Courrier des lecteurs

Lance Armstrong... (Photo Reuters)

Agrandir

Lance Armstrong

Photo Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse

Il y aura avant et après Lance

Lance Armstrong a fait ses aveux en toute connaissance de cause. Il est certain qu'il a marqué le sport cycliste de façon indélébile. En gagnant sept Tours de France et en esquivant tous les tests de dopage. Son système de dopage a été le plus sophistiqué utilisé par un coureur cycliste. Il fallait qu'au départ, il soit un athlète de haut niveau. Qu'il dispose de moyens exceptionnels, tant du point de vue financier que du support d'un personnel de pointe en pharmacologie, biologie, la connaissance et le suivi des règlements de la fédération sportive. Il a dû exercer de fortes pressions pour entraîner ses collègues à se «mouiller» dans son système. Il va devoir subir les conséquences de ses actes. Mais ses performances, sa fondation contre le cancer et le prestige de ses sept Tours de France lui conserveront, surtout aux États-Unis où la fibre patriotique vibre pour lui, la sympathie de ses compatriotes. Le cyclisme de demain, à commencer par le Tour de France, se définira à partir de cette saga Armstrong. Il y aura le cyclisme d'avant et celui d'après Lance.

Georges LeSueur

---

Manipulateur émérite

Ce n'est qu'une autre mascarade pour renflouer ses coffres puisque désormais, il devra peut-être faire face à la justice et rembourser l'argent qui lui a été versé. Il ne fait certainement pas ça juste pour avoir l'esprit tranquille. C'est un menteur et un manipulateur émérite, il a toujours une idée derrière la tête. Je trouve inconcevable que des gens nous disent que son comportement n'était pas si grave parce qu'en réalité ils étaient tous dopés et qu'il est le seul à s'être fait prendre. Je n'ai aucune sympathie pour lui et ne peux qu'espérer que tous les gens qu'il a réussi à flouer lui réclament les sommes versées de bonne foi alors que lui ne pouvait pas être de plus mauvaise foi.

Michel Deshaies

---

Un menteur, pas un tricheur

Comment pouvait-il donc battre tous ces dopés sans l'être lui même? Je considère Armstrong un menteur et non un tricheur. Dans un univers où la norme était de se doper, il l'a tout simplement fait mieux que les autres. Il s'est battu avec les mêmes armes que les autres, et tout le monde le savait. Le cyclisme est (était...) malade, et on pourrait blâmer la commandite pour cette recherche de performance surhumaine.

Alain Rafie

---

Une ruse pour s'enrichir

Lance Armstrong avoue qu'il a menti à tous, toute sa vie, toute sa carrière. Il l'a fait pour atteindre les sommets de son sport et pour s'enrichir grassement au passage. Sans aucun scrupule, il a sans cesse démenti les rumeurs de sa tricherie. Réussir à se bâtir une carrière de héros en utilisant les mensonges et la manipulation tient du génie. Bien des gens estiment qu'il va tout perdre, son argent, ses médailles et sa gloire. Mais en fait, ses aveux à Oprah ne sont-ils qu'une belle ruse pour se remplir les poches? Après les entrevues, suivront la biographie, les conférences repentantes, etc. Son éternelle attitude teintée d'arrogance et de condescendance semble encore cacher une autre stratégie de manipulation bien planifiée.

Yves Ouimet

---

Son talon d'Achille

Lance Armstrong espère se faire pardonner ou au moins se faire accepter de nouveau dans le monde du sport, mais ses aveux arrivent trop tard. Tout le monde savait déjà qu'il était dopé, même ses plus fervents partisans ne le croyaient plus. Il a nié si longtemps, a forcé tant de monde à accepter ses mensonges, il a même réussi à faire paraître les autorités comme des incompétents qui s'acharnaient sans raison, sans test positif. Il a sûrement voulu avouer depuis longtemps, mais il ne pouvait pas, tant qu'il y avait une infime chance de berner tout le monde, de garder ses millions et de continuer sa vie. Mais depuis l'automne dernier, on a enlevé à Armstrong ce qui lui tenait le plus à coeur, ce qui l'a poussé à tricher dès le début: la compétition sportive. Son besoin de compétitionner aura été son talon d'Achille.

Jean Lachoix, Montréal

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:2525685:box
la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer