la liste:8316:liste;la boite:1457254:box

Un sujet d'actualité chaque jour. L'opinion des experts. Votre point de vue.

| Commenter Commentaires (48)

Le drapeau canadien, une source de fierté?

Vous sentez-vous fier du drapeau canadien?... (PHOTO : ADRIAN WYLD, LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Vous sentez-vous fier du drapeau canadien?

PHOTO : ADRIAN WYLD, LA PRESSE CANADIENNE

Partager

La Presse

Un sondage révèle que le drapeau canadien est une source de fierté pour les deux tiers des Québécois. Qu'en est-il pour vous? Le gouvernement Marois a-t-il raison de vouloir retirer l'unifolié du Salon rouge de l'Assemblée nationale?

Jean Gouin... - image 2.0

Agrandir

Jean Gouin

Jean Gouin

Directeur général de la Fédération des médecins résidents du Québec.

MANQUE DE RESPECT IMPARDONNABLE

Je fais partie des deux tiers des Québécois pour qui l'unifolié est une grande source de fierté. Le drapeau canadien est la marque de commerce de notre pays à travers le monde. Qui peut prétendre qu'il n'a pas été fier de voir la feuille d'érable hissée en haut du mat lors de compétitions internationales? Combien d'entre nous ont collé ce drapeau sur leurs valises pour montrer d'où ils venaient? Combien encore n'ont-ils pas versé une larme devant ce drapeau lors d'évènements importants, peu importe le caractère, alors que le Canada faisait bonne figure? J'ai vécu beaucoup de ces moments et la fierté que j'ai alors ressentie est indescriptible. Je vis au Québec et je suis fier de ma culture et de ma langue maternelle, mais je suis avant tout un Canadien et j'adore mon pays, sa grandeur, sa diversité culturelle, son bilinguisme et sa beauté. Je refuse le sectarisme et le fait d'évincer le drapeau canadien du Salon rouge de l'Assemblée nationale est un manque de respect impardonnable à mes yeux. Le Québec profite largement de l'exercice de péréquation qui est fait en récupérant ainsi des milliards de dollars (plus de 7 milliards $ en 2012-2013) du Canada en guise de compensation. Nous vivons dans un pays pour lequel l'entraide est importante. La moindre des choses que devrait faire le gouvernement québécois, c'est de respecter ceux qui nous donnent un coup de main.

Jana Havrankova... (Photo fournie par Jana Havrankova) - image 3.0

Agrandir

Jana Havrankova

Photo fournie par Jana Havrankova

Jana Havrankova

Médecin endocrinologue.

LAISSEZ-LE LÀ OÙ IL EST

D'abord, le sondage affirmant que les deux tiers des Québécois sont fiers du drapeau canadien est fort mauvais. L'échantillon des 656 Québécois qui ont répondu en ligne manque de représentativité. Les sondeurs le savent, pourtant ils continuent à surutiliser cette méthodologie, peu coûteuse, mais non fiable et ultimement manipulatrice. Cela dit, doit-on être fier du drapeau? Ce n'est pas le drapeau qui m'a fait choisir le Canada il y a 43 ans, qui m'a incitée à revenir au Canada après un séjour aux États-Unis et qui me rend fière d'être canadienne aujourd'hui. (Toutefois, cette fierté est sérieusement amochée depuis que les conservateurs gouvernent.) Par ailleurs, le gouvernement n'a-t-il pas d'autres sujets plus importants et pressants à discuter qu'un symbole? Pour l'instant, jusqu'à ce que les indépendantistes réussissent à convaincre la majorité des Québécois que la province du Québec devrait devenir un État du Québec, nous faisons partie du Canada. Par conséquent, le drapeau canadien se trouve légitimement à l'Assemblée nationale à côté du fleurdelisé. De plus, ce drapeau est très décoratif arborant le dessin d'une feuille d'érable, symbole incontesté du Canada, incluant le Québec. Alors, un conseil aux parlementaires : laissez-le drapeau où il est et travaillez pour le bien commun.

Jean Bottari

Préposé aux bénéficiaires.

PAS UNE PRIORITÉ

Je me contrefiche du fait que l'unifolié reste ou non dans le Salon rouge. Nos élus, tous partis confondus devraient plutôt se consacrer aux nombreux défis qui les attendent en matière de santé et d'éducation. Quant au PQ qui a renié de nombreuses promesses électorales devrait tout faire afin de mettre un terme à l'intimidation qui sévit dans nos écoles et ce dès le primaire. Nos jeunes qui décrochent en grand nombre devraient aussi pouvoir bénéficier d'une intervention particulière du gouvernement Marois afin d'abiasser le taux de décrochage qui ne cesse d'augmenter. Pauline Marois ainsi que son ministre de la santé, Réjean Hébert, devraient aussi cesser, comme le gouvernement précédent, de parler du vieillissement de la population et agir afin, entre autre, de redonner un semblant de dignité à nos personnes âgées qui sont trop souvent laissées pour compte par un système inhumain ou l'argent prime sur le bien-être. Le débat, si débat il doit y avoir, sur la place de drapeau canadien à l'Assemblée nationale devrait être relégué aux oubliettes pour l'instant, car il y a bien d'autres situations préoccupantes qui concernent la majorité d'entre nous qui méritent une attention particulière de la part du gouvernement.

Partager

publicité

Commentaires (48)

Commenter cet article »

    • @ LafondJ
      Tous les Pont Federaux qui s\'ecroullent sont Quebecois ??? Federaux ou Quebecois ??? Les Ponts Federaux sont sous juridiction Federal...donc Canadienne! Je vous appuie sur certains points mais que le Quebec ne fournis que du negatif! d\'ou venez vous? arreter de lire le Photo Police....il suffit de voyager et sortir de la Province pour comprendre! J\'ai fait tous les Provinces pour comprendre que ce nèst pas mieux ailleurs!...il y a du bon et du mauvais partout! Sortez de votre Bulle!

    • La question est biaisée, mais ce n'est pas étonnant quand on connait la position politique de votre quotidien. Pour moi l'unifolié est le symbole d'une autre nation tandis que le fleurdelysé est le symbole de la nation Québecoise.

    • Le Canada c'est notre pays et nous le partageons avec nos compatriotes des autres provinces.
      Nous avons envoyer pendant 20 ans, au parlement le bloc Québécois et Gilles Duseptre qui n'ont rien foutu de positif pour le Québec, Ils ont même réussi a gardé le Labrador qui a été céder en toute illégitimité a Terre-Neuve. Je ne sais pas ce qui pousse les autres canadiens a nous gardé dans la fédération puisque que le Québec se comporte comme un gros BS attendant son cheque de péréquation nous ne sommes pas une societe distinct nous sommes des cancres de ce pays les véritables NEWFIES sont au Québec

    • Parlant de drapeau....petite annecdote.
      Lors d'un documentaire montrant trois américains en train de planter un drapeau, enfin, leur drapeau, sur une île japonaise ayant un mont nommé KUBACHI (?), en 1945, il a été dit qu'un des 3 américains se nommait René Gagnon !
      Eh bien sachez qu'une primeur est en train de vous tombez dessus. J'allais à l'école avec René Gagnon...eh oui.
      Ce n'est pas tout, il y a une pancarte de maison à vendre pas loin. Connaissez-vous le nom du propriétaire ? Eh bien ne sautez pas aux conclusions trop vite car moi non plus je ne le connais pas. Par contre, René Gagnon frappe une fois de plus ( strike again) car c'est lui l'agent immobilier.
      Désolé je ne connais pas le prix de la maison....

    • Je me doit de souligner quelque chose.
      Monsieur Jean Bottari dit: "Quant au PQ qui a renié de nombreuses promesses électorales devrait tout faire afin de mettre un terme à l'intimidation qui sévit dans nos écoles et ce dès le primaire. Nos jeunes qui décrochent en grand nombre devraient aussi pouvoir bénéficier d'une intervention particulière du gouvernement Marois afin d'abiasser le taux de décrochage qui ne cesse d'augmenter. "
      Ce commentaire, avec tout le respect que je peu accordé, n'as aucunement rapport avec le gvt. qu'il soit Marois ou Charest, ceci n'est pas un problème qui doit encore être pelteé dans la cours du gvt. C'est un problème sociale. La base du problème est la déresponsabilité des parents face a leur enfant. Le fruit ne tombe jamais bien loin de l'arbre.
      Mais pour le reste du commentaire, je suis entièrement d'Accord avec vous. Nous avons d'autres priorité plus importante qu'un discussion et un débat concernant un drapeau.
      Mois j'en suis très fière de ce drapeau, surtout que j'ai servi pour ce dernier.

    • @ Denis Plante
      de:
      DenisPlante
      03 décembre 2012
      11h17

      Que ce soit la faucille, l'étoile, la vulgaire bande, le cèdre, le croissant, la feuille ou la fleur....ou le lion ( pour un pays qui n'en a même pas!), oui tout ceux-ci sont des items qui me REPLONGE dans la poésie et me RAPELLE...
      REPLONGENT ET RAPPELLENT.....GRRRR! '' Combien de fois vous ai-je dit de vous méfiez de vos accords sujet-verbe...?
      __Han? men! cé quoi ton problème genre?

    • Merci pour votre censure bande de fumeux de cigare... Vous les mêmes journaliste qui décrier la censure lorsque vous en êtes victimes...

    • Bon maintenant que vous savez que j'ai toute forme de drapeau en aversion, je vais faire plaisir aux séparatistes. Je suis insulté de voir le qualificatif '' royal '' réimplanté dans la désignation de l'armée canadienne.
      Et les photos de la reine qui remplacent des oeuvres d'artistes québécois au Parlement. Quel colonialiste que ce Harper, que dis-je ! Quel loyaliste provocateur et inconséquent.
      Avec cette huile produite via son bitume, il s'amuse à en jeter sur le feu...de la St_Jean. Un autre qui ignore qui est Machiavel.

    • Que ce soit la faucille, l'étoile, la vulgaire bande, le cèdre, le croissant, la feuille ou la fleur....ou le lion ( pour un pays qui n'en a même pas!), oui tout ceux-ci sont des items qui me replonge dans la poésie et me rapelle mes jeunes années scolaires o'u je maîtrisais la poésie, et, ici, je brise un secret que mes profs de français ( J'avais rompu tout lien diplomatique avec les autres) avaient fini par m'avouer car ils ne pouvaient plus endurer mes menaces d'abandon scolaire :
      '' Denis! tu es le meilleur''.
      Je me serais contenté de ce cours élan mais on a jugé bon de rajouter : '' En poésie...mais ne le dis à personne... tant qu'on vivra.''

      Ils sont tous morts, hélas.
      Alors voilà le félin qui sort du sac, désolé, mais je peux dorénavant me vanter d'être un virtuose de la versification, volet sonnet...
      Donc, j'arrive, et voici que je vous dis, maintenant que vous êtes prévenus de mes antécédants scolaires, que pour moi , appuyé par l'Histoire avec une grande hache,
      pour moi ''Drapeau,' ça rime avec Cotonnelle ''.

    • @tony-nero
      02 décembre 2012
      14h47
      Payez-vous des taxes M Tony? alors le 7 milliard!!!

    • L'unifolié est pro-israélien. C'est gênant!

    • @c.c.
      Hey c.c., à ce que je sache, nous faisons ENCORE parti du Canada qui est reconnu OFFICIELLEMENT comme un PAYS (et un très bon en plus de cela) aux Nations-Unis. Donc, il est tout à fait NORMAL d'avoir le drapeau canadien, emblème de NOTRE pays jusqu'à preuve du contraire, dans une institution telle l'Assemblée Nationale. Au 33% de séparatistes du Québec qui n'acceptent pas et n'accepterront jamais cette situation qui n'est as prête de changer, il ne reste que 2 options possibles : prendre votre pillule et arrêter de se plaindre continuellement ou encore mieux, songer à déménager dans un des autres pays de la Francophonie de cette planète...

    • Pourquoi mon message n'a pas été édité?
      Il respecte la nétiquette pourtant...

