de la part de la municipalité. Le maire aurait en effet pu faire savoir au ministre fédéral des Transports, monsieur Denis Lebel, son appui à l'action sur le sujet et demander que des mesures soient prises rapidement par le Port de Québec pour mieux assurer adéquatement la sécurité des citoyens. Un coup de téléphone, une lettre ou un courriel pourrait sûrement aider à ce que des changements soient apportés dans cette zone industrielle. Le fait que le maire Labeaume n'en voit pas formellement la nécessité risque d'envoyer un message aux citoyens à l'effet que l'activité des entreprises prime sur leur sécurité pour la Ville de Québec.

Un autre exemple est rapporté dans le Journal de Québec, le 3 décembre, à l'effet qu'un ex-député libéral qui ne s'est pas représenté aux élections du 4 septembre dernier, vient de s'inscrire au registre des lobbyistes pour représenter l'Association de l'exploration minière. Il est vrai que monsieur Bernard n'était pas ministre, donc pas responsable, d'après l'article sur le sujet, d'une charge publique. Il était cependant adjoint parlementaire du ministre des Ressources naturelles et avait déjà travaillé pour le secteur minier, notamment en 2007 et 2008. Par le biais de son poste d'adjoint parlementaire, il a pu avoir accès à des renseignements confidentiels sur le développement minier et sur le Plan Nord. C'est vraisemblablement pour cette raison que le commissaire à l'éthique lui aurait recommandé de porter particulièrement attention à certains articles (31 et 32) de la Loi sur la transparence et l'éthique en matière de lobbyisme. Même si monsieur Bernard ne contrevient pas à la loi en retournant travailler dans le secteur minier, il est possible de penser qu'occuper un tel poste risque de générer, chez plusieurs, certains doutes quant à une possible utilisation de renseignements confidentiels et ce, en raison de son poste antérieur comme adjoint parlementaire.

Ces doutes peuvent mener à un cynisme plus grand, notamment chez tous ceux qui se préoccupent du développement de nos ressources minières; le cynisme pouvant mener à une forme ou à une autre de décrochage social, à mon avis, et ainsi influer sur la qualité de notre démocratie.

Partager
Image d'un ordinateur portable

Des citoyens sélectionnés pour la pertinence de leurs propos Icone tooltip


Commentaires (2)

Commenter cet article »

  • @celine ,
    je suis plus au bord , j'en suis rendu a vouloir que notre "Robespierre" kadir fasse un appel public aux barricades , que notre pauline premiere alias "marie-antoinette ,modele 2012" se retrouve couchee sous une guillotine place emile gamelin , avec tout ce qui a de ministre (ou ex-ministre ) et administrateurs tout parti confondu

  • La population est rendue bien au-dela du cynisme. Les deux exemples que vous cités sont des pécadilles a comparer a la facon dont nos élus (municipaux et provinciaux) gerent notre argent. Les contribuables sont au bord de la révolte et de l'écoeurantite aigue.

Commenter cet article

Vous désirez commenter cet article? Ouvrez une session | Inscrivez-vous

 

Veuillez noter que les commentaires sont modérés et que leur publication est à la discrétion de l'équipe de Cyberpresse. Pour plus d'information, consultez notre nétiquette. Si vous constatez de l'abus, signalez-le.

publicité

publicité

la liste:9856:liste;la boite:1830524:box; Le tpl:300_op-articles-photos.tpl:file;

LE CERCLE LA PRESSE >

Des citoyens sélectionnés pour la pertinence de leurs propos Un groupe de commentateurs citoyens qui profitent d'une vitrine exceptionnelle sur l'accueil du site web. Les membres sont sélectionnés par la salle de rédaction pour la pertinence de leur propos, leur expertise, le style et la qualité de leur écriture.

Participez

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

image title
Fermer