Le mot de la fin du monde

Partager

Stéphane Laporte, collaboration spéciale
La Presse

La fin du monde n'a pas eu lieu. La fin du monde est comme le hockey: elle est en lock-out. Depuis la nuit des temps. Sa venue est constamment remise. Mais on en parle quand même, au moins tous les 10 ans.

On devrait pourtant savoir que le monde est comme Star Wars, il y a toujours de nouveaux épisodes. Et quand on arrive à la fin, on revient au début. Nous sommes sur une planète qui tourne en rond. C'est où, la fin d'un rond?

Rien ne finit, rien ne commence, tout se succède. Comme les saisons. On fait tous partie du grand compost universel. On ne cesse de se transformer. Comme tout autour de nous. Le compost ne se termine pas. Le compost est toujours là.

Pourtant l'idée de la fin du monde nous hante toujours. Chaque fois que la menace plane, on en rit. On dit que ce sont des niaiseries. Mais on en parle quand même beaucoup. Trop. Ça nous fait plus peur qu'on le laisse voir. Parce que ça nous ramène à notre fin à nous. La fin du monde, c'est comme un tourniquet de métro, on y passe un par un.

Le 21 décembre, on se doutait bien que c'était de la frime. On sait que le calendrier maya, c'est comme le calendrier de Playboy, tout n'est pas vrai. On savait que c'était une blague, mais y aurait pas fallu qu'un éclair traverse le ciel ou qu'un gros boum retentisse, on aurait moins fait les fanfarons.

Les grands de ce monde ne l'avoueront pas, mais ils avaient tous préparé un mot de la fin. Au cas.

Voici, en primeur, ce qu'ils auraient dit, quelques secondes avant la fin du monde.

«God Bless America. Ceci est ma dernière larme.» - Barack Obama

«Tant qu'à faire, on va garrocher tous nos missiles!» - Kim Jong-un

«Le gouvernement québécois aimerait que tous ses citoyens paient immédiatement leurs impôts pour les années 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020, 2021...» - Pauline Marois

«Je le savais qu'il ne fallait pas faire de commission d'enquête sur la construction!» - Jean Charest

«Je vous l'avais dit qu'on ferait tomber le système! Tout est mieux d'être gratis au ciel!» - Gabriel Nadeau-Dubois

«Avoir su, j'aurