Image d'un ordinateur portable

Des citoyens sélectionnés pour la pertinence de leurs propos Icone tooltip

Toute une prise des Blue Jays

François-Xavier Clément
 

François-Xavier Clément

Auteur et cinéaste

L'an passé, les Marlins ont embauché des joueurs autonomes de premier plan pour la première fois depuis belle lurette. En fait, autant de coups d'éclat de leur part ne s'étaient pas vus depuis 1997, lorsqu'ils s'étaient acheté un championnat.

À l'instar de l'édition 1997 des Marlins, celle de cette année est également suivie d'une énième controversée vente de feu.

Reyes, Bell, Buehrle; aussi bien dire que Loria vient de se rendre compte qu'il n'est pas George Steinbrenner et que les 191 millions de dollars qu'il a dépensés frénétiquement l'an dernier étaient une erreur.

L'ouverture de leur nouveau stade et ces nouvelles acquisitions à coup de gros millions avaient soulevé de grandes aspirations, mais les Marlins n'ont pas su se créer une âme.

J'ai beaucoup de misère à croire que les admirateurs à Miami vont endurer cette nouvelle liquidation. Surtout après s'être fait vendre l'idée d'une nouvelle identité d'équipe.

Hanley Ramirez était censé être le coeur de cette équipe, ils l'ont échangé en juillet dernier aux Dodgers.

Bon, l'ancien DG des Expos Larry Beinfest, nous vendait sa sauce en nous disant qu'au moins Reyes est toujours là et qu'il allait servir de pivot entre les vétérans et les espoirs des prochains Marlins.

Quatre mois plus tard, non seulement Reyes n'est plus là, mais Buehrle, Bell et leur as lanceur Josh Johnson non plus.

Bon coup des Jays

Alex Anthopoulos peut maintenant poser fièrement comme tout bon pêcheur avec ses nouvelles prises de Marlins.

Reyes sera un très bon premier frappeur pour les Jays, celui qui a tant manqué aux Torontois l'an dernier.

Si Johnson peut revenir à ses standards de 2010, alors qu'il avait maintenu une mpm de 2.30, il sera l'as de la rotation des Blue Jays. Enlevant du même coup toute la pression de cet important rôle des épaules de Ricky Romero. La rotation de 2012 risque donc d'être décalée d'une position en 2013. Brandon Morrow sera lui aussi plus efficace en tant que 3e partant, suivi du constant Buehrle comme 4e.

Quant aux Marlins et bien, Loria fait simplement ce qu'il fait de mieux; trahir ses partisans sans aucune gêne.

Les magouilles de Loria sont bien souvent odieuses. À l'automne de 2001, Loria appuyé du commissaire du baseball Bud Selig a effectué un «échange» sans précédent de concessions entre trois parties.

Les partenaires propriétaires des Expos échangeaient les Expos à la MLB contre la concession des Marlins de la Floride. Et le propriétaire des Marlins, John Henry profitait de nouvelle liquidité pour acheter les Red Sox.

Une dizaine d'années plus tard, l'échange Expos-Marlins-Red Sox semble encore terriblement louche.

Au moment de la vente Loria possédait 94% des actions, alors qu'à son arrivée en décembre 1999 il ne détenait qu'une participation de 24%. Par le truchement de plusieurs tours de passe-passe, Loria avait acquis les actions du consortium du Québec Inc., qui était pressé à se débarrasser des Expos à tout prix. Loria a ensuite gracieusement bénéficié d'un emprunt sans intérêt de 38,5 millions de dollars de la part de la MLB pour l'achat des Marlins.

Ça puait à l'époque et force est d'admettre que ça pue toujours...

D'ailleurs, leurs attitudes n'ont pas changé d'un poil. L'hiver dernier, Samson, l'actuel président des Marlins, s'est vanté d'avoir soutiré 514 millions?de dollars aux politiciens pas très futés de la Floride, en plus de mépriser le citoyen ordinaire, «trop occupé à regarder Oprah pour aller voter».

En fait, je ne sais pas ce qui est le pire, s'être fait passer un aussi gros sapin ou qu'aucun investisseur québécois ne se soit levé pour prendre les choses en main...

Partager
Image d'un ordinateur portable

Des citoyens sélectionnés pour la pertinence de leurs propos Icone tooltip


Commentaire (0)

Commenter cet article »

À vous de lancer la discussion!

Soyez la première personne à commenter cet article.

Commenter cet article

Vous désirez commenter cet article? Ouvrez une session | Inscrivez-vous

 

Veuillez noter que les commentaires sont modérés et que leur publication est à la discrétion de l'équipe de Cyberpresse. Pour plus d'information, consultez notre nétiquette. Si vous constatez de l'abus, signalez-le.

publicité

publicité

la liste:9856:liste;la boite:1830524:box; Le tpl:300_op-articles-photos.tpl:file;

LE CERCLE LA PRESSE >

Des citoyens sélectionnés pour la pertinence de leurs propos Un groupe de commentateurs citoyens qui profitent d'une vitrine exceptionnelle sur l'accueil du site web. Les membres sont sélectionnés par la salle de rédaction pour la pertinence de leur propos, leur expertise, le style et la qualité de leur écriture.

Participez

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

image title
Fermer