Image d'un ordinateur portable

Des citoyens sélectionnés pour la pertinence de leurs propos Icone tooltip

Les contradictions de la CAQ

Jerry Beaudoin
 

Jerry Beaudoin

Enseignant au primaire

Plus les journées passent, plus la Coalition Avenir Québec tente d'embobiner la population avec un florilège de contradictions toutes plus frappantes les unes que les autres. La dernière perle à ce chapitre est leur très nouvelle promesse d'abolir la taxe santé s'ils sont élus.

Jusqu'à tout récemment, parmi les trois partis pouvant aspirer à prendre le pouvoir, seul le Parti québécois s'était opposé à cette taxe injuste. La CAQ avait toujours appuyé la position libérale en soutenant même que c'était bien peu.

Le 8 février dernier, dans un article du journal La Presse, on écrivait: De son côté, la Coalition avenir Québec entend maintenir cette contribution de 200$ par année si elle est élue. Selon le député François Bonnardel, «les Québécois sont prêts à participer à l'effort».

Probablement parce qu'il a réalisé que sa position était impopulaire et qu'un changement de cap lui permettrait d'engranger de nouveaux votes, François Legault tient aujourd'hui un discours qui va totalement dans le sens inverse. Et ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres des valses-hésitations de la CAQ.

Que dire de la position chambranlante de ce parti sur la loi 78? Le tout a commencé par un appui sans équivoque des caquistes au projet de loi libéral. Il était d'ailleurs assez ahurissant de les voir se faire des mamours. Les libéraux ont même réservé une ovation au député Éric Caire. Puis, après avoir réalisé la gaffe, après avoir perdu de nombreux organisateurs et militants (et même un candidat), la CAQ a décidé de changer son fusil d'épaule et de proposer d'abolir une partie de la loi 78. Voyant le peu d'impact que cette promesse avait dans la population, ils en sont finalement venus à proposer d'abolir carrément la loi. Mais encore là, dépendamment du jour de la semaine et du candidat qui parle, leur position change au gré du vent.

Il y eut aussi le dossier de l'évaluation des enseignants sur lequel François Legault et sa candidate Chantale Longpré n'ont jamais semblé être sur la même longueur d'ondes. Le premier affirmant, qu'en aucun cas, les notes des élèves seraient considérées dans l'évaluation des enseignants proposée. Sa candidate, elle, a dit totalement le contraire à de maintes reprises. Comment faire confiance à ce parti après cela?

Il ne faudrait pas oublier non plus cette récente promesse d'un gros bonbon de 1000$ de baisses d'impôts par famille alors qu'il est écrit noir sur blanc dans le programme caquiste que le remboursement de la dette doit primer sur les baisses d'impôts. Il y eut aussi cette volonté d'un moratoire de 10 ans sur la question nationale pour ajouter un peu plus tard que finalement, la CAQ ne souhaitait plus du tout la souveraineté du Québec.

François Legault prend de plus en plus les traits de Mario Dumont en épousant le populisme à outrance. Le chef caquiste me fait d'ailleurs penser à l'ex-chef adéquiste quand, dans la même semaine où il avait donné une volée de bois mort à tout le milieu syndical, il était allé soutenir les employés d'un Super C en grève dans la circonscription de Vanier, à l'occasion d'une élection partielle.

Je me demande bien si la CAQ ne trouve pas ses engagements électoraux dans une boîte de Craker Jacks, ou encore, c'est peut-être leur candidat ésotériste de Lotibinière-Frontenac qui joue à Ouijja à chaque matin pour trouver les lignes du jour. Qui sait?

Partager
Image d'un ordinateur portable

Des citoyens sélectionnés pour la pertinence de leurs propos Icone tooltip


Commentaires (16)

Commenter cet article »

  • @ManonB,
    SVP, veuillez mettre les 2 pieds sur terre, on n'est plus en 1995, on est rendu en 2012, quel est la réalité du Québec d'aujourd'hui !?
    - Selon une étude de l'OCDE parrût en 2012, Si le Québec serait un pays, il serait le 5ième plus endetté derrière des pays comme la Grèce et l'Espagne entre autre....
    -Le Québec à pour 245 milliards de dette
    -Les programmes sociaux coûtes chères, d'ici 2020, le Québec devra mettre 50% de son budget totale en SANTÉ ! Juste sur ce point, expliquez-moi comment le Québec peut devenir '' Souverain''
    -Problème de Démographie, de moins en moins de population ''active'' par rapport aux retraités.
    -Dans le même paragraphe, vous dites que le Fédéral ne nous aide pas, et vous parlez de péréquation !!!!!???? Le Québec reçoit 7 milliards pas année du Fédéral....
    - Depuis des années, le Québec a les 2 pieds dans le béton, il faut un gouverment courageux qui prendra des décisions axées sur des rendement à moyen et long terme
    Pas un gouvernement d'inaction à la solde des syndicats, des artises, et des éternels critiqueux, pas un gouvernement qui va perdre temps et énergie à parler de souveraineté. À moins d'être déconnecté de la réalitée, pensez-vous vraiment que les Québecois veulent attendre parler de souveraineté après ce qu'ils ont faits subir au BQ !!!???
    Sérieusement, voyez-vous vraiment tante Pôline à la tête d'un futur pays, elle ne parle même pas anglais.....
    Depuis la crise économique de 2008, si le Canada et le Québec s'en tire relativement bien par rapport aux autres pays, c'est grâce au plan budgétaire mis de l'avant par Paul Martin et poursuivi par les Conservateurs. Je n'aime pas particulièrement les Condervateurs mais il faut reconnaître les bons coups....
    Actuellement au Québec, pour moi, seul la CAQ est envisageable en tant que moins pire....

  • Quand je vois des gens dire des choses comme: Le PQ n'a plus sa place car la Souveraineté est un concept dépassé maintenant dans le contexte d'aujourd'hui... je suis surprise et perplexe.
    La souveraineté est un concept DÉPASSÉ? Ouais! On devrait abolir tous les pays! Le monde entier devrait être une grosse fédération! Pourquoi vouloir que chaque peuple ait son pays, c'est vraiment arriéré comme idée!
    Monsieur element oublie quelques éléments: qu'on soit ou non à l'intérieur du Canada, on a les dettes qu'on a et les problèmes qu'on a, et ce n'est JAMAIS le fédéral qui nous aide... En fait, si on avait notre juste part D'INVESTISSEMENT du fédéral, on n'aurait pas besoin de saPÉRÉQUATION, mais ça paraît tellement bien que le Québec soit calculé comme PAUVRE malgré toutes nos richesses, nos talents, nos réussites... Et quand on veut avoir notre dû, il faut souvent se battre des années (par exemple, l'harmonisation des taxes). Ça nous coûte cher en argent et en énergie...
    Mais allons! Décider pour nous-mêmes, être complètement responsables de nos bons et moins bons coups, bref être souverains, comme environ 200 peuples dans le monde, ce que ça peut être dépassé comme idée! On devrait aller dire ça à l'Ecosse, tiens.

  • Parfaitement d'accord avec vous ELEMENT 2003. Donnons une chance à ce parti de prendre le pouvoir et de montrer aux québécois une autre façon de gérer le Québec. Ils ne peuvent pas faire pire que les libéraux ou le PQ...ça c'est certain.

  • Parlez-nous donc du programme (absent) du partie Québecois ? De Pauline Marois qui dans la même journée d'hier a changé son fusil d'épaule 2 fois concernant son allocution sur la démocratie étudiante....
    Legault et la CAQ ne sont pas parfaits, loin de là MAIS ce parti propose le changement par rapport au parti Libéral corrompu à l'os et au somnifère économique que représente le PQ sans parler des chicanes constitutionnelles. La preuve:
    Legault veut s'attaquer à la corruption et à quand même attiré Jacques Duchesnau qui malgré les frustrations des derniers jours émisent par les opposants, a une fort bonne réputation.
    La CAQ parle d'exploiter le pétrole et d'autres richesses du Québec afin de faire baisser la dette, ¸a c'est un véritable changement par rapport au PQ à la solde des groupes écologiques, des artises, des syndicats, des pelleteux de nuages qui bloquent systématiquement tout nouveau projet.
    Vous parlez de la loi 78, cette loi n'est pas parfaite mais Legault dit clairement que personne ne doit bloquer les accès à ceux qui veulent étudier, que les professeurs qui refusent d'enseigner à cause d'un supposé vote de grève de 7.5% des étudiants, que ceux-ci ne soient pas payés. Que la loi et l'ordre doivent reigner. Pendant ce temps-là, matante Pôline patine et ose à peine parler contre la démocratie étudiante et se demande si elle doit remettre ou non son carré rouge.
    En peu de temps, Legault s'est monté une équipe avec plusieurs très bons candidats, le parti est jeune et va continuer de faire des errreurs comme le PQ a fait à s'est début.
    Pour moi le choix est clair: Les Libéraux doivent quitter à cause de la corruption qui est un véritable cancer au Québec, Le PQ n'a plus sa place car la Souveraineté est un concept dépassé maintenant dans le contexte d'aujourd'hui (245 milliards de dette, problème démographique et 50% du budget provincial qui sera consacré seulement à la santé d'ici 2020). Le Bloc vient de se faire débarquer par les Québecois alors que la seule raison d'être du PQ est la souveraineté et que le PQ est le pire parti pour gérer économiquement le Québec à cause de ses liens avec les syndicats.
    Donc, pour moi, la CAQ est le moins pire choix pour cette élection et on finira peut-être par sortir de l'inertie que vie le Québec depuis plusieurs années.
    É. Beauchemin, ex-péquiste

  • @alen 101
    Entièrement d'accord avec vous et il y a aussi les 5 jours de congé pour les parents d'enfants malades de six ans et moins et une heure de plus à l'école pour faire du 9 à 5 comme papa et maman. Les 100 $ de dépenses pour la rentrée qu'ils n'aurant pas car pour les élèves du primaire seulement, mais ça c'est les libéraux, mais quand même je trouve que les ados en arracheront et paieront la note. SVP votons intelligemment.
    D. BErnier

  • Bien dit Piri. Mon opinion sur les profs a bien changé depuis février 2012. Les voir prendre partie pour une minorité d'étudiants contre la majorité qui voulait étudier et se déguiser en 'banane' ou en 'anarcopanda' ce n'était pas édifiant. De plus, j'aimerais savoir pourquoi vous avez si peur d'etre évaluer comme le propose la CAQ? Y a-t-il autant d'incompétence au sein de votre profession? Partout dans le vrai monde, une évaluation annuelle est faite, pourquoi pas vous?

  • La présomption d embobinnage masque mal votre parti pris si ce n est votre aversion envers la CAQ. Car en terme de fumisterie le premier ministre est passé maitre pour detourner le débat hein ?
    Tout au plus serais je d accord pour qualifier la performance de la CAQ comme du grand n importe quoi mais rien ne les distingue des autres formations en ce sens.
    S il fallait faire comme vous et énumérer les invraisemblances et reproches des deux autres partis principaux la CAQ serait probablement la moins à blâmer sur le lot mais quand on a une idée de faite, difficile d\'en démordre.
    Je suis un sans avis. Je ne sais pas pour qui je vais voter mais seulement pour qui je ne vais pas voter. Je vous suggere ouvertement sans le faire pernicieusement comme vous d ouvrir vos oreilles et vos yeux et d y aller avec une analyse d égal à égal des programmes des 3 partis principaux . Je vous accorderai que personne actuellement ne brille par son bilan ou par sa capacité d attaquer les dossiers fondamentaux.
    Pour moi j avoue que la corruption en est un qui me tracasse énormément alors que je croyais que le Québec était une société juste dans la mesure du possible.
    Ce qui vient compliquer la donne c est que le concept du lobbyisme et du favoritisme est systématisé et que personne ne peut prétendre ne pas y avoir gouté. Reste alors à voir qui entends y remédier et s attaquer aux vrais enjeux de la société québécoise.

  • Ce qui me chicote bien davantage, moi, c'est la hargne que cette formation montre à l'endroit des ados, qui ne votent même pas encore: hausse des droits de scolarité qui prendra tous ses effets dans 5 ans, allongement du temps d'école au secondaire, etc. Qu'ont-ils donc pu leur faire pour cela...

  • Très bonne rflexion sur la CAQ, et oui ils promettent n'importe quoi sans en expliquer leur financement, un jour il approuve la taxe sur la sante. un autre ils vont l'abolire dans deux ans et la prochane fois ils vont endire quoi.
    C'est comme la promesse de donner 5 jours ouvrables à un parent par année pour s'occuper de son enfant malade, à priori c'est louable, mais ce seront les emplyeurs qui devront la financer, eux ne feront qu'une modification ;a la loi.
    Mais attendez un peu et Legault et son futur Vice Premier Ministre vont se pogner au cheveux, dans un poulaillé il n'y a qu'un coq, là il y en a un de trop, et comme tojours le départage vous savez comment ça ce fait, bien c'est ça qui va arriver.

  • Bien dit!
    Je suis inquiète que de plus en plus de gens se laissent prendre au piège de ces incohérents et ne semblent pas voir le cafouillis improvisé. Vraiment, ce que François Legault dit une journée, on ne peut pas être sûr que lui-même, ou un de ses candidats, ne diront pas le contraire quelques heures ou quelques jours plus tard.
    "Je me demande bien si la CAQ ne trouve pas ses engagements électoraux dans une boîte de Craker Jacks, ou encore, c'est peut-être leur candidat ésotériste de Lotibinière-Frontenac qui joue à Ouijja à chaque matin pour trouver les lignes du jour. Qui sait?"
    MDR!!!

  • Je ne suis pas tout à fait en accord avec ce que vous dites. Le problème de la CAQ est qu'elle veut incarner le changement sans comprendre que ceux qui conseillent Legault proviennent de longues carrières politiques et sont, malheureusement, déconnectés de ce que pourrait être ledit changement. Depuis le début de la campagne, la CAQ a presque réussi à incarner ce changement sauf que ses conseillers la ramènent dans l'ombre des deux gros partis dangereusement. Aussitôt qu'elle sera associée à eux, c'est fini pour la CAQ puisqu'elle sera un autre PLQ. Elle doit s'éloigner des sondages, les fuir comme la peste et mener une campagne selon ses convictions... tout en étant cohérent. Legault doit demander à Duchesneau de se la fermer aussi. S'il sait des choses, qu'il arrête de se péter les bretelles et qu'il parle. Ça fera. Il se discrédite en jouant aux devinettes. La seule erreur de la CAQ depuis le début provient de cette baisse d'impôts dont ils ont parlé. Cela est en contradiction avec leur principal objectif : faire le ménage! Si ses prévisions s'avéraient fausses, alors qu'adviendrait-il de sa capacité à contrôler la dette? Qu'adviendrait-il aussi si les économies provenant de l'enflure administrative du public n'arrivaient pas aussi rapidement que prévu? Il faut arrêter de promettre de l'argent, il faut présenter un projet de société. Et sur cela, je me demande ce que le PQ fait, je me demande qu'est-ce qui ne va pas au PQ. On dirait qu'on dort au gaz, qu'on est en réaction plutôt qu'être en mode action. Pauline est mal conseillée aussi. Qu'elle m'appelle.

  • Oui c'est vrai que le moratoire de 10 ans sur l' indépendance du Québec (n'ayons pas peur des mots) n'est pas l'idée du siècle surtout que depuis plusieurs années le Québec empoche des millards en péréquation de l'Alberta (de l'argent sale selon les écolos!)
    Puisque ceci est le seul domaine où la CAQ prône un moratoire, c'est certainement mieux que PQ qui est incapable de prendre position sur aucun enjeux contreversé. Mme Marois est la championne toutes catégories des moratoires!

  • Tout à fait d'accord avec vous.

  • Enfin une lettre étayée par des faits! Je ne suis plus capable de voir des gens écrire que la CAQ est la solution aux problèmes du Québec. C'est RIDICULE. Monsieur Boivin, dans une autre lettre, prétend que la CAQ amène un vent de renouveau. Je ne sens pas la moindre brise. Il dit même que "le parti de François Legault ne se contente pas de faire miroiter des promesses de changement, il incarne ce phénomène." Mais comment? À cause de deux candidats vedettes et parce que Legault utilise les médias sociaux? Allons donc! Même si Legault se sert de Twitter, ça ne veut pas dire qu'il n'y dit pas des conneries. Le moyen ne veut rien dire si son contenu est pauvre. C'est comme si on disait d'un vieux monsieur qu'il est jeune car il se promène avec un char sport. En tout cas. Ça fait du bien de voir quelqu'un analyser plus profondément, plutôt que de lancer des phrases creuses. Bravo pour votre analyse!

  • Hummm, écrit par un prof me laisse perplexe quand on sait que la majorité des profs sont des syndicalistes voués au PQ . Tout ça me fait pensé a un aveugle qui cherche des raisons pour se faire de la publicité. Vous savez M. le prof que votre profession qui était noble est maintenant infiltré par des gens qui enseignent à cause de la paie et plusieurs appréhentent que si la CAQ prend le pouvoir ils vont se faire ÉVALUER.
    M. le prof, ça ne poigne pas avec nous.

  • Parfaitement d'accord. La CAQ est comme un voilier abandonné balancé par les vagues au gré du vent. Mais, malheureusement, au Québec, c'est comme ça qu'on gagne des votes.
    Gilles Goulet

Commenter cet article

Vous désirez commenter cet article? Ouvrez une session | Inscrivez-vous

 

Veuillez noter que les commentaires sont modérés et que leur publication est à la discrétion de l'équipe de Cyberpresse. Pour plus d'information, consultez notre nétiquette. Si vous constatez de l'abus, signalez-le.

publicité

publicité

la liste:9856:liste;la boite:1830524:box; Le tpl:300_op-articles-photos.tpl:file;

LE CERCLE LA PRESSE >

Des citoyens sélectionnés pour la pertinence de leurs propos Un groupe de commentateurs citoyens qui profitent d'une vitrine exceptionnelle sur l'accueil du site web. Les membres sont sélectionnés par la salle de rédaction pour la pertinence de leur propos, leur expertise, le style et la qualité de leur écriture.

Participez

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

image title
Fermer