    • je crois sincerement que les 'red neck' de PAUL R. existent aussi au Québec mais plutot dans les rangs des separatistes.....quel gang d'hypocrite, qui avec l'index d'une main critique le Canada et avec l'autre accepte les 7 milliards que le Canada nous remet annuellement car il faut pas oublier que ce montant est en surplus des taxes que nous remettons au Canada....

    • Je ne ressens pas plus de fierté devant le drapeau canadien que devant le drapeau français ou américain ou chinois...
      Mais le débat est complètement déplacé: être d'accord ou pas avec la présence du drapeau à notre Assemblée nationale n'est même pas une question de FIERTÉ.
      C'est une question de juridiction.
      Voici qui est assez éclairant:
      .lapresse.ca/le-soleil/actualites/politique/201211/18/01-4595084-drapeau-canadien-au-salon-rouge-erreur-a-corriger-dit-un-expert.php

    • L'unifolié représente non seulement le Canada mais surtout le fédéralisme.
      Si en 1965, le Québec s'est battu pour son adoption c'est que les québecois le préféraient au
      "red ensign" anglais qui nous était imposé...
      On parle souvent de la guerre des drapeaux, car dans l'esprit des gens, un drapeau a ses couleurs et représente qui on est, identité, fierté, origines...!
      Or, ce drapeau rouge et blanc est loin de combler une majorité de québecois francophones...
      surtout ceux qui veulent un pays...de préférence le fleurdelysé.

    • Le drapeau Canadien ne représente absolument rien pour moi sinon le pays colonisateur
      à qui j'envoie une partie de mes impôts .
      Avec des Red Neck comme Harper et Baird je me sens très loin de ce gouvernement.

    • Je vis au Québec et je suis Canadien et fier de l'être!!
      Le jour ou les péquistes feront preuve d'intelligence et agiront dans l'intérêt de tous les Québécois ils auront peut-être une chance, si minime soit-elle, de fonder un Pays pauvre!!
      Mais j'espère sincèrement que la majorité des Québécois continuera de leur rappeler que leurs priorités sont la santé et l'économie!!
      Le drapeau Canadien doit rester là afin de leur rappeler leur précarité..

    • La propagande canadienne depuis au moins 2 décennies a réussi à inculquer dans la tête de TOUS que le drapeau rouge est synonyme de fierté, de prospérité, de force et d'avenir.
      Par ricochet, cette même propagande canadienne a réussi à inculquer dans la tête de TOUS que le drapeau bleu est synonyme de timidité, de stagnation, de faiblesse et de tournage en rond.
      Tout ce qu'il a de beau et de bon au Québec est bien canadien, et tout ce qu'il y a de moins bon au Québec est bien québécois.
      Les athlètes champions québécois s'enveloppe dans le drapeau rouge, tandis que les tapeux de chaudrons matraqués par la police sont enveloppés dans le drapeau bleu. Les ponts fédéraux qui s'écroulent sont québécois, et le majestueux fleuve Saint-Laurent est canadien.
      La péréquation est canadienne, et les déficits sont québécois. Le $52 milliards que Québec envoi à Ottawa à chaque année n'a pas d'odeur, ni de saveur, mais la péréquation de $7 milliards venant d'Ottawa est vénéré par tous ...

    • non , pas quand je vois les grenouilles de benitier de l'ouest (harper-baird-kenney) pietiner les valeurs d'ouvertures et de respect du canada , j'ai de plus en plus honte de mon pay , et deviens de plus en plus independantiste , si les conservateurs passent aux prochaines elections federales , je vote PQ aux prochaines provinciales , j'ai plus de respect pour les fachos de la langues que pour les reactionaires religieux supporter de la pire dictatures theologique que cette planete porte quand je vois baird et harper avaliser la detention (depuis plus de 50 ans ) d'une population civile entiere dans des conditions abjecte, les colonisations illegales et les bombardement de tsahal , mon pay me fait honte , je ne veut plus participer fiscalement a ce gouvernement d'extremistes chretien

    • La propagande canadienne depuis au moins 2 décennies a réussi à inculquer dans la tête de TOUS que le drapeau rouge est synonyme de fierté, de prospérité, de force et d'avenir.
      Par ricochet, cette même propagande canadienne a réussit à inculquer dans la tête de TOUS que le drapeau bleu est synonyme de timidité, de stagnation, de faiblesse et de tournage en rond.
      Tout ce qu'il a de beau et de bon au Québec est bien canadien, et tout ce qu'il y a de moins bon au Québec est bien québécois.
      Les athlètes champions québécois s'enveloppe dans le drapeau rouge, tandis que les tapeux de chaudrons matraqués par la police sont enveloppés dans le drapeau bleu. Les ponts fédéraux qui s'écroulent sont québécois, et le majestueux fleuve Saint-Laurent est canadien.
      La péréquation est canadienne, et les déficits sont québécois. Le $52 milliards que Québec envoi à Ottawa à chaque année n'a pas d'odeur, ni de saveur, mais la péréquation de $7 milliards venant d'Ottawa est vénéré par tous ...


    • Fier d'être Québécois, mais avant tout Canadien et Fédéraliste.
      Alors, VIVE LE CANADA !

    • J'ai fait une compilation mentale de toutes ses opinions ; et... vous n'avez pas l'impression que
      le quebecois tourne en rond depuis des années comme le chien qui morde sa queue ? Je vis au Qué. et je resterais toujours une canadienne ! Regardez Céline Dion ! Regardez George St.Pierre
      que vous aimez autant... nous entendons pas des histoires pejoratives sur leur pays, ils ne s'engagent jamais a faire des affirmations primitives de séparatisme. Et pour fermer la boutique; je vous dit mes chères québécois que je vous aime, je vous adore parce que vous etes des affrontés , vous etes talentueux , bavard ,généreux, passionnés ,mais vous resterez des canadiens français pour toutes vos vies... Et je vivrais parmi vous pour toujours parce que vous
      etes des bon -vivant , vous avez du gout et de la classe ! Voilà les vrais québécois !

    • @pierredupont
      Bien dit...

    • je ne me considère pas canadien mais pas du tout alors pour la fierté du drapeau à feuille rouge j'en ai rien à cirer
      j'aimerais aussi qu'il sorte ce drapeau définitivement du salon rouge de l'assemblée nationale car il n'a vraiment pas d'affaire là ni sa place d'ailleurs
      mon drapeau à moi il est d'un beau bleu avec une croix blanche orné de '' quatre belles fleurs de lys blanches ''
      il me convient très bien à moi ainsi qu'à ma nation .
      vive le québec libre
      @ pager 19h57
      ça va me faire un plaisir immense de leur laisser leur drapeau à feuille rouge..royal ..au roc

    • Les parlements de toutes les provinces devraient afficher le drapeau canadien parce qu'ils sont
      les représentants gouvernementaux en deuxième place auprès des citoyens. Tant que le Québec fera partis constituante du Canada, c'est presqu'une obligation. Bien sûr si on ne veux pas déployer de drapeau (aucun drapeu) devant ou à l'intérieur du parlement, ce n'est pas une nécessité.

    • Si je voulais dessiné ce que m'inspire les autres, je choisirais probablement le rouge parce que c'est la couleur de l'amour et du danger. Mais un rouge pas trop profond non plus, un rouge claire, les autres sont une sorte de mystère joyeux sur fond d'innocence pour moi donc du blanc aussi. Je prendrais une forme avec des pointes pour signifier qu'ils peuvent être piquants parfois.
      Mais si je voulais dessiné quelqu'un de borné, je choisirais un lys parce que maintenant ça ne me renvoie plus à quelque chose d'agréable un lys, ça représente juste une fleur orgueilleuse drapée dans sa pureté. Sur fond bleu songé c'est encore pire, ça vieil adepte des enfants de Marie. En fait pour dessiner beaucoup de personnes bornés, je dessinerais plusieurs lys et je mettrais une croix en plein centre parce qu'une croix sur un plan, ça signifie je prends toute la place et je n'en laisse aucune aux autres.
      Il parait qu'ils ont le même problème en France avec le FN qui s'accapare les symboles français et qui divise donc les gens qui pouvaient avant se regrouper sous leur drapeau sans qu'il y ait ce soupçon d'allégeance à un parti en particulier. Ici s'appeler le parti québécois c'est la même chose, on en vient à croire que les autres partis ne le sont pas.
      Raoul Duguay au lieu d'essayer de faire un hymne national pour le Québec, il devrait s'essayer à redessiner le drapeau du Québec, il me semble qu'il fait dur, qu'il manque de dynamisme. Enfin, il pourrait être pire aussi avec la photo de Pauline au centre...

    • Sur le territoire du Québec le drapeau canadien devrait être a tout le moins en berne; un drapeau qui représente la moitié d'un pays doit être a mi mât . C'est le canada anglais qui en 82 en à décidé ainsi.
      Fernand Turbide

    • Alors que la turbulence est omniprésente ici, que la vague est trop souvent menaçante, le port est précieux et entretient l'espérance. Lorsqu'on lit l'histoire, le Canada nous a fait passer d'un espace laborieux de défrichement à un confort et une qualité de vie appréciables et reconnus par bien d'autres nations autour de nous. La survie dépassée, les fondations solides permettent tous les rêves. Je suis fière d'être canadienne et le drapeau symbolise pour moi, la paix, la sécurité, le partage, la sérénité, la stabilité économique, autant de valeurs sûres qui m'aident à mieux être et à aller de l'avant.

    • Je suis un des deux tiers des Québécois qui sont fiers de notre drapeau canadien. Je travaille dans le monde des affaires à l'étranger et toutes mes relations sont envieuses des succès de notre fédération. Il est plus facile de convaincre les étrangers d'investir au Québec dans un Canada uni et stable. Je trouve regrettable de lire les propos ignares des séparatistes qui se galvaudent tojours de préjugés d'une autre époque et alimenter par le recyclage de vieilles histoires!

    • Je n'ai aucune fierté pour ce drapeau qui ne me représente pas du tout. Je suis québecois et mon seul drapeau est le fleurdelysé. Je serais fier que nos athlètes nous représentent autour du globe en tant que québecois etnon canadian.Le canada et le québec seront toujours différent.Le drapeau du canada ne rentrera jamais dans ma maison et ne flottera jamais sur mon terrain, je laisse ca pour les amoureux de la monarchie, le rest of canada...

    • En ce moment j'ai honte d'être Canadienne.
      Avez-vous vu la réception que John Baird a reçue à l'ONU lorsque son tour est venu de prendre le micro? http://www.youtube.com/watch?v=oZhfWv6Sds4

    • @michelnotredame
      Dommage pour vous. Le moment que vous en aurez vraiment fini avec le drapeau canadien est surement le jour où vous aurez rendu votre dernier souffle. En ce qui me concerne, je savoure pleinement le niveau de vie que nous procure ce pays, le Canada. Je suis très conscient de la chance que nous avons d'y appartenir. Un BEAU GRAND pays qui fait l'envie partout dans le monde. Par conséquent, je suis TRÈS FIER du drapeau canadien...

    • Ni le drapeau canadien ni le crucifix n'ont d'affaire au parlement de Québec.

    • Le drapeau canadien n'a pas sa place dans l'édifice qui est le siège de la législature québécoise. Le drapeau canadien dans les édifices fédéraux, le drapeau québécois dans les édifices provinciaux... Ce n'est pas compliqué à comprendre. Tout le reste n'est que ridicule propagande.

    • Une source de grande honte. Un des neuf pays qui ont laiss"e tomber les Palestiniens, le pays des sables bitumineux, le pays qui abandonne le protocole de Kyoto.

    • Le drapeau du Canada ne m'inspire pas du tout.
      C'est le drapeau d'un pays, où il impossible de vivre totalement en Français, dans la majorité des provinces.
      C'est, plus globalement, le drapeau de la honte.
      J'ai vraiment hâte d'en finir avec ce chiffon rouge, et tous les Ô Canada !!!

    • Un drapeau laid à la symbolique tordue... Les 2 bandes rouges représentent l'eau... de l'eau rouge ? Et une feuille d'érable est rouge quand elle est morte ! Alors malgré ses origines, pour moi le drapeau n'éveille aucune fierté... ET il en va de même pour une photo de la reine, que la bataille 1812 et le reste des symboles britanniques

    • Pour que le drapeau canadien soit une source de fièreté, il faudrait que le Canada veuille dire quelque chose. Seulement, peu savent vraiment ce que c'est. Le Canada est comme un savon dans l'eau, il glisse à chaque fois qu'on essaie de le saisir. À première vue, cela ressemble à une fiction légale déchirée entre sa britannitude et américanité. Il a le multiculturisme comme idolatrie afin de lutter contre le secatarisme mais ignore que sa lutte contre le sectarisme en devient un, en plus de participer à la production d'une multitude de ghettos. Incapable d'instituer un monde commun, il vit à crédit d'une majesté qui perd de son prestige à mesure que l'on tente de pompée sur son aura (l'appel à la royauté des conservateurs en est un exemple patent), et parie sur ce qu'il y a de plus grossier en l'homme (la quête du gras et des plaisirs faciles) pour légitimer l'ordre. Ainsi, le Canada synthétise le poison produisant les sectarismes : le ressentiment, l'amertume et la nostalgie. Bref, le Canada (chose qui par ailleurs semble se résumer à un drapeau) ne paraît pas être le bateau idéal pour relever les mers de défis (écologiques, économiques, identitaires) qui nous attendent. Cela ne veut pas dire toutefois qu'il ne faut pas essayer de le faire advenir, de donner une substance au Canada. Cela ne sera toutefois pas une partie de plaisir. Certains vont devoir faire le deuil de certains mythes.

    • Il est très surprenant de voir qu'il faut prêter allégence à la reine pour devenir ministre où premier ministre au Québec... Quel rapport avec le drapeau canadien me dirai vous? Bien tout; lors du vote pour la confédération en 1867 les québecois n'ont pu voté supposément du à l'urgence de la situation... Lors du rappatriment de la constitution le Québec a été exclu et (Bourrassa a voté contre) . Pourquoi alors être fière d'un drapeau qui nous opprime??? Pourquoi nous une minorité devrions nous accomoder une majorité? Qu' on revoie toute les pantins de la reine (gouverneur général etc) aux Britaniques qu'on ouvre la constitution et qu'on enchaste le Québec comme peuple fondateur du Canada et ensuite je pourrai resentir une fièrté envers se drapeau...

    • 5 années de forces armées, vécu, travailler dans tout ce beau Canada mais j'en ferai jamais partis, il ne me laissent pas en devenir. A chaque fois, chaque approche, toujours le même questionnement sur notre loyauté a ce cher Canada. Je veux bien mais pas comme citoyen de second ordre.
      Les Canadiens nous perçoivent comme des méchants séparatistes qui veulent ruiner leur beau grand pays qui se cherchent absolument une identité quelconque.
      Le Canada n'a pas d'âme il l'a vendu au Britanniques.
      Expliquez moi encore pourquoi je devrais être fier de ce pays qui ne me considère même pas comme nation et qui ne fait même pas parti de cette farce qu'est le rapatriement de la constitution. Bientôt je pense que la bande a Harper sont déjà prêt a la retourner en Angleterre. Alors la fierté peux bien aller se rhabiller.

    • Je ne suis pas d'accord avec ceux qui trouvent le fait de parler de l'unifolié Canadien, un sujet puéril. Un drapeau est important pour un peuple. C'est en fait un signe d'unité.
      En plus, il ne faut pas oublier que l'unifolié a remplacé l'Union Jack Anglais (qui était l'ancien drapeau Canadien)...Un beau pied de nez à la monarchie!

    • Un symbole de cynisme et d'arrogance, une source de honte, bien entendu.

    • Non, le drapeau canadien n'est pas une source de fierté.
      Celui qu'arborent ad nauseam les athlètes olympiques et l'armée britanno-canadienne, celui qu'abhorrent les conservateurs (ils ont voté contre en 1962), n'est que le symbole représentant un pays qui, après 145 ans, se cherche encore une identité. En fait, dès le début, le Canada a eu un problème de double identité qui ne se réglera que par l'indépendance du Québec.
      Je dis comme Gilles Vigneault: je n'ai de canadien que le passeport. Pour avoir voyagé beaucoup dans le ROC et recevant beaucoup de ses habitants à Québec où je suis guide touristique, je ne puis que constater que nous n'avons que très peu d'atomes crochus.
      Je pense, de toute façon, qu'ils nous perçoivent comme de curieuses bibittes, nous les Québécois qui s'affirment d'abord comme Québécois et qu'ils ne sentent pas vraiment chez-eux quand ils viennent nous visiter.
      D'ailleurs, certains me demandent pourquoi si peu de drapeaux canadiens flottent à Québec. Poser la question, c'est y répondre.

    • Pour moi, c'est le symbole de la trahison de 1982. Puisque les canadiens vivent très bien sans la signature du Québec au bas de leur constitution, les québécois devraient vivre aussi bien sans la présence de ce drapeau sur leur territoire.

    • Le drapeau du Canada : les deux bandes rouges, les rives du fleuve St-Laurent; le blanc, la glace qui recouvre le fleuve l'hiver; la feuille d'érable rouge, l'érable à sucre si présent en ces lieux appelés la vallée du St-Laurent. Le drapeau du Canada, c'est chez nous, mon coin de pays. Fier du drapeau du Canada? Hum! Plutôt un peu écrasé que je me sens quand je le regarde parce que c'est comme si le Canada tout entier me demandait « d'être » afin de procurer une identité à l'ensemble des Canadiens. C'est une grosse commande. Et le drapeau du Canada qui me ramène à mes origines premières en sol canadien alors que venus de France mes pères et mères apprenaient à s'adapter aux conditions particulières et parfois austères qui caractérisent cet immense territoire qu'est le Canada. Et ils ont été les premiers, ces habitants de la vallée du St-Laurent, à s'appeler Canadiens. Mais aujourd'hui, on dirait qu'on veut effacer des souvenirs de notre mémoire. Il est vrai que la commande est peut-être grosse : donner une identité à un pays si grand. Étonnant aussi de la part d'un parti politique ce désir de retirer de l'Assemblée nationale le drapeau sur lequel apparaît la région où habitent ceux qui votent de façon marquée pour le Parti québécois. Je ne comprends donc pas ce choix, ce désir du Parti québécois de retirer du Salon rouge le drapeau canadien. Par contre, ce n'est pas facile d'être un Canadien quand on vit au Québec. Mais une identité, ça s'assume et quand un pays tout entier nous demande de lui en forger une, une identité, c'est l'intérêt du pays qui passe avant les intérêts personnels.
      Je me pose toutefois cette question : sommes-nous prêts à relever le défi que nous lance le contenu symbolique qui apparaît sur le drapeau du Canada?
      Je sais, je sais, la commande est grosse mais si on nous le demande, c'est sans doute parce qu'on sait ailleurs que nous sommes capables de relever le défi.
      Daniel Verret (Nadagami)

    • Le texte d'opinion de Jean Gouin exprime et reflète entièrement ce que je pense...Québécoise et francophone de souche mais je suis d'abord et avant tout canadienne et très fière de l'être!
      Si le Québec est capable d'accommodements raisonnables envers les immigrants, comment expliquer l'intolérance de certains individus face à la confédération canadienne?
      Et je rejoins l'opinion de Jean Bottari, quel que soit le gouvernement en place, il a bien d'autres défis autrement plus importants à relever plutôt que de s'attarder sur un sujet aussi futile...
      F Vézina

    • Les gens oublient souvent que le drapeau Canadien dont je suis fier appartient aux Québécois pour trois raisons principales:
      1) C'est la Société St-Jean Baptiste qui a déclaré la feuille d'érable "Emblème national du Canada" en 1880 en même temps que le O'Canada;
      2) Ce drapeau est finalement le drapeau du COLLÈGE MILITAIRE DE ST-JEAN situé au Québec;
      3) Le Québec, avec l'appui du premier ministre Pearson s'est battu bec et ongle pour que ce drapeau soit adopté en 1965.

Commenter cet article

Vous désirez commenter cet article? Connectez-vous | Inscrivez-vous

 

Veuillez noter que les commentaires sont modérés et que leur publication est à la discrétion de l'équipe de lapresse.ca. Pour plus d'information, consultez notre nétiquette. Si vous constatez de l'abus, signalez-le.

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer