La meilleure carte voyage pour vous

Attention, zone de turbulence! Les détenteurs d'une carte de crédit Aéroplan sont priés d'attacher leur ceinture.

À l'issue d'une chaude lutte, la Banque CIBC a vendu à contrecoeur 550 000 comptes clients à la Banque TD qui devient le principal émetteur de cartes Visa Aéroplan pour les 10 prochaines années. La CIBC, qui était associée au programme de fidélisation depuis 20 ans, conservera seulement les comptes des clients qui ont leurs activités bancaires chez elle.

Avertis en janvier, plusieurs clients n'en reviennent pas. « Je viens d'être échangé à la Banque TD, comme une marchandise ou un joueur de hockey! », s'indigne Jean qui songe à changer de carte.

Depuis 10 ans, il dépense environ 40 000 $ par an sur sa carte, ce qui lui a permis d'obtenir 10 billets d'avion. Par contre, il doit payer les frais annuels de la carte et les surcharges sur les billets. « Je ne suis vraiment pas sûr d'en avoir pour mon argent, surtout que les vols outre-mer offerts sont souvent avec escale, ce qui me déçoit beaucoup », dit-il.

Mais quelle carte choisir ? Mon collègue Marc Tison, qui a fait un travail de moine pour comparer les cartes voyage, vous a présenté un excellent dossier à ce sujet dimanche dernier.

Après avoir torturé ses fichiers Excel pour les faire parler un peu plus, je me permets de revenir sur la question. Selon votre profil, voici les cartes les plus payantes.

L'économique

Si vous n'êtes pas un grand consommateur, il vaut mieux opter pour une carte voyage sans frais annuels. Par exemple, la carte VoyagesPlus Platine MasterCard de Capital One et la carte Azur American Express permettent d'accumuler 1,25 mille pour chaque dollar dépensé.

Avec un rendement de 1,25 %, beaucoup de consommateurs modérés devraient être attirés par ces cartes pas compliquées. Si vous dépensez 10 000 $ par année, vous récoltez 125 $ à la fin de l'année, échangeables comme bon vous semble.

Le gourmand

Vous payez toujours l'épicerie à crédit ? Optez pour la carte Scotia American Express Or qui offre des récompenses particulièrement juteuses au supermarché et à la station-service.

Pour des dépenses annuelles de 10 000 $ (dont 5000 $ en épicerie et 2000 $ en essence), la carte vous remettra 310 $ à la fin de l'année. Même en soustrayant les frais annuels de 99 $, il vous restera 211 $ dans vos poches, l'équivalent d'un rendement de 2,1 %.

Avec des dépenses de 20 000 $ (10 000 $ en épicerie et 4000 $ en essence), vous empocherez 521 $ après frais, un rendement de 2,6 % sans effort. Dur à battre!

Le globe-trotter

Pour les plus grands consommateurs qui dépensent environ 40 000 $ sur leur carte de crédit annuellement, le choix est plus difficile. Si vous voyagez plutôt à l'étranger (p. ex. : Cancún, Las Vegas, Paris), les cartes associées à Aéroplan et à Air Miles ne sont pas les plus avantageuses.

Allez-y plutôt avec la carte VoyagesPlus World MasterCard Capital One qui procure un taux de remise de près de 2 % (en tenant compte des frais annuels). Autre bon choix : la MasterCard BMO World Elite qui vous remettra 1,6 % de la somme dépensée. Si vous faites beaucoup d'achats à l'épicerie, la carte Scotia American Express Or reste la plus payante de toutes.

En prime, ces trois cartes vous permettent d'utiliser vos points pour acheter n'importe quel vol, sans période de restriction, sans surcharge.

Le Canadien astucieux

Si vous voyagez davantage au Canada, les cartes associées à Aéroplan peuvent être une meilleure option.

Par exemple, si vous dépensez 40 000 $ avec une carte Aéro Or CIBC Visa Infinite ou une Visa Infinite TD Aeroplan (aussi payante l'une que l'autre), vous aurez assez de milles pour acheter deux billets Montréal-Vancouver, un cadeau d'une valeur de 1550 $. Même en soustrayant les frais annuels (120 $) et les surcharges imposées à l'achat des billets (283 $), la récompense équivaut à 3 % de vos dépenses. Excellent!

Mais il est possible de faire encore mieux si vous êtes un petit malin qui est prêt à scruter les règles d'Aéroplan pour dénicher les aubaines. Par exemple, en utilisant vos milles pour aller aux Îles-de-la-Madeleine, vous toucherez une remise de presque 10 %. Qui dit mieux ?

Le saute-mouton

Pour séduire de nouveaux clients, les émetteurs de cartes de crédit offrent presque tous des primes d'adhésion de 15 000 à 40 000 points, ce qui vaut jusqu'à 350 $. D'autres effacent les frais annuels pour la première année.

Sachant que les Québécois sont très fidèles à leur carte de crédit, toutes les recommandations précédentes ne tiennent pas compte de ces généreux bonis.

Mais certains clients sont prêts à jouer à saute-mouton pour aller chercher le maximum de prime de bienvenue. C'est ainsi que Maxime a pu accumuler rapidement 100 000 milles Aéroplan avec deux cartes de crédit, une Visa et une Amex.

« Il suffit d'annuler sa carte avant le renouvellement et de faire une nouvelle demande en ligne. Voilà encore des milles gratuits qui s'ajoutent au compte Aéroplan », raconte notre astucieux lecteur.

Actuellement, la carte Or avec primes American Express offre 25 000 points (échangeables à raison de 1 pour 1 contre des milles Aéroplan) et les détenteurs n'ont pas à payer les frais annuels de 150 $ la première année.

Mais attention de ne pas démolir votre dossier de crédit en faisant trop de demandes.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

la boite:2525685:box

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer