André Pratte

la liste:973:liste

Autres articles

 « Précédent  1 | 2 | 3

  • Une goutte

    «Le gouvernement du Québec veut s'attaquer au gaspillage engendré par les ingérences et les... »

  • La crise virtuelle

    Le sondage CROP-La Presse publié hier indique que l'appui à la Charte des valeurs est... »

  • Un devoir historique

    La Cour d'appel de l'Alberta a rejeté les prétentions des Franco-Albertains selon lesquelles le... »

  • Pour attirer les avions

    Deux conseillers municipaux ont déposé lundi une motion réclamant que le maire de Montréal et le... »

  • Une occasion manquée

    Le congrès national du Parti libéral du Canada, qui se tenait en fin de semaine à Montréal, a été... »

  • Ça va faire mal

    Ni feux d'artifice ni armes de destruction massive dans le budget - sans doute préélectoral -... »

  • Le devoir de la Chine

    Comme toutes les grandes puissances, la République populaire de Chine doit parfois fermer les yeux... »

  • Les nombrils d'or

    Peu de temps après que le couple Virtue-Moir a décroché la médaille d'argent en danse sur glace,... »

  • Excellente nouvelle

    Compte tenu de la méfiance des Québécois à l'endroit de l'entreprise privée, une participation de... »

  • Nationalisme pleurnicheur

    C'est une sorte de tradition: quelques heures après le dépôt du budget fédéral, le ministre... »


 « Précédent  1 | 2 | 3

publicité

la boite:2525685:box

Question du jour

Sous le gouvernement Charest, le cabinet de la ministre Nathalie Normandeau était au coeur d'un complot criminel qui a permis à de grandes entreprises de s'acheter les faveurs du gouvernement en inondant le Parti libéral de contributions illégales, selon des documents de l'Unité permanente anticorruption (UPAC). Mme Normandeau affirme avoir toujours agi avec intégrité. La croyez-vous?