Image d'un ordinateur portable

Des citoyens sélectionnés pour la pertinence de leurs propos Icone tooltip

Écrire au Cercle

Georges LeSueur
 

Georges LeSueur

Écrire au Cercle La Presse, c'est rapporter des évènements, les commenter, décrire une situation, expliquer le pourquoi d'une position, les raisons de l'appuyer. C'est apporter sa touche personnelle, militer «en faveur de» ou décrier un geste, une parole, un état de fait. Et parfois c'est un art !

Écrire, c'est alerter, instruire, convaincre, échanger. C'est déposer un germe qui sera repris, développé par plus apte, plus convaincant. C'est espérer changer des choses : Celles qui nous choquent, nous font mal, celles qui laissent trop de nos semblables indifférents ou amers, mais silencieux.

Les personnes acceptées au Cercle ne sont pas des professionnels, quoique certains, certaines en ont l'image, par leur sujet et arguments étoffés. Ou leur style, sobre ou percutant, mais efficace.

Leur expérience et rapport aux autres, spécialement quand il s'agit d'enfants à diriger, soigner ou instruire, est une source de fraicheur, un plus qui nous réconcilie avec l'humain.

Pour écrire une opinion, il faut se renseigner. Pas étonnant alors qu'un membre du Cercle soit une sorte d'étudiant ou de chercheur curieux, auditeur assidu de l'actualité, des nouvelles radio et TV; un lecteur de chroniques et amateur de comptes-rendus et éditoriaux. Philosophe ou enseignant, naturel ou par vocation.

Les mieux informés sont les plus pertinents. Mais la lecture nous démontre que les plus instruits et formés n'obtiennent pas d'emblée l'objectivité et l'impartialité en prime!

Mon expérience acquise au long des années avec La Tribune, devenue Maisonneuve en direct, m'a prouvé que nos commentaires émis ou lus à la radio de Radio-Canada étaient largement écoutés à travers la province. Même constat avec maints articles que j'ai envoyés au journal, dont un certain nombre ont été publiés. Cette assurance d'être lus confère un sentiment d'utilité enthousiasmant et réconfortant.

Les médias sont un grand «melting pot» où chacun peut puiser de l'information sur tout sujet, se forger une opinion sur les petits et grands enjeux de la société et découvrir matière à un article. La radio et la TV réfèrent souvent à des commentaires émis sur Facebook ou Twitter, sites fréquemment cités. Aux articles de chroniqueurs de La Presse aussi.

Et la question me vient à l'esprit:

A-t-on idée de l'auditoire approché par ces textes cyber affichés et lus? Certains des articles du Cercle La Presse peuvent-ils paraître dans le journal?

Car si le cyber espace prend de plus en plus de place, le journal papier garde sa particularité irremplaçable, comme le demeureront les livres et nos bibliothèques, en lien direct avec le toucher, essentiel sens de notre nature.

Écrire au Cercle, donner une opinion, n'est pas un exercice pour se montrer, se faire reconnaître. Tout au plus une conséquence. Mais l'exercice est flatteur.

Le premier objectif, louable admettons-le, est de dire ou crier sa vérité le plus clairement et honnêtement possible, afin qu'elle «porte fruit» et nous aide collectivement à mieux choisir, mieux agir. Et nous améliorer. À tous points de vue.

Les évènements nous montrent que les bonnes volontés soucieuses de participer en faveur de l'équité, la justice et la paix, ne seront jamais trop nombreuses. Et que les idées originales sont le sel qui donne le goût de continuer à lire. En nous invitant à écrire.

Afin que Le Cercle, formé de «citoyens sélectionnés pour la pertinence de leurs propos», s'affirme davantage comme un creuset d'opinions et d'idées fertiles, et essaime à travers la Province, telle une fenêtre ouverte sur notre monde.

Une fenêtre vers où convergeront les regards. De plus en plus.

Partager
Image d'un ordinateur portable

Des citoyens sélectionnés pour la pertinence de leurs propos Icone tooltip


Commentaires (3)

Commenter cet article »

  • Aucun être humain ne peut à lui seul comprendre tous les maux du monde. Mais je crois que si on met nos expertises en commun, et qu'on ose se commettre au risque de se faire rectifier par des esprits plus éclairés, on a des chances d'avancer.
    Pour moi, Le Cercle n'est pas un jet de spermatozoïdes en course vers la fécondation.
    C'est une vaste plage où on va pour relaxer, écouter, s'informer, poser des questions et donner son avis, en essayant d'aider les spermatozoïdes autour de soi à ralentir.
    Merci beaucoup, monsieur LeSueur.

  • Merci !
    Cet article permettra peut-être d’atteindre des objectifs auxquels je crois et qui ressemblent étrangement aux vôtres.
    Je vous cite car les propos qui suivent me semblent la voie à suivre :
    Écrire « C'est déposer un germe qui sera repris, développé par plus apte, plus convaincant. C'est espéré changer des choses. […]
    Le premier objectif, (…), est de dire ou crier sa vérité le plus clairement et honnêtement possible, afin qu'elle «porte fruit» et nous aide collectivement à mieux choisir, mieux agir. Et nous améliorer. À tous points de vue. […]
    Les évènements nous montrent que les bonnes volontés soucieuses de participer en faveur de l'équité, la justice et la paix, ne seront jamais trop nombreuses. Et que les idées originales sont le sel qui donne le goût de continuer à lire.
    J’ai malheureusement eu l’occasion de lire trop de commentaires, teintés d’opinion politique, qui ne cherchent pas à enrichir le discours mais à détruire la personne qui écrit. C’est bien dommage car encore une fois comme vous le dites si bien – trop de gens se taisent et pourtant ce germe repris par d’autres plus apte nous mène à des échanges fructueux.

  • Merci !
    Cet article permettra peut-être d’atteindre des objectifs auxquels je crois et qui ressemblent étrangement aux vôtres.
    Je vous cite car les propos qui suivent me semblent la voie à suivre :
    Écrire « C'est déposer un germe qui sera repris, développé par plus apte, plus convaincant. C'est espéré changer des choses. […]
    Le premier objectif, (…), est de dire ou crier sa vérité le plus clairement et honnêtement possible, afin qu'elle «porte fruit» et nous aide collectivement à mieux choisir, mieux agir. Et nous améliorer. À tous points de vue. […]
    Les évènements nous montrent que les bonnes volontés soucieuses de participer en faveur de l'équité, la justice et la paix, ne seront jamais trop nombreuses. Et que les idées originales sont le sel qui donne le goût de continuer à lire.
    J’ai malheureusement eu l’occasion de lire trop de commentaires, teintés d’opinion politique, qui ne cherchent pas à enrichir le discours mais à détruire la personne qui écrit. C’est bien dommage car encore une fois comme vous le dites si bien – trop de gens se taisent et pourtant ce germe repris par d’autres plus apte nous mène à des échanges fructueux.

Commenter cet article

Vous désirez commenter cet article? Ouvrez une session | Inscrivez-vous

 

Veuillez noter que les commentaires sont modérés et que leur publication est à la discrétion de l'équipe de Cyberpresse. Pour plus d'information, consultez notre nétiquette. Si vous constatez de l'abus, signalez-le.

publicité

publicité

la liste:9856:liste;la boite:1830524:box; Le tpl:300_op-articles-photos.tpl:file;

LE CERCLE LA PRESSE >

Des citoyens sélectionnés pour la pertinence de leurs propos Un groupe de commentateurs citoyens qui profitent d'une vitrine exceptionnelle sur l'accueil du site web. Les membres sont sélectionnés par la salle de rédaction pour la pertinence de leur propos, leur expertise, le style et la qualité de leur écriture.

Participez

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

image title
Fermer