| Commenter Commentaires (16)

Les résolutions 2013 de nos politiciens

Jean-Martin Aussant... (Photo archives Le Soleil)

Agrandir

Jean-Martin Aussant

Photo archives Le Soleil

Partager

Les politiciens, c'est bien connu, font beaucoup de promesses, mais ne les tiennent pas toujours. Qu'en est-il de leurs résolutions du Nouvel An? À l'aube de 2013, voici les résolutions des politiciens les plus en vue du Québec. À vous de juger, au cours des 12 prochains mois, s'ils les suivent.

Québec

Pauline Marois

«Demeurer à l'écoute de la population et continuer à faire avancer le Québec!»

Pour 2012, elle avait souhaité «avoir la chance de rencontrer personnellement chacun des Québécois».

Cela ne s'est probablement pas produit, mais, pendant la campagne électorale, elle a serré plusieurs milliers de mains!

Jean-Marc Fournier

«Qu'ensemble nous puissions convaincre le gouvernement Marois de l'importance de l'innovation et de l'enseignement supérieur pour l'avenir économique du Québec.»

François Legault

«Être encore plus constructif, surtout avec des mesures concrètes pour relancer l'économie du Québec. Donc, aider davantage mes amis du PQ...

J'oubliais aussi le souhait de perdre du poids.»

Il y a un an, il s'était engagé à tout mettre en oeuvre pour offrir aux Québécois un parti politique responsable et dynamique.

Résolution tenue.

Françoise David

«Continuer de défendre avec passion l'idée que l'avenir du Québec passe par la solidarité et un lien renouvelé entre l'humain et la nature.»

Philippe Couillard

«Au milieu de l'agitation qui s'annonce, prendre le temps de réfléchir profondément aux enjeux et garder des moments exclusifs pour ma famille.»

Raymond Bachand

«Prendre du temps toute l'année pour m'occuper de ma première petite-fille, à naître en janvier, même après être devenu... chef de l'opposition.»

Sa résolution de 2012?

«Que les décisions d'aujourd'hui permettent aux jeunes de demain de rester maîtres de leurs choix et de leur destin.»

Pierre Moreau

«Ma résolution pour 2013: amener les jeunes à militer au sein des partis politiques.»

Jean-Martin Aussant

«Avoir la sagesse de choisir les projets les plus importants parmi tous ceux auxquels on tient.»

(J'ai comme l'impression que cela annonce le début de la fin d'Option nationale [ON]...)

L'an dernier, il était encore député, il venait de fonder ON, sa résolution était plus pragmatique: «Naviguer efficacement dans ma nouvelle réalité. L'année 2011 a été particulièrement mouvementée pour moi avec des bébés - jumeau et jumelle -, mon retrait du caucus péquiste et la fondation d'Option nationale. Je devrai donc m'imposer de bonnes méthodes de travail pour m'adapter à la charge additionnelle que cela impose.»

Pierre Duchesne

«Demeurer authentique. C'est ce que les Québécois souhaitent avant tout de leurs élus.»

Bernard Drainville

«Continuer à poser des gestes d'intégrité pour lutter contre le cynisme et ramener la confiance entre les citoyens et leurs élus pour que les gens voient que nous ne sommes pas tous "des pareils"» !

Jean-François Lisée

«Une majorité péquiste en bonne santé avant la fin de l'année!»

(Cela ressemble davantage à un souhait qu'à une résolution, mais bon, soyons charitables en cette période des Fêtes).

Ottawa

Stephen Harper

La même résolution que l'an dernier: terminer son ouvrage-livre sur l'histoire de la naissance du hockey professionnel au début du XXe siècle.

(Ben alors, ça avance, ce bouquin, monsieur le premier ministre?)

Thomas Mulcair

«Retourner dans l'Arctique canadien.»

(Voilà une résolution qui ne devrait pas être trop dure à tenir!)

En 2012, il avait résolu de trouver plus de temps pour être avec sa petite-fille de trois ans. Résolution tenue, je crois.

Bob Rae

Moins manger, faire plus d'exercice (comme l'an dernier!) et... chanter plus fort! (Je n'ai toujours pas compris ce dernier point et M. Rae...)

Justin Trudeau

«J'ai deux résolutions: faire plus de yoga, et ne plus lire les chroniques politiques.»

(Devrai-je «prendre ça personnel» ?)

Daniel Paillé

«Jusqu'à ce que le Québec accède à sa pleine souveraineté, faire en sorte que la reconnaissance de notre nation ne soit pas qu'une coquille vide.»

Marc Garneau

«Continuer de manger mes croûtes.»

(Un peu étrange, comme résolution...)

Et Denis Coderre?

Il y a un an, voici ce qu'il m'avait écrit: «L'année 2011 fut une année de réflexion. L'année 2012 sera une année de décision.»

Et 2013?

Le candidat le plus attendu sur la scène municipale n'a pas voulu partager ses résolutions pour 2013.

Dommage.

Sur ce, bonne année 2013, qui s'annonce très chargée politiquement.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:2525685:box

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer