| Commenter Commentaires (41)

Pauline Marois: bilan moyen, remontée certaine

Dans son enquête menée du 4 au 9 décembre,... (Photo: Reuters)

Agrandir

Dans son enquête menée du 4 au 9 décembre, CROP observe une forte montée de la satisfaction à l'endroit du gouvernement de Pauline Marois.

Photo: Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après des premiers mois difficiles au pouvoir, le gouvernement Marois aurait-il trouvé la cadence et le ton pour rassurer et rallier les Québécois au point d'espérer une majorité en 2014?

>Pauline Marois termine l'année en lion

>Les libéraux confortablement en tête au Québec

En cette fin d'année, il est certainement permis, pour les troupes de Pauline Marois, de rêver d'un grand coup ce printemps, comme le démontrent les chiffres compilés par CROP dans son coup de sonde mensuel.

Pour les libéraux, par contre, dont le chef Philippe Couillard vient tout juste d'être élu dans Outremont, une baisse légère dans les intentions de vote et un score faible auprès des électeurs francophones devraient refroidir leurs ardeurs électorales.

Fait rare dans un sondage (et cadeau inespéré pour Pauline Marois): tous les indicateurs sont en hausse pour le gouvernement péquiste. Intentions de vote, cote de «première-ministrabilité», taux de satisfaction à l'endroit du gouvernement (un bond de près de 10 points!), évaluation générale de la situation au Québec, tout est au vert pour Mme Marois.

En fait, les six derniers mois de 2013 ont été bénéfiques pour le PQ, qui est passé de 25% en juin à 35% ce mois-ci. La gestion de l'après-catastrophe de Lac-Mégantic et les débats intenses entourant le projet de charte de la laïcité ne sont certainement pas étrangers à cette remontée.

Même l'annonce du report du déficit zéro n'a pas nui au gouvernement Marois, au contraire. En fait, il valait mieux crever cet abcès dès maintenant que d'attendre le prochain budget. Cette stratégie libère le gouvernement d'un lourd fardeau. Il sera vraisemblablement plus payant pour le gouvernement de proposer un plan de relance dans son prochain budget que d'admettre, à la veille d'une campagne électorale, qu'il s'est trompé dans ses prévisions.

De son côté, le PLQ stagne, au mieux, ce qui constitue presque une bonne nouvelle pour Philippe Couillard, qui a eu, disons-le, un automne difficile.

La CAQ monte un peu, mais n'arrive pas à passer au-delà du cap des 20%. Québec solidaire fait du surplace, autour de 10%, mais ce chiffre est trompeur, puisque ses appuis (et ses chances de croissance) se concentrent massivement dans une poignée de circonscriptions francophones de Montréal. Le score de QS aux partielles de lundi donneront d'ailleurs tout un coup de fouet aux militants et bénévoles en vue de la prochaine générale, d'autant plus que les liens entre QS, Projet Montréal et le NPD peuvent créer, dans certains secteurs, une force organisationnelle et militante motivée et efficace.

Bilan mitigé

Les bons résultats du gouvernement semblent indiquer que le projet de charte de la laïcité, sujet omniprésent depuis août, commence à percoler dans l'électorat. On a dit, peut-être à tort, que le dépôt du fameux projet de loi par le ministre Bernard Drainville ne changerait rien à la donne. Ceux qui sont favorables le resteront, les autres continueront de s'y opposer. Apparemment, il y a un effet «Charte» positif pour le gouvernement, qui dispose en outre d'une marge de manoeuvre pour adoucir les angles les plus pointus de son projet avant les prochaines élections.

Ce sondage nous dit deux autres choses: le PQ voudra des élections tôt en 2014, et vous n'avez pas fini d'entendre parler de la Charte de la laïcité.

On verra, dans les sondages de février et mars, si la tendance positive se maintient pour le PQ, mais le gouvernement Marois s'en tire pour le moment plutôt bien, après une session ardue.

La Charte de la laïcité demeure un sujet explosif et risqué. Le report du déficit zéro (et l'aveu d'erreur dans les provisions par le ministre des Finances, Nicolas Marceau, dont il faut néanmoins saluer la franchise) aurait pu aussi se retourner contre le gouvernement.

Ce gouvernement a connu quelques moments mous, cet automne: le «zigonnage» autour du projet de loi sur les mines, la partie de bras de fer avec les commissions scolaires, le reclassement coûteux et laborieux d'André Boisclair, la commission parlementaire expéditive (dont les résultats étaient courus d'avance), les commissions furtives et inutiles, Duceppe (assurance-emploi) et Ménard (police et printemps érable).

S'il fallait décerner, par ailleurs, une anti-étoile à un membre du gouvernement, elle reviendrait sans doute au ministre de la Santé, Réjean Hébert, qui a reporté la refonte de la loi antitabac et l'assurance autonomie, en plus d'être incapable de concrétiser l'entente permettant aux pharmaciens de renouveler ou de délivrer certaines ordonnances.

De tout cela, par contre, rien ne semble indisposer l'électorat, qui est, apparemment, plus indulgent que les analystes!

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

Commentaires (41)
    • On pourra aussi dire que cette session passera à l'histoire pour une raison bien spéciale.
      C'est la session où le PQ aura essayé de convaincre les québécois, que le "nous" doit être protégé parce que le "eux" ne cesse de nous attaquer.
      Ça a commencé par les Musulmans qui nous attaquent sans arrêt nécessitant une Charte de la laïcité. Ça a continué par la sortie de JF Lisée qui dit que les québécois se sentent de plus en plus isolés au Canada. Et voilà que 101 signataires nous disent cette semaine, qu'il y aurait de la francophobie dans l'air.
      Bref, il faut devenir souverain le plus tôt possible et construire un mur autour du Québec. On est en grand danger. On se croirait au Moyen-Orient.

    • @ martins 11 décembre 2013 15h42
      « ...j'ai l'impression qu'internet est le dernier refuge de l'ultra-partisanerie. Internet remplace les bagarres de tavernes d'autrefois entre les "rouges" et les "bleus". Y en a qui sont vraiment crinqués ben raide pour/contre tel ou tel parti. Comment se fait-il qu'on entend plus ces crinqués dans la vie de tous les jours, sauf sur internet?...»
      Tout à fait d'accord avec vous. Il n'y a qu'à lire ce propos aberrant de denis825 « Le souhait des péquistes c'est que le Québec ressemble à une république bananière ou les gens se promènent avec des machettes...» qui traduit un esprit complètement... (les mots me manquent). À une certaine époque, ce dernier aurait sûrement reçu un poing sur le nez pour avoir dit des choses aussi dénuées de mesure. Alors tant mieux pour ces crinqués que le Web existe, ce qui leur permet sans risque de ventiler autant de rage et de ressentiment envers autrui.

    • @levisPQ: faut etre partisan pas a peu pres pour voir du positif dans ce gouvernement. Les seuls jobs qu'ils ont créé en 1 an, c'est des jobs de fonctionnaires et 50 jobs chez ubisoft, payées par les CONtribuables a la hauteur de 38%. Le plan Nord? fini. Les mines? $ fois moins de redevances que dans le temps de Charest. Vous avez des lunettes roses, vraiment.

    • C'est étrange, l'autre sondage, celui de Léger (boite péquiste, il va sans dire) donne 37% PLQ, 32% PQ et 33% deOUI . Qui dit vrai?

    • Avant de faire un énoncé sur le bilan, on devrait peut-être attendre le budget.

    • Je suis d'accord avec gasvel. La différence notable entre les résultats des sondages Léger et Crop, réalisés dans pratiquement la même période, incite à la prudence. Il est un peu tôt, à mon avis, de conclure sur un début de changement dans l'opinion publique envers le PQ.

    • Le sondage Crop est une farce pitoyable, il est impossible que 500,000 personnes changent d\'idée en 4 jours, suite au sondage Léger sorti plus tôt. M. Marissal vous êtes dans le champs, vous n\'avez aucune crédibilité pour faire l\'analyse des sondages et nous en avons la preuve avec ce sondage dont Lisée fait le jarre. S\'il y a un autre incompétent comme vous c\'est bien lui, il est un membre inutile dans ce gouvernement, il est strictement bon à venir chercher ces ouailles à Radio-Canada, la manufacture à souverainistes.

    • Remontée certaine de Mme. Marois, mais sans rien vouloir lui enlever quoique ce soit, il faut bien avouer que c'est un peu facile pour elle.
      Car pour entendre parler du PLQ ces jours-ci il faut cliquer sur l'onglet "Justice et affaires criminelles de la La Presse". Avons que ça aide un peu....

    • Si, vous pensiez que l'ex-Premier Ministre M.Jean Charest était arrogant, vous n'avez rien vu.
      Attendez de voir l'arrogance de M. Couillard.
      Ce n'est pas pour rien qu'il était un ami intime de M.Porter.
      Je peut vous prédire que la venue de M.Couillard comme chef de l'opposition officielle va faire en sorte que le chef de la CAQ va se ranger du côté du PQ, et il n'y auras pas d'élection suite au dépôt du budget ce printemps, peut-être à Pâques ou d'en les environs.
      Gilles Beaulieu.Montréal.

    • Bien voilà le seul chef de parti qui recule dans les sondage qui exige maintenant. voulez-vous bien me dire qui va le prendre au sérieux. c'est comme un coup d'épée dans l'eau, il devrait plutôt s,attarder à être sur la même longueur d'ondes de certains de ses députés, ou encore l'inverse. Ce serait déjàun premier pas pour faire son apparition en chambre le 11 février prochain, j'ai comme l'impression qu'il se doit de se préparer à répondre ;a certaines question sur CHUM CUSUM, Paire Porter et compagnie.

    • "Couillard exige le dépôt d'un budget dès le mois de février." Une exigence fanfaronne. La CAQ a besoin de temps et ne l'appuiera pas.

    • @tisafo
      Je ne vois pas où tu as lu que j'étais contre l'exploitation des ressources naturelles. J'ai écrit qu'on avait déstabiliser l'industrie avec toutes sortes de déclarations et de tergiversations. Martine Ouellette et Daniel Breton s'en sont donnés à coeur joie dans les premiers mois.
      Je suis contre ceux qui font miroiter des pactoles où il n'y en a pas et qui, au lieu d'aider une industrie à enfin décoller, lui mette des bâtons dans les roues. Ce qui fait que les projets ne se concrétisent pas.
      Nous avons des ressources naturelles, mais il ne faut pas penser que nous sommes les seuls; si on pense que seulement les ressources naturelles vont nous faire sortir du trou, on a des problèmes. Ce qui a tenu l'économie du Québec dans les dernières années c'est sa diversité. Les ressources naturelles c'est un secteur qui pourrait aider, mais la conjoncture mondiale est complexe. Qui aurait dit que les USA seraient autosuffisants en énergie il y a seulement 3 ans de çà ? Les prix d'Hydro sont devenus trop chers. Ne nous faisons pas trop d'illusions.

    • Ces sondages me confirme que les Québécois ne suive pas la politique.
      Aussi simple que ça.
      bonne réflexion.
      Gilles Beaulieu.Montréal.

    • Écrivez bien ce que vous voulez, mais le bilan du PQ, gouvernement minoritaire, est le suivant:
      - il y a plus de gens qui travaillent au Québec que par les années passées ;
      - le taux de chômage est en baisse ;
      - le débat loufoque de la loi sur les mines est derrière nous ;
      - le débat sur la charte est bien enclenchée et conduira à des consensus ;
      - de bons projets macroéconomiques sont à venir.
      - le déficit est là, mais il est devenu structurel pour trois raisons : population vieillissante qui consomme moins, classe moyenne trop endettée qui consomme moins et macroéconomie tout près de la déflation. Ne cherchez pas les milliards manquants, ils sont dans ses manques ;
      - prochaine étape : changer la fiscalité, dégager des milliards dans l'institution étatique.
      On peut bien critiquer, mais ne voit-on pas plus souvent qu'autrement la poutre dans l'œil du voisin que dans le nôtre.
      En bon entendeur, salut !

    • Suite à mon précédent commentaire...
      Dans la version papier de La Presse, la distinction était faite dans le titre de l'article entre le fédéral et le provincial. C'est sur lapresse.ca que cette distinction est passée à la trappe...
      Quand je lis les commentaires, j'ai l'impression qu'internet est le dernier refuge de l'ultra-partisanerie. Internet remplace les bagarres de tavernes d'autrefois entre les "rouges" et les "bleus". Y en a qui sont vraiment crinqués ben raide pour/contre tel ou tel parti. Comment se fait-il qu'on entend plus ces crinqués dans la vie de tous les jours, sauf sur internet?

    • Un problème récurrent est que l'on veut toujours plus du gouvernement, sans jamais rien vouloir payer en retour. Regardez juste les dernières années. Nous avons passé à travers l'une des plus grosses crises économiques mondiales. Le gouvernement libéral a généré des bugdets déficitaires pour stimuler l'économie et soutenir les emplois à gauche et à droite. Maintenant la crise passée, on rejette la faute de la dette sur le dos du gouvernement en souhaitant toujours une baisse de taxes et d'impôts....come on...on veut que le gouvernement nous soutienne dans les moments difficiles et après on l'envoie promener en lui disant de s'arranger avec ses troubles, sans toucher aux taxes, aux tarifs d'électricité, aux impôts (etc), bref sans possibilité d'augmenter ses revenus et sans diminuer la qualité des services. WOW Le pire, c'est qu'on l'accuse ouvertement qu'il ne sait pas gérer l'argent des contribuables...avec toutes les attaques partisanes en prime...dans la vie, il faut être conséquent...

    • «Ce qu'on voit, explique Youri Rivest, c'est qu'ils ont fait des gains dans la population en région et chez les gens qui sont moins scolarisés. Quand on regarde les gens qui appuient la Charte, ils ont souvent ce profil-là aussi.» Ainsi, les appuis au parti de Pauline Marois par les Québécois qui résident dans le «reste du Québec» sont passés de 24 % en juin à 43 % en décembre. Une différence de 19 points.
      Et, pendant la même période, les intentions de vote favorables au PQ chez ceux qui ont «complété des études secondaires ou moins» sont graduellement passées de 28 % à 39 %, un bond de 11 points.
      À l'émission de Maurais Live ce matin, le sondeur Youri Rivest a précisé que le niveau de scolarité était même la plus juste variable permettant de prédire l'appui ou non à la Charte. En bref, moins on est scolarisé, plus on est en faveur de la Charte...
      http://blogues.journaldemontreal.com/marcotte/charte-des-valeurs/une-charte-pour-les-regions-et-les-moins-scolarises/

      Le souhait des péquistes c'est que le Québec ressemble à une république bananière ou les gens se promènent avec des machettes pour faire le "traitement" des gens, un jour celles qui ont un foulard sont visées, l'autre jour c'est le barbu et un autre jour encore le chauve.
      Les péquistes se servent des plus bas instincts et pas de l'intelligence des gens. Le "On" dont parle certains est une sorte de subconscient indifférencié ou s'agite une sorte de ressentiment et de violence.
      Mais ils ne passeront pas....

    • @sixties
      Monsieur, dans une province comme le Québec, la la création de la richesse, comme le dites passe principalement par l'exploitation de nos ressources naturelles.
      Nous avons la chance d'avoir ici au Québec - semble-t-il - d'avoir du pétrole, de l'uranium et probablement sans doute des métaux rares...
      Combien d'entre nous ici s'opposent à toute forme d'exploitation de ces richesses et réclament pourtant à grands cris "la création de la richesse..."
      J'aimerais bien le savoir. Ambivalence des Québécois vous dites ?

    • "Rappelez vous ce que Marois a déjà dit: Les Québécois forment un petit peuple" Pager
      ===
      C'est tellement malhonnête de tenter de déformer le sens que donnait Mme. Marois à cette expression.
      "Petit peuple" comme dans "les Islandais sont un petit peuple".
      Tout le monde a compris, sauf vous.
      Jean Émard

    • @ Fortress: «Le PQ est entrain de nous ENFONCER de plus en plus économiquement»
      euh..le dernier gouvernement péquiste n'avait-il pas atteint l'équilibre budgétaire? et le présent gouvernement prévoit un déficit de quelques 2.5 milliards dans son premier exercice et un retour prochain à l'équilibre...alors que le gouvernement libéral des 9 dernières années a fait exploser la dette de 60 milliard.

    • Bonjour à tous : autant libéraux, caquistes que péquistes ! Ne nous fions pas à aucun sondage d'où qu'il vienne ! Le VRAI aura lieu bientòt soit au printemps 2014 lorsqu'on retournera en élection provinciale alors que le gouv. péquiste aura été défait sur son budget. À ce moment-là, nous aurons l'heure juste. ET de grâce, cette fois-ci, acceptons le vedict du (grand ou petit ...) peuple, peu importe qui prendra le pouvoir, peu importe qu'il soit majoritaire ou minoritaire. Prenons en donc la résolution pour la prochaine année ! Amen !

    • Mme Marois a été habile à détourner l'attention des enjeux importants pour l'avenir du Québec: la création de la richesse, le repositionnement du Québec dans une économie du savoir, la dépendance des québécois vs de l'État, la mise sur pied de conditions favorables aux investissements privés.
      Combien de fois a-t-on retravaillé le projet sur les Mines, créant de l'incertitude ? Combien de promesses annoncées et non-tenues ? Les nouveaux CPE déjà très déficitaires vont compétionner le privé; pas de partenariat, le privé c'est malsain. La création des emplois est à 75% dans le secteur publique; pas fort çà.
      Le Lac Mégantic et la Charte ont détourné l'attention. Peut-être aussi que les québécois se foutent de l'économie en se disant que l'État sera toujours là pour emprunter à tour de bras pour les supporter.
      Ça nous donne un avant-goût de que pourrait être la Souveraineté: un État omniprésent qui empruntera à tour de bras pour soutenir une fonction publique de plus en plus lourde et qui créera des jobs en majeure partie à même les deniers publiques , parce que les investisseurs privés ne veulent pas venir au Québec, dans les conditions actuelles.
      Mais, c'est surement la faute du fédéral si on passe notre temps et nos énergies à discuter d'une éventuelle Charte, au lieu de travailler à solutionner des problèmes plus importants.

    • @Igreck
      "11 décembre 2013
      11h57
      @ shadowsfall 11 décembre 2013 09h07
      Où étiez-vous au cours des quarante dernières années ?"
      J'en ai seulement 30 :P

    • @ shadowsfall 11 décembre 2013 09h07
      Où étiez-vous au cours des quarante dernières années ? Plusieurs gouvernements libéraux fédéraux ont cohabité avec des gouvernements péquistes à Québec. L'ambivalence proverbiale des québécois, ceinture et bretelles, jamais entendu parlé !?!
      @ fortress 11 décembre 2013 09h37
      Êtes-vous capable de composer 9-1-1 tout seul... à matin !?!
      Pour le reste, on est en train de passer «over the dead body» du bon docteur Couillard ! À sa propre demande à part ça !

    • Ils y en quelques uns qui confirment qu'ils font parti d'un petit peupe mais la majorité des commentaires qui peuvent se placer en dela de la partisannerie qui confirment qu'ils font parti d'un grand peuple et ceci sans complexes du né pour un petit pain ....

    • LOL!
      Nos partisans péquistes qui s'éxcitent le poil des jambes sur un sondage réalisé sur internet, dans la direction opposée de plusieurs autres sondages récents et qui en fait met le P.Q. simplement à égalité avec le PLQ.
      Continuez à fêter le passage de 32% à 35% dans un sondage internet avec une marge d'erreur de ....3%! La vraie prime elle est dans l'isoloir et on verra bien qui va fêter au printemps prochain chers amis. :)
      @martins
      Si je comprend bien, ce qui vous énerve c'est le choix des mots du titre d'un article d'un journal privé et non pas que d'après vous les gens forgent leur opinion politique en se basant sur les titres des articles seulement? En gros, ça dérange pas qu'ils lisent juste les titres... l'important c'est qu'ils votent du "bon bord", du bord des "vrais". Yeah...

    • M. Marissal, en tout respect je pense que nous sommes les seuls juges de la performance de ce gouvernement au cours des derniers mois. Merci néanmoins pour votre point de vue qui je l'espère, en demeurera un.
      @St-henri : 100% d'accord avec vous.
      @shadowfall : Vous avez tout dit. Bipolarité, sinon schizophrénie....
      @Martin : J'ai eu exactement la même réaction que vous...

    • 1)Il est évident que les francophones commencent à saisir que rien de plus dangereux que ce couillard qui signierait le torchon de constitution (dont le Québec à la quasi-unanimité avait refusé de la faire: sous claude Ryan...naturellement les députés anglophones et autres eux avaient voté pour le dit rapatriement).
      2)Quant à l économie nos libéraleux n ont rien dit hier quand ils ont vu que 500 emplois sseront perdus à Hamilton en Ontario...et plus de 2000 à El Paso au yexas aux USA.Cela me surprend de ne pas les voir écrire que c est de la faute au PQ.
      3)Ces individus-là devraient commencer à se poser des questions sur leur identité et d ou ils viennent...à moins qu ils croient qu ils sont nés hier tout d un coup comme ça...quoi comme les pissenlits au printemps quand ils nous arrivent et on ne sait pas d ou ils viennent.Je leur dis à ces individus: Honte à vous de ne pas savoir qui vous êtes et d ou vous venez.

    • Déni, déni, déni, quand tu nous tiens...

    • Je me demande si les libéraux trouvent ce sondage "rigolo"...

    • À Pager:
      «Les Québécois forment un petit peuple!»
      Lorsqu'on lit les commentaires des lecteurs, on en a malheureusement la confirmation!

    • Un beau cas de manipulation de l'information ce matin.

      D'un côté, on une manchette qui dit que ça va bien pour Pauline Marois mais on insiste beaucoup sur le taux de satisfaction sans trop parler des intentions de vote. D'un autre côté, on a une manchette qui dit que les "libéraux sont confortablement en tête au Québec", sans préciser dans le titre qu'il s'agit des libéraux de la scène fédérale.

      Celui qui ne va pas lire les articles va conclure que Pauline Marois effectue une remontée mais que les libéraux de Couillard restent confortablement en tête.

      Peut-être que c'est une coïncidence, une maladresse dans le choix des titres... Il me semble portant que des gens formés en journalisme devraient être en mesure de choisir les titres correctement pour ne pas occasionner de confusion. Sauf évidemment si cette confusion est voulue pour travestir la réalité afin de l'aligner sur la ligne éditoriale...

    • Intéressants ces résultats. D'autant plus qu'avec l'arrivée de Philippe Couillard à l'assemblée nationale, on devrait être en mesure de constater si le personnage a de la substance.

    • Ouf! Ce matin les fédéralistes viennent d'avoir une douche d'eau froide, ce n,est pas tant les péquistes qui montent dans le fond mais les libéraux qui descendent, il faut savoir lire, voyons les scandales leur collent à la peau et d'ici le printemps ce sera encore pire. Sans compter qu'au lieu de chercher un réel leader, ils ont opté pour un genre de sauveur, mais qui est pogné avec aucun sens politique, en plus d'avoir in garde de robe plein de squelettes et d'amis non recommandable, tout en passant par la famille Bibeau.
      Une chose est certaine la Charte est une épine pour les libéraux qui se sont peinturés dans le coin avec Couillard en tête, il ne faut pas être un devin pour s,apercevoir que la Charte est aussi populaire chez les francophones que les allophones et anglophones, mais eux ne le disent pas, mais voteraient oui dans un référendum sur la Charte et pas nécessairement pour le PQ. Même la majorité silencieuse des musulmans sont pour la Charte.
      En plus c'est normal, les libéraux de Justin Trudeau montent donc les québécois comme d,habitude vont jouer de prudence et garder un parti souverainiste au pouvoir à Québec, c,est connu des québécois de ne point mettre tous ses oeufs dans le même panier.

    • l'économie, le déficit, la dette, les régimes de retraite, les murs en santé, les médicaments, les garderies, les personnes agées.....pas à s'en faire
      la laïcité à la faveur
      dont rock the boat

    • NON NON NON je ne peux croire ce sondage.. Le PQ premier?? Mais voyons dont!! Soit la majorité de la population ne s'intéresse pas à la l'actualité (et vote pour le nom le plus connu), soit le sondage n'est pas bon. Le PQ est entrain de nous ENFONCER de plus en plus économiquement et les gens voteraient PQ majoritare??? Ben voyons dont a matin. J'en ai marre, vraiment marre de nos politiciens.

    • Une remontée dans les intentions de vote c est bien fragile et un gouvernement minoritaire rend encore plus friable quelqu avance que ce soit. Qui plus est, un sondage ca vaut ce que ca vaut...
      Et bien honnêtement moi j y laisse ma langue au chat. Je veux bien croire que certains voteront toujours rouge ou toujours bleu , c est de famille, traditionnel et dans nos veines mais avec tout ce qui s est passé et dit dans les derniers mois que le PLQ et le PQ recoivent encore ce taux d\'appui me jette par terre .
      Bon je veux bien admettre que les options sont minces mais quand même. N avons nous rien appris. Ne voulions nous pas nous débarrasser des vieux partis ?
      Je ne peux croire que certains votent encore PLQ alors que sortent scandales,saisies et révélations sans arrêt. Leur chef lui même souhaite que son squelette vivant ne soit pas rapatrié et pourtant il est élu ! Leurs députés nous niaisent collectivement et pourtant on vote pour eux ! Ils font de la basse politique et des petites magouilles parlementaire et pourtant on les laisse faire et on cautionne leurs crosses avec nos votes.
      C est probablement un constat de frustration envers le PQ que l adversaire recoive les votes d insatisfaction mais tout de même le résultat est le même .
      Pensez y! Il y a un risque réel que soit élu un gouvernement libéral au Québec ! C est fou ! Et ce, tant au provincial qu au fédéral ! Quelle bétise !

    • Le sondage CROP est une anomalie qui semble être une erreur sur l'échantillonage. Je ne serais pas surpris de voir d'autres sondages provenant de d'autres firmes tout à fait à l'opposé de celui-ci. Ce ne serait pas la première fois que CROP se gourre complètement.

    • Je suis loin d'être un expert en politique, mais est-ce que quelqu'un peut m'expliquer comment, au fédéral, le PLC arrive 1er dans les sondages au Québec, mais qu'au niveau provincial, cette première position est donnée au PQ ? Les québécois sont tous bipolaires ou quoi ? :P

    • Bon Dieu monsieur Marissal, faites juste comparer n'importe lequel autre gouvernement du Québec que l'on a connu dans les récentes décennies et vous allez constater jusqu'à quel point ce gouvernement est nul. Ce gouvernement n'a même pas réussi à créer des emplois dans le secteur privé. Il n'en a créé que dans le secteur public...Emplois qu'il aurait en fait, du éliminer.
      Rappelez vous ce que Marois a déjà dit: Les Québécois forment un petit peuple!

    • ... De tout cela, par contre, rien ne semble indisposer l'électorat, qui est, apparemment, plus indulgent que les analystes! ... En effet M. Marissal, bien plus indulgent! Le bilan du PQ pour cette année ne mérite même pas la note de passage.

Commenter cet article

Les commentaires sont maintenant fermés sur cet article.

Veuilez noter que les commentaires sont modérés et que leur publication est à la discrétion de l'équipe de Cyberpresse. Pour plus d'information, consultez notre nétiquette. Si vous constatez de l'abus, signalez-le.

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:2525685:box

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer