la liste:8316:liste;la boite:1457254:box

Un sujet d'actualité chaque jour. L'opinion des experts. Votre point de vue.

| Commenter Commentaires (12)

Lance Armstrong est-il encore un héros?

Que vous inspire l'affaire Lance Armstrong?... (Photo: Reuters)

Agrandir

Que vous inspire l'affaire Lance Armstrong?

Photo: Reuters

Partager

Sur le même thème

La Presse

Comment réagissez-vous à toute l'affaire Lance Armstrong? D'après vous, reste-il un grand champion, un grand athlète, même si des preuves accablantes démontrent qu'il a monté un système sophistiqué de dopage pour remporter sept fois d'affilée le Tour de France? N'est-il qu'un dopé parmi tant d'autres parmi tous les cyclistes de haut niveau qui trichent? Peut-on quand même admirer son retour exceptionnel à la compétition après son cancer? Et apprécier les 500 millions qu'il a amassés avec sa fondation? Ce scandale efface-t-il ses bons coups?

Francine Laplante

Femme d'affaires.

UNE SOURCE D'ESPOIR

Il aurait fallu vivre sur une autre planète, être sourd et aveugle pour ne pas se douter que Lance Armstrong était dopé! Ses exploits étaient surhumains et avec raison puisqu'ils ont eu besoin d'une aide illégale pour être accomplis. Parmi tous les cyclistes qui participent à cette épreuve complètement folle, existe-t-il un seul athlète totalement propre? J'en doute fortement. Ai-je encore du respect pour lui, pour ce qu'il a fait et accompli? Oui. Jamais je ne pourrai cautionner ses méthodes, mais son courage, sa détermination, son acharnement à combattre son cancer, les messages d'espoir qu'il a transmis jour après jour aux gens atteints et à leur famille étaient des gestes d'une grande générosité et d'un courage exceptionnel. J'ai accompagné plus de 25 jeunes adultes dans leur combat contre cette maudite maladie et je peux témoigner que Lance Armstrong était un héros et une source d'espoir dans les moments les plus pénibles de leurs traitements. Il aurait pu se contenter de gagner et d'empocher les millions dollars de ses commanditaires, il aurait pu se battre en solitaire contre sa maladie sans en faire profiter les autres victimes alors qu'il a décidé d'agir autrement. Lorsque je pense à Lance Armstrong, je repense à Marie-Hélène, à Jacky, à Maxime, à Jennifer-Lynn et à tous ces adolescents qui un jour se sont inspirés de lui pour accepter l'inacceptable. Lance Armstrong est allé trop loin pour ceux qui ne vont nulle part.

Jean Gouin... - image 3.0

Agrandir

Jean Gouin

Jean Gouin

Directeur général de la Fédération des médecins résidents du Québec.

UN TRICHEUR

Un tricheur est un tricheur, un point c'est tout. Gagner en trichant est inadmissible, tout comme s'enrichir en fraudant le système ou ses concitoyens. Le fraudeur est puni et le tricheur doit l'être autant. Lance Armstrong a bénéficié de la complaisance des organisateurs du Tour de France et de son commanditaire jusqu'à maintenant, mais il n'en demeure pas moins qu'il a triché, et ce seul geste est impardonnable. Aucune circonstance atténuante n'est valable au soutien de la tricherie. Ce n'est pas parce qu'il est revenu à la compétition après s'être battu contre le cancer, ou encore parce qu'il a mis sur pied une fondation pour venir en aide aux autres, qu'on doit le porter aux nues et accepter sa tricherie. Ce qu'il  a fait, peu importe les raisons qui l'ont poussé à tricher, est tout simplement inexcusable. Mettre sur pied une fondation, c'est vouloir se donner bonne conscience et rechercher inconsciemment le pardon de tous ceux et celles qu'il a bernés. Gagner sept fois le Tour de France est un exploit hors du commun. Mais l'avoir fait en se dopant, en bernant tous ceux qui l'admiraient, tient aussi de l'exploit.  Lance Armstrong ne mérite rien d'autre que l'opprobre public.

Jean Bottari

Préposé aux bénéficiaires

QUE D'ILLUSIONS!

Lance Armstrong, athlète émérite, une inspiration pour nos jeunes, gagnant de sept tours de France. Rien sinon des illusions et des déceptions qui demeurent dans la mémoire collective de ces exploits accomplis sous l'emprise des drogues. Un athlète, un vrai, ne se drogue pas afin de battre des records. S'il ne réussit pas une première fois, le propre du véritable athlète est de s'entraîner plus fort afin de réussir lors d'une prochaine tentative. Imaginez un peu si nous fonctionnions tous sous l'influence des drogues afin de mieux performer dans notre quotidien. Plus personne n'aurait de véritables buts, de rêves. Notre monde en serait un d'illusion et de soif de vaincre à tout prix. Le grand coupable en fait n'est pas Lance Armstrong, c'est le sport lui-même qui l'a rendu ainsi. Sport qui est devenu au fil du temps une machine à fabriquer de l'argent. Rares sont les athlètes aujourd'hui qui pratiquent leur discipline uniquement pour participer. Ils le font pour vaincre, peu importe les conséquences sur leur santé. Seul mérite, s'il y en a un pour Armstrong, c'est l'argent amassé pour sa fondation. Mais encore là, ceux qui lui ont remis ces 500 millions $ croyaient en lui. Qu'en est-il aujourd'hui?

Jean-Pierre Aubry... - image 5.0

Agrandir

Jean-Pierre Aubry

Jean-Pierre Aubry

Économiste et fellow associé au CIRANO.

LE TRICHEUR

Lance Armstrong est un tricheur pour qui la fin (gagner des courses, recevoir des honneurs, gagner de l'argent) justifie les moyens (le dopage et le mensonge).  Si j'admire son retour à une bonne forme physique après son cancer, je n'admire pas son retour au somment mondial du cyclisme, car ce dernier est entaché de tricheries. Les gains en bien-être reliés aux 500 millions de dollars amassés dans sa fondation sont fortement atténués par le mauvais exemple donné à des milliards de personnes, notamment aux jeunes en quête de leaders à suivre. Même s'il s'en est mis plein les poches, ce n'est pas un exemple que je veux que mes enfants et mes petits-enfants suivent.

Mélanie Dugré... - image 6.0

Agrandir

Mélanie Dugré

Mélanie Dugré

Avocate.

PROFONDE MALHONNÊTETÉ

Certains affirment que parce que les pratiques dopantes faisaient partie des us et coutumes du cyclisme, Armstrong n'a rien volé à personne et il demeure le plus grand cycliste de tous les temps. Ce n'est pas complètement faux. Mais ce n'est pas complètement vrai non plus. Parce qu'en définitive, cela reste de la tricherie dans le plus vil sens du terme, de la profonde malhonnêteté. On peut assurément trouver mieux en frais de héros, cancer ou pas. La science du dopage sera toujours plusieurs kilomètres en avant de celle du dépistage. En ce moment même, de nouvelles drogues et de nouvelles substances, pour lesquelles les scientifiques prendront des années à mettre au point des tests de détection efficaces, coulent dans  les veines de nos athlètes et leur permettent d'atteindre de plus hauts sommets, de fracasser de nouveaux record tout en nourrissant nos applaudissements et notre fierté collective. Les outils de détection les plus performants au monde resteront inefficaces tant que nous ne changerons pas notre attitude et nos mentalités, ce qui représente un défi encore plus colossal parce intrinsèquement et intimement lié au désir de l'humain de briller, de performer et de caresser un ultime moment de gloire.

Partager

publicité

Commentaires (12)
    • Armstrong est-il encore un héros? Hum... Il faudrait d'abord définir ce qu'est un héros!
      Disons simplement qu'Armstrong a été un grand cycliste à son époque. Une époque, et c'est dit sans l'excuser, où il n'était qu'un tricheur parmi d'autres tricheurs.
      Mais du côté humain, c'était et demeurera toujours un bien petit homme considérant sa très grande arrogance et son manque de scrupule quand vient le temps de gagner ou de faire taire ses détracteurs.

    • Bonjour à tous, peu importe qu'Amstrong ait triché ou pas, s'il n'avait pas été présent et aussi flamboyant , tous ses détracteurs professionnels (voir ici les journalistes sportifs Français)n'auraient rien eu à dire dans leurs articles. Ce sport a survécu et s'est développé par la contreverse apportée par un Amstrong gagnant, pas un Amstrong qui termine en 18 position à l'eau claire. De plus on ne sait plus à qui donner ses tours de France : à Ullrich, à Basso........désolé eux aussi ont déjà été condamnés.
      merci

    • @Viniboy
      "Pourtant, si on savait vraiment comment ça fonctionne, on cancellerait notre abonnement à
      RDS et on s'abonnerait à la chaine du seul sport encore propre : le canal Quilles..."
      C'est faux. Les champions de quilles sont bourrés de Robaxacet et de Glucosamine. Ca augmente leur performance de 25%.

    • Lance Armstrong, tricheur ou victime.... peut importe qu'il soit coupable ou non. Pour ma part je suis réellement déçu par la machine sportive. Comment peut-on ne pas détecté le dopage sur une période de plus de 10 ans pour un athlète ? Ensuite, après plusieurs année un organisme le condamne ?
      effectivement, croire que Armstrong ne c'est jamais dopé, c'est jouer à l'autruche, mais ce que l'organisme américain fait ressemble plus à un règlement de compte ou à la chasse aux sorcières.

    • Un tricheur? Bof. La question n'est pas là. L'être humain en général et au sens très large est froncièrement un tricheur, un profiteur, un abuseur, un opportuniste, un destructeur, et j'en passe. Donnez l'occasion à une être humain de tirer avantage ou profit d'une situation AUX DÉPENDS DE QUELQU'UN D'AUTRE et j'avance qu'au moins 25 % des gens vont sauter sur l'occasion (peut-être même suis-je conservateur).
      Lance Armstrong? On s'époumone en ce moment à le décrier (et On a raison) mais pourquoi seulement lui? N'y a-t-il pas certains commentateurs chevronnés qui affirment qu'ils n'étaient pas plus que 5 à chaque année au Tour de France à ne boire que de l'eau claire? Et les autres grands tours européens? Et les autres sports professionnels? Partout dans le monde... À chaque jour... À chaque compétition...
      Nous sommes des puritains de fin de semaine. On va encore s'emporter, s'exclamer, que dis-je s'extasier à la prochaine perfomance sportive individuelle ou collective d'envergure. Pourtant, si on savait vraiment comment ça fonctionne, on cancellerait notre abonnement à RDS et on s'abonnerait à la chaine du seul sport encore propre : le canal Quilles...

    • Vaincre le cancer n'est pas juste une question de vouloir, la chance y est pour quelque chose, le courage qu'on y met aide parfois mais j'ai vu trop de patients mourir si injustement. On veut que les autres appliquent des valeurs que nous ne mettons pas nous même en application. Ce que je sais de Lance Armstrong c'est qu'il vient au Québec et qu'il nous laisse des sous pour aider les gens atteints de cancer. Le reste ne m'intéresse pas. Vous aviez pas une autre photo à mettre pour votre article???

    • Je comprends ceux qui minimisent sa tricherie en disant que de toute façon, il était un tricheur parmi les tricheurs. LA n'a rien volé à ces derniers, c'est vrai. LA a par contre volé tous les vrais athlètes qui le jour où ils ont fait face au choix de poursuivre de leur carrière d'athlète avec l'aide de la droge ou de passer à autre chose, ont choisi de passer à autre chose au lieu de tricher.
      Ces derniers sont des héros et parmi eux il y assurément bien meilleur athlète que Lance Armstrong. Armstrong, comme plusieurs autres, est un tricheur.

    • Bon matin tous.
      Les gens voient "le dopage" comme quelque chose d'épouvantable, de hautement sophistiqué, il s'imaginent des labos clandestins ultra-modernes souterrains comme la Umbrella Corporation, élaborée et sophistiquée.
      Pourtant, les cyclistes se dopent à l'EPO (erythopoïétine) qui ne fait que faire augmenter la production de globules rouges dans le sang par processus naturel et ils se font faire des transfusions de leurs propres globules rouges avant les compétitions. On est loin des cyborgs futuristes. Quantité des gens soufffrants d'anémie en recoivent en injection dans les hopitaux. Même votre mère, lorsqu'elle est allée à l'hopital pour son opération à la hanche en a peut-être reçu.
      Ceux qui parlent de "méthodes de dopage indétectables" : La surveillance anti-dopage ne se fait principalement que sur le décompte des globules rouges dans le sang qui ne doit pas dépasser la norme (entre 0.42 et 0.54). Rien de sorcier la dedans.
      Est-ce que ça diminue ses exploits d'avoir été dopé ? Evidemment. Mais pour moi le cyclisme est un sport de peu de talent. C'est essentiellement un sport axé sur "qui a le meilleur cardio". Un champion de judo, ça c'est un champion : force, vitesse d'exécution, réflexes, stratégie, technique parfaite acquise sur une vingtaine d'années d'entrainement alors que pour moi un champion cycliste c'est une machine à pédaler. Oh oui, Foglia nous parlerait de stratégie et tout. Mais quand tu pédales le plus vite et que tu gardes ton souffle, tu gagnes. Point.
      Pensé 1:
      Armstrong est le nouveau Ben Johnson. On refait la même erreur. Tout le monde sur la ligne de départ à Seoul était dopé. On en a fait un bouc émissaire.
      Pensé 2:
      Armstrong sortira peut-être un livre dans le futur nous expliquant avoir prit de l'EPO pour se remettre en forme après son combat contre le cancer et qu'il est devenu "accro" et qu'il ne voulait pas décevoir mais il croyait que ses performances donneraient de l'espoir aux gens atteints de cancer et blabla.

    • 2000 caractères, c'est peu pour rectifier les faits, mais je vous invite à lire l'article de Michael Barry dans le NY Times, coureur canadien des plus respectables, équipier dévoué, mais qui a eu le malheur de tomber dans l'engrenage Armstrong. Tout y est dit, et on comprend un peu mieux la réalité du coureur cyclistes professionnel de l'époque. http://www.nytimes.com/2012/10/16/sports/global/cyclings-new-path-to-a-clean-sport-must-continue.html?_r=0

    • Je crois que personne ne réussi à cerner le personnage dans ce débat, et beaucoup parle sans vraiment connaître le phénomène. Il est difficile d'avoir une position tranchée concernant LA. Étant coureur cycliste depuis maintenant 8 ans, j'ai vu beaucoup de facettes du sport. LA a triché, oui. LA a volé ses victoires a des coureurs non-dopés qui méritaient de gagner, pas du tout. Quand on regarde les palmarès de ses 7 victoires, il faut descendre jusqu'au 18e pour attribuer la victoire du TdF à un coureur qui n'a jamais testé positif. N'a jamais testé positif, mais a-t-il tout simplement échapper aux contrôles? Peut-être. Sûrement. Il faut se remettre dans le contexte de l'époque. LA a triché contre des tricheurs. Mais les km's de courses ne les a-t-il pas pédalés? Les heures de selle a s'entraîner, ne les a-t-il pas complétées? Ce que les néophytes ne comprennent pas, c'est qu'un coureur dopé ne reste pas écrasé dans son sofa avec des seringues dans le bras, pour battre tout le monde le dimanche à la course. Le coureur dopé tente d'aller chercher la petite coche de plus pour être plus fort. Pardonnable? Pas du tout. Ce que je tente de démontrer, c'est que le coureur dopé méritait, à l'époque, quand même dans une certaine mesure ses victoires...devant d'autres coureurs dopés. Parlons maintenant de sa fondation. «C'est effrayant, y a "crossé" tout le monde!» entendrez-vous. Oui, il a arnaqué tout le monde en se servant de sa fondation pour se donner bonne conscience, mais n'a-t-il pas redonner espoir a des milliers de victimes du cancer? OUI. Aucun doute là-dessus. Dopé ou pas, vous essayerez de revenir d'un cancer incurable et devenir cycliste pro. On s'en reparle. Finalement, je ne tente pas de discriminer LA, c'est un "control freak" limite dangereux, mais il faut être très renseigné sur le milieu cycliste pour poser un jugement éclairé, si cela est possible. Je crois que le pire dans LA c'est d'avoir entraîné des cyclistes respectables dans ses désirs de conquêtes

    • Injustice ?
      En fait, voyez-vous, je crois que c'est un peu injuste tout ce qui arrive à Lance Armstrong. Je m'explique.
      Bien sûr, aucune tricherie n'est acceptable dans un sport d'élite, mais je crois que malheureusement, il paye pour tous les autres. Car c'est certain, il n'est pas le seul à utiliser des substances interdites pour performer à ce niveau.
      Et avec le retrait de presque tous ses commenditaires, on peut dire que sa vie (et son train de vie) viennent d'en prendre un coup.
      Alors, dites-moi, ce que lui subit, est-ce que ça changera quoi que ce soit dans les agissements de futurs athlètes ? et ces autres athlètes, vont-ils se voir retirer le support de leur commenditaires à court terme ? je ne crois pas.
      Alors que lui reste-t-il ? Sa fondation peut-être ? Et encore ...

    • Je fais une hypothèse. Lance déteste perdre, en tout. Il a vaincu la maladie et a mis sur pied sa fondation pour remettre la monnaie de sa pièce à cette maladie qui a osé s'attaquer à lui. Des jeunes ont été inspirés par sa combativité, des chercheurs bénéficient de cet argent ramassé. Ça fait de lui un formidable survivant, un modèle de courage et un mécène à qui on est reconnaissant. Parce qu'il refuse la défaite, il a pris tous les moyens pour gagner dans son sport et pour ça, il a bénéficié des meilleurs pour camoufler sa tricherie, meilleurs que ceux de ses adversaires. Mais les voilà démasqués et il nie tout. Mon problème est avec cette obstination à ne pas reconnaitre ses torts. Tricher pendant des années, mentir aux enquêteurs, aux amateurs, s'entêter à nier, refuser d'accepter la responsabilité de ses actes, fuir les conséquences, ce n'est pas un comportement héroïque. Loin de là. C'est lâche et égoïste. Dommage.

Commenter cet article

Les commentaires sont maintenant fermés sur cet article.

Nous vous invitons à commenter les articles suivants:

Veuilez noter que les commentaires sont modérés et que leur publication est à la discrétion de l'équipe de Cyberpresse. Pour plus d'information, consultez notre nétiquette. Si vous constatez de l'abus, signalez-le.

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer