| Commenter Commentaires (52)

Les fans faciles

Partager

Stéphane Laporte, collaboration spéciale
La Presse

Je serai là, ce soir. C'est certain. J'ai hâte. Je ne bouderai pas mon plaisir. Le Canadien fait partie de mes bonheurs depuis ma tendre enfance. Comme le sucré et la musique. Je les ai toujours aimés. Les plaisirs éphémères sont si nombreux, un plaisir qui dure, c'est une richesse.

Bien sûr, le lock-out m'a déprimé. Voir des milliardaires et des millionnaires se chicaner pour mon cash, y a de quoi s'indigner. Ce qu'il y avait de plus frustrant, durant ce conflit, c'était de constater que jamais les deux parties ne se sont senties pressées de régler de peur de perdre leur public. Ils nous savaient acquis. Et ils avaient raison. Peut-être pas aux États-Unis, mais ici, oui.

Que voulez-vous, on n'a que ça: le hockey. En attendant, j'aurais pu suivre la Ligue de hockey junior majeur du Québec, les Bulldogs de Hamilton ou le championnat mondial junior. Je l'ai fait un peu, mais ce n'était pas pareil. J'apprécie le hockey. J'adore le Canadien. C'est quand ce club joue que mon amour du sport devient une passion. Que le jeu devient sérieux.

Le Canadien, c'est moi. C'est mon nom de famille. Je ne l'ai pas choisi. Je suis né avec. C'était décidé pour moi. Avant moi. À cause des Vézina, des Joliat, des Morenz, des Richard. Ce sont mes grands-parents, mes oncles, mes pères...

Les joueurs peuvent passer, les coachs être congédiés, les directeurs-gérants être remplacés, les propriétaires peuvent vendre ou acheter, moi, je fais toujours partie de l'équipe.

Depuis plusieurs années, mon équipe en arrache. Ce n'est plus la dynastie avec laquelle je suis tombé amoureux. Ce qui me chagrine le plus, ce n'est pas qu'elle ne gagne plus autant. Personne n'est à l'abri des passages à vide. Ce qui me mine, c'est qu'elle ait oublié qui elle était. Il faut savoir d'où l'on vient pour trouver le chemin qui mène plus loin. En recrutant si peu de joueurs de chez nous, en n'incitant pas ses capitaines à communiquer avec les partisans, en ne faisant jouer que du U2, le Canadien est devenu un team comme les autres. Et un team comme les autres termine dernier.

Malgré cela, c'est toujours mon équipe. Parce que ma relation avec elle est inscrite dans la durée. Les Koivu, Gauthier, Cunneyworth ne sont que de passage. Le Canadien appartient à ceux qui demeurent. Les Montréalais, les Québécois, fidèles depuis plus de 100 ans.

Les joueurs du Tricolore n'ont pas tous besoin de venir de Rosemont, mais ils doivent, en eux, avoir le désir d'être adoptés par ceux qui y vivent. Pour profiter de la force que nous procure le sentiment de ne pas jouer juste pour soi, mais de jouer pour des millions. De gens, pas de dollars.

Je parle au «je» depuis le début, mais je pourrais facilement parler au «nous». Car c'est ce qu'il y a de plus beau là-dedans. Ce plaisir n'est pas solitaire. Il est partagé. Il nous rassemble. On est une maudite grosse gang à avoir hâte à ce soir. Après une saison minable, après un lock-out interminable, on est encore là. On est des fans faciles. Pas besoin de rien faire, on accourt aussitôt qu'ils le veulent. C'est pas à cause du hot-dog, du sac de croustilles et du Coke gratuits. C'est pas le gras trans qui nous met en transe. C'est l'effort, c'est le but, c'est la victoire. Pas mal plus difficile à donner qu'une saucisse écrasée. Seront-ils capables? Je le leur souhaite. Je nous le souhaite.

Ce soir, après l'Ô Canada, j'applaudirai les gens autour de moi. J'applaudirai leur amour indéfectible pour le Canadien. Ces 20 000 personnes en délire sont aussi impressionnantes que les arrêts de Price ou les feintes de Galchenyuk. Surtout ce soir. Les joueurs et les dirigeants sont au Centre Bell parce qu'ils ont finalement signé leur contrat. Les fans n'ont pas de contrat. Juste un coeur qui aime le Canadien. C'est beaucoup plus engageant.

La direction du Canadien a un public captif, et elle en profite. Dans plusieurs villes de la LNH, on a radicalement réduit le prix des billets pour remercier les supporteurs de leur patience. Pas pour des matchs interéquipe, pour de vrais matchs. Ici, on n'a pas senti le besoin de le faire. C'est correct. On est là pareil. Tout contents avec notre roteux.

Mais que je ne voie pas un membre de l'organisation du CH venir se plaindre qu'on est trop exigeants, chialeux, critiqueux. Que l'on met trop de pression sur leurs épaules. Ils ne nous dorlotent pas, pourquoi on les dorloterait?

On est des fans faciles, mais des connaisseurs difficiles. Qui aime bien châtie bien.

Bonne saison, messieurs Therrien et Bergevin!

Grâce à vous, l'espoir d'avoir une équipe à l'image des gens qui l'encouragent renaît.

Une équipe qui se présente à tous les matchs.

Comme nous.

Bonne saison à nous aussi!

Partager

publicité

Commentaires (52)
    • @ Homer_Simpson
      Comme c'est drole de voir les commentaires des gens qui n'aiment pas le hockey... Vous me faite rire , ha ha ha... C'etais une belle comparaison que vous nous avez fait la. Tout le monde sait que les LADA donne des shows et qu'il est quand meme divertissant de les regardés jouer a un SPORT... Je suis sarcastique bien evidement.
      C'est un SPORT , c'est un show et la plupart des gens trouve ca divertissant de regardé une petite partie de hockey le soir a la tele.
      Etes-vous deja allez au centre Bell voir un match ? surment pas.

    • Les amateurs du Canadien me font penser à des acheteurs de LADA: Ils donnent leur argent à une compagnie qui vend pour un produit de très mauvaise qualité et qui n'a pas besoin de faire quoi que ce soit pour que les gogos achètent leur produit.
      Ça ressemble aussi aux amateurs du jeu de nuit à Canal V: un attrape nigauds.

    • "Bien sûr, le lock-out m'a déprimé... Que voulez-vous, on n'a que ça: le hockey. "
      "Le Canadien, c'est moi. C'est mon nom de famille. Je ne l'ai pas choisi. Je suis né avec. C'était décidé pour moi. Avant moi. "
      Tu es pathétique, ou vraiment pas chanceux dans la vie. Chose certaine, il y a des choses pas mal plus élégantes dans la vie que regarder Brendan Prust patiner avec la tête dans les bottines.

    • Ovation! pourquoi Michel lacroix a-t-il elevé la voix en présentant Markov, un gars qui se fout de tout et qui en plus avait menacé de rester en Russie après le lock-out? je m'attendais a un bon acceuil mais là ça dépasse les bornes.

    • Pour monsieur Stéphane Laporte'
      Je lis toutes vos chroniques. Il me semble que se sont mes propres pensées que vous écrivez avec plus de doigté et de finesse, mais les mêmes idées. Aujourd'hui les Canadiens c'est encore une fois bien dit et si vrai pour vous et pour moi en tous les cas, je vous admire beaucoup, je tenais à vous le dire.
      Nicole

    • J'invite les fans a regarder les matchs a la télé car de nos jours les télévisions sont très persfectionnées avec écran HD, ce n'est plus comme avant avec nos petites télés.. de cette façon, vous pourrez suivre les activités de votre équipe préféré tout en économisant en ne fournissant pas les $$ que les propriétaire aiment tant.

    • Pourquoi n'ai-je pas retrouvé mon commentaire?

    • @ nousnoune:
      Nous on va feter le 18e anniversaire de votre ville pas d'equipe... chacun sa fiesta :)

    • On va célébrer le 20e anniversaire cet été à Québec. Le 20e du CH sans coupe.

    • Gary Bettman et les proprétaires vont se taper sur les cuisses en voyant les 20 000 amateurs en liesse avant le match. 20 000 guidounes de première classe.
      Oléééé, Olé Olé Olé !!
      pathétique ...

    • Je crois que je vais partir une page wikipédia sur les "fefans" et je vais simplement y copier-coller votre texte. Ça ne pourrait être plus clair.

    • Pôvres fa-fans. Ils vont payer $100 pour aller voir un entraînement ce soir!!!

    • Si vous me permettez, je dirais que 99% de ceux qui lisent ce blogue sont des passionnés ou si vous préférez, des accros au CH. Sinon, quel intérêt auraient-ils à lire ou encore plus à commenter sur ce blogue ? Pour imiter «montréalaise», 1 1=2
      Et pour ceux qui ont la nostalgie de Guillaume Latendresse, on devrait le voir évoluer avec les Sénateurs d'Ottawa, cet après-midi à RDS

    • @ adidou
      L'uniforme des Black Hawks est ma-gni-fi-que. Rien de moins. Je vais vous avouer que dans le fond d'un garde-robe j'ai un jacket officiel cuir-laine datant des années 70 avec la grosse tête d'Indien dans le dos. Déjà porté par un hockeyeur plutô connu mais pas joueur du Chicago. C'est un héritage de mon père. Le jacket est semblable à celui-ci:
      http://www.classicauctions.net/Default.aspx?tabid=263

    • @jericho54
      Merci de la précision apportée. Je vous accorde qu'il est facile de tomber dans ce genre de langage devant ce phénomène aussi difficile à saisir pour moi que l'envoûtement de certains face à une religion.
      Ce qui m'apparaît évident cependant est que certains, dont je fais partie, ont de la difficulté à saisir que les partisans soient aussi passionnés et fervents face à ce hockey qui n'a plus rien de passionné ni représentatif d'une population. Tout n'est plus que marketing, argent et marchandage.
      La passion elle est où?

    • Je comprend bien votre vision M Laporte mais ne la partage pas..enfin pas pour l'instant. Comme mentionné plusieurs fois ici haut, le hockey d'antan, notre sport national n'est plus. Il est mort le jour ou notre sport est devenu un produit.
      Pour ma part, tant que la LNH ne remettra pas de l'ordre dans ses idées pour remettre à l'avant scène la saine compétition et l'esprit sportif, je vais rester chez moi à bouder le produit. De plus, JAMAIS je ne reviendrai tant que la violence gratuite sera mentionnée comme "faisant partie du sport". Cette culture est innacceptable et franchement, je ne comprend pas votre attachement à NOTRE sport sans même le mentionner dans votre article. Comme plusieurs, vous avez une tribune que plusieurs aimerait avoir mais il semble que l'ont oublie aisément la violence quand le sifflet sonne la charge !!!

    • Que voulez-vous, le Canadien c'est une partie de nous. C'est dans notre sang, dans notre coeur, notre tradition, notre honneur...
      Malgré l'excellence de votre texte, placer Koivu dans la même ligne que ces pleutres de Cunneyworth et Gauthier (cet incompétent), c'est un peu insulter la mémoire de Saku.

    • Je sais que ce n'est pas très raisonnable pour un habitant du Québec comme moi, mais je prends toujours pour les Black Hawks de Chicago depuis mes 10 ans et j'en ai 63. Je crois que c'est à cause de leur beaux chandails et de leur bel écusson. Aussi, c'est probablement dû au fait que lorsque j'avais 10 ans, les Canadiens de Montréal dominaient largement et depuis longtemps la ligue nationale composée alors de 6 équipes. J'en était tanné, écoeuré. Tout le monde était en trans juste à nommer les noms des Richard, Geoffrion, Moore, Bakstrom, Goyette, Plante, Harvey et j'en oubli. Cependant, un des rares club à pouvoir rivaliser vraiment contre les Canadiens était justement les Black Hawks de Chicago avec les Hull, Mikita, Hall, Wharroum, Nesterenko, etc. Alors, dans ma tête et dans mon coeur d'enfant, je me suis mis à aimer ce club et à souhaiter qu'il batte le Canadien surtout et les autres clubs aussi. Je n'ai pas été exaucé très souvent puisque Chicago n'a réussi à gagner la coupe Stanley qu'en 1961 et en 2010. Mais qu'importe, ils ont toujours d'aussi beaux uniformes.

    • C'est quoi le problème avec le signe mathématique "plus" ?
      Deux "plus" deux = quatre

    • au moins le retour des Canadiens va occuper les carrés rouges...

    • 2 2 = 4
      Bien sûr, à 10h37

    • Stéphane, pourquoi ceux qui ne partagent pas notre passion du hockey en général et du CH en particulier croient que notre vie se limite à cela? Font-ils une projection de leur propre vie ou cela les accommode-t-il de penser ainsi?
      .
      Il y a un temps pour l'opéra, un autre pour Victor-Lévy Beaulieu, Baudelaire et Rimbaud. Le printemps et l'été ont été remplis de CARRÉS ROUGES, de casseroles et de manifestations interdites. L'automne a été propice pour faire le plein de films d'auteurs (de Oshima à Kechiche en passant pas Saura) et d'escapades en forêt. À Noël ce fut le ballet Casse-Noisette pour la Xeme fois, etc. etc. etc. Comme dirait Yvon Deschamps, on n'a pas le temps de toutes les nommer, les activités diverses auxquelles on s'adonne.
      .
      Voici le temps revenu pour encourager notre équipe chouchou. Faudrait s'en justifier? On est-tu un pays libre icitte? Kalvince. On est un pays libre... rempli d'esprits étroits et manichéens.
      .
      Extrait du dictionnaire des Caractères, page 315:
      .
      OÙ EST LA VÉRITÉ ?
      .
      2 2 = 4
      C'est incontournable,
      le résultat est juste.
      Ah ! Si la vérité morale
      pouvait être
      une vérité scientifique !

    • @Sim01, mon commentaire n'était qu'un souhait de ne plus lire des mots déplacés comme "ridicule" ou "pathétique" qui n'apportent rien à la discussion et qui n'ont que pour but de dénigrer les opinions des autres. J'aime bien lire les commentaires constructifs, même s'ils ne sont pas en accord avec mon opinion puisqu'ils permettent d'avancer dans ma réflexion. Une question de respect, et voilà c'est tout !

    • C'est vraiement n'importe quoi,votre vision du Ch.Revenez-en,il y à une vie aprés le hockey.113 jours de lock out,et nous sommes toujours vivants à ce que je sache.

    • Chronique tout bonnement superbe!


    • Moi j'aimais mieux les Maroons de Montréal !

    • C'est vrai ça : En plus ils chantent l'O-Tralala avant chaque "bataille". C'était probablement pour garder le petit peuple du côté des "Canachiens-de-Trudeau"... Excellente stratégie... Marrant : Du temps des Nordiques, à "Le Bum"-city, est-ce qu'il chantaient le "gens-du-pays" ? Pffff mdr.
      Il y a 60% des gens en général qui en ont rien à cirer du Hockey, il serait peut-être temps que ce fait se réflète dans la couverture médiatique globale.
      Benoît Duhamel.

    • @jericho54
      Donc si on ne pense pas comme vous, ça vous fais sentir mal d'avoir votre opinion? Pour vous faciliter la vie nous devrions tous encouragez le CH et se réjouir du retour de la LNH ou se taire. C'est bien ça?
      Qui donc ne respecte pas la diversité d'opinion ici? Je me le demande.

    • Quelle putain vous faites! Il y a deux semaines vous demandiez le boycotte par le silence en les voyant entrer sur la glace. Maintenant il faudrait être à genoux devant notre plasma? La prostitution est le plus vieux métier du monde!

    • ... Je me demande combien de ''critiqueux'' qui ne regarderont pas le hockey ce soir se retrouveront sur les sites pornos..?

    • Stéphane,
      le hockey qu'on a connu et grandi avec dans les années 70, est mort. On n' a plus de québécois ( plus de Molson aussi ! ), plus de passion, que des dollars. Personellement, j' ai décroché il y a plusieurs années et seule une équipe d' au moins 10 québécois sur la glace me fera revenir ( C' est pas demain la veille ! ). Tu ne peux gagner les matchs cruciaux sans avoir de la fierté et vouloir gagner pour ta famille, tes amis, frères et soeurs qui habitent près de chez toi. Même nos jeunes joueurs francophones ne sont pas plus intéressés de jouer pour le canadien, que pour n'importe autre équipe ! On en est rendu là.
      Combien de nos joueurs françophones ne veulent pas venir jouer à Montréal pour toute sorte de raisons ? Beaucoup.
      Stéphane, le hockey d' autrefois, c' est très triste mais c' est fini., Décroche s.v.p. . ça te prendre combien d' années avant de le réaliser ? On aime ta plume pour ton côté sentimental mais au hockey, ta sentimentalité ne t' amenera que déception après déception dans le hockey d' aujourdd'hui avec la nouvelle mentalité des jouers.

    • Qu'il est difficile pour certains de se hausser au-dessus du concret, du gros dur. L'émotion, son identité, des valeurs, ces réminiscences qui incarnent un jadis réconfortant, une passion qui dure, fusse-t-elle puérile ou juvénile, et j'en passe. Voilà le sujet de cet article. Stéphane, j'ai aimé cet écrit, je me reconnais et comme certains l'ont souligné, c'est très bien tourné.
      « Le souvenir est poésie, et la poésie n'est autre que souvenir. » (Giovanni Pascoli)

    • Amours incomprises, liaison interdite, plaisirs défendus, passion scandaleuse.
      Vous vivez sur le fil du rasoir, Stéphane Laporte ;)

    • Avec 3 ou 4 vedettes, de chez-nous, comme joueurs du CH, l'affaire serait tiguidou...minimum mais, ce ne semble pas être le cas et on ne voit pas quand ça va l'être.
      Au moins, on a le directeur et le coach francophone. Ça fait toujours ça de pris pour notre fierté nationale québécoise.
      Si les Nordiq

    • Il est vrai que votre plume est diablement efficace, mais question hockey, votre position tient plus de la groupie que du fan, fut-il fini. Le CH agit beaucoup plus en vendeur de tuques, de bière et de petits drapeaux qu'en équipe visant un championnat. Et grâce aux groupies, pas besoin de se forcer pour y parvenir.
      Bonne journée quand même!

    • Dommage qu'avec le retour au jeu, les commentaires déplacés ou déplaisants reviennent hanter votre blogue. Certains ne comprennent pas que le positivisme est synonyme de bonheur et que le respect des opinions différentes est essentiel pour vivre en harmonie. Ce soir, je serai rivé à mon téléviseur pour regarder les joueurs se défoncer pour donner un excellent spectacle aux partisans qui salivent depuis la fin du lock-out à l'idée de revoir le CH remodelé, le retour de Markov, Gionta, Bouillon et particulièrement l'arrivée de Galchenyuk. On aimera ce club qui sera dirrigé avec une main de fer. Les excuses ne seront plus tolérées et ceux qui ne fourniront pas un effort maximum seront tassés et regarderont leur coéquipiers de la galerie de la presse ou sur le banc pour ouvrir la porte à ceux qui ont à coeur le succès de l'équipe.
      Merci monsieur Laporte de refléter par vos écrits la sensation de la majorité des fans qui seront au Centre Bell ou devant leur téléviseur pour apprécier le retour de leur équipe, la seule qui nous fera vibrer ce soir. Reste à souhaiter que le CH saura clouer le bec à ceux qui ne savent pas faire la différence entre l'enjeu de la dernière négociation et le désir des joueurs qui ont voté à 98% le retour au jeu dès qu'on leur en a donné l'opportunité.
      Bonne saison de hockey à tous les amateurs de ce sport qui devrait tous nous réunir. Quant à ceux qui dénigrent les propos de monsieur Laporte, j'espère que vous serez plus discrets et plus respectueux de l'opinion des autres. Après tout, le hockey est un divertissement et non pas un enjeu social !

    • Allez M. Laporte dites nous que vous nous faites marcher et que vous ne croyez pas qu'il ''n'y a que ça le hockey''. J'étais un fan de la belle époque et identifié totalement à l'équipe mais je suis totalement désidentifié aujourd'hui. Il y a tellement autre chose que le hockey, suffit d'aller voir ailleurs pour ne plus jamais y revenir et de se dire comment j'ai pu perdre autant de temps assis devant ça !

    • De plus vous dites: ''J'apprécie le hockey.''
      Faux. Si vous apprécieriez le hockey, vous suivriez tous les catégories, ce qui est loin d'être votre cas.

    • @michelwinner et autres ici qui vont dans le même sens: Merci de ramener à l'ordre ce journaliste et tous ses collègues du style femmes battues qui semblaient faire une dépression pendant le lock-out.
      Les médias québécois pourraient sortir de leur vision replié sur eux-même et commencer a se dire: Une de perdu, 10 de retrouvées. C'est malsain ce genre d'amour avec son ex.
      M. Laporte: football, soccer, rugby, tennis, base-ball, basket-ball, le sport amateur, les ligues mineures etc. Ça vous dit quelque chose?

    • Désolé M. Laporte, mais vous n'avez pas l'amour du hockey vous avez l'amour du CH.
      Il y a une grande différence.
      Comme une fiancée, les pots cassés sont difficiles à recoller. Je le sais, j'ai déjà essayé.
      Tant qu'à moi, je me me suis séparé à 2-3 reprises du CH et du hockey de la LNH et j'ai tenté, comme avec une fiancée, et ça ne fonction pas du tout.

    • "Que voulez-vous, on n'a que ça: le hockey."
      Vous parlez comme un vrai *junkie* qui a besoin de son *fix*...!

    • Rien de bien nouveau...
      ''Déjà, dans L'Empire Romain, le poète Juvénal disait que pour gouverner, il fallait donner au peuple "pain et Jeux" (traduction de "Panem et circenses"). Ainsi, le peuple pouvait se nourrir et se divertir. On assistait alors à une Paix sociale mettant ainsi le peuple hors du jeu politique, et évitant conflits, révoltes, soulèvements.''
      Nous avons vu le résultat au printemps passé...
      S. Roberge

    • Non mais..... pathetique.

    • Toujours bien écrit, toujours une plume magnifique, sentie.
      Mais, chaque fois que je vous lis et que je sens une si grande importance donnée à ça, j'ai un malaise. Je ne vous le cache pas.
      Mais, chacun ses passions. Chacun les endroits où on veut mettre ses sous-loisirs.
      Mes billets de saison sont annulés depuis plusieurs années de mon côté.
      Comme vous dites, le CH en a rien à foutre. Un gars quelque part sur la liste d'attente était bien content de les acheter!
      Chacun ses passions...
      Mais j'ai un malaise à lire des écrits si "sentis" sur ce sujet.
      Parlez-moi de manière aussi senti de la famille, des itinérants, des enfants qui ne déjeunent pas avant l'école, des dettes nationales et-ou personnelles qui sont un fléau...
      Écrivez-moi avec autant de passion sur d'autres sujets monsieur Laporte.
      Ça ferait du bien aux priorités. Je vous assure.
      Votre plume quand elle est sentie est magnifique...

    • Ce que je ne comprends pas est l'absence d'obligation pour les joueurs à contrat long terme d'apprendre le français pour communiquer avec le public. Compte tenu de leur salaire, ce serait une preuve de respect et de reconnaissance pour ceux et celles qui paient à gros prix pour les encourager... Plus encore je ne comprends pas le silence des médias à ce sujet.

    • Vraiment j'en reviens tout simplement pas Mr. Laporte.
      C'est tout simplement ridicule cet article.
      "Le Canadien, c'est moi. C'est mon nom de famille. Je ne l'ai pas choisi. Je suis né avec. C'était décidé pour moi. Avant moi."
      Allo !!!
      Le hockey c'est plus ce que c'était un point c'est tout....les joueurs sont des PME subventionnés tout le long de leur carrière...pas besoin d'effort...tout est garanti...la totale quoi !
      C'est ça la réalité pas ce que vous avez écrit.
      alors moi je dis BOOOOOO à tout ce spectacle pathétique et endormant au possible....et dire que les gens nés avec le nom de famille du CANADIEN comme l'écris Mr. Laporte veulent que leur équipe signe Subban à tout prix...et n'importe quel prix....pas étonnant que notre province en est une de subventionneux...on subventionne les assistés sociaux qui pourraient travailler, les riches, ceux qui ont des problèmes, ceux qui ont du pouvoir, ceux qui manipulent, ceux qui sont dans le domaine de la construction.....et hop la classe moyenne qui devient de plus en plus pauvre mais qui aime le hockey !!!!

    • Votre sujet d\'aujourd\'hui mérite d\'être développé et même réfléchi par tous les partisans.
      Je suis personnellement bouche-bée devant cet engouement depuis la fin du lock-out. Je sais que c\'était à prévoir à Montréal de même que c\'est ainsi ailleurs et dans d\'autres sports ou l\'équipe locale représente plus qu\'une simple organisation sportive. On dirait qu\'à toutes les fois ou il y a de telles démonstrations ca me dépasse . Même si ca fait plus de 40 ans que je suis l\'équipe.
      Je suis un peu comme vous, un fan fini qui n\'en a rien a cirer des anciens fans frustrés par une transaction manquée d\'il y a 20 ans. J\'aime le sport du hockey , j\'aime plusiquers équipes mais le CH c\'est autre chose. En maudit quand ils perdent mais au rendez-vous pour la prochaine partie pour un nouveau départ.
      Mais cette fois, le conflit a laissé des traces. Un peu ignoré que je fut ou plutot tassé du portrait par des milionnaires qui n\'ont pas en priorité comme moi le sport . Pour eux c\'est le cash,leur poche et ensuite leur profession. Alors facile pour moi de me tourner vers autre chose et de constater qu\'il y a une vie parallellement au CH !
      Bien sur que mon attachement à l\'équipe dépasse un simple conflit et que si une période de boudage va finir un jour, il est possible que ce ne soit pas en cette courte saison et en plus il est certain que ce ne soit pas grace à des roteux gratuits , moi qui n\'ai même pas les moyens d\'aller au centre Bell anyway !
      Mais il y a quelque chose d\'indescriptible au sujet de cette affection portée à ce club, aux pratiques à Brossard cette semaine, aux 17,000 personnes au match inter équipe,au monde en ligne à 6 heures du mat pour pas manquer ca... Sais pas, cette fois j\'ai l\'impression que l\'équipe tente de nous acheter avec quelque chose qui a une valeur monayale et que leurs tentatives fructueuses avec certains vont peut-être en laisser d\'autres en plan qui cette fois ne s\'y feront plus reprendre car l\'argent des fois, n\'achête pas tout...

    • On dira ce qu'on voudra de nous, Stéphane, mais my God que ça fait du bien de se retrouver entre amateurs de hockey et partisans du CH ! Pour moi c'est une vraie dépendance et je n'ai pas le goût, mais pas du tout le goût de m'en affranchir.
      .
      À partir de ce soir, je troque le CARRÉ ROUGE pour le BLEU-BLANC-ROUGE.
      Let's drink to that! :)

    • En effet, le syndrome de la femme battue est apparent chez plusieurs, mais nombreux sont ceux qui ne veulent rien savoir de la LNH. Ils vont peut-être regarder à la télé, mais dépenser de l'argent? Non. Mon père a totalement décroché lors du dernier lock-out, moi j'apprécie trop le sport du hockey pour le faire mais jamais plus je n'achèterai un produit de la LNH ou un billet pour un match. Il faut un minimum de respect envers soi-même et ces riches ont besoin d'un retour à la réalité.
      Vous oubliez M. Laporte qu'il y a à peine 10-12 ans le Centre Bell n'était pas "sold out" à tous les soirs et qu'il était possible d'acheter des billets le jour même d'un match.
      C'est sûr qu'il y aura toujours des fans finis pas d'orgueil, comme il y aura toujours des alcooliques ou des joueurs compulsifs, mais la population générale peut facilement aller voir ailleurs.
      C'est également pathétique de voir les journalistes (CBC, RDS, etc.) dont les jobs dépendent du hockey tenter de nous faire croire que tout le monde est heureux et tout le monde a oublié. Côté crédibilité, on repassera.

    • M. Laporte
      Une p'tite gêne, quand même...

    • M. Laporte, gardez vous une p'tite gêne, quand même...

    • Jamais vu autant de journalistes rire de nous autres, les partisans "faciles" pendant cette journée. Ils nous ont tous mis dans le même bain. "Aie! Gang d'épais. Ceux qui voulaient boycotter n'étaient pas là, sixmonarques, ils boycottaient.
      http://legrandclub.rds.ca/profils/michelwinner/posts/153331

Commenter cet article

Les commentaires sont maintenant fermés sur cet article.

Nous vous invitons à commenter les articles suivants:

Veuilez noter que les commentaires sont modérés et que leur publication est à la discrétion de l'équipe de Cyberpresse. Pour plus d'information, consultez notre nétiquette. Si vous constatez de l'abus, signalez-le.

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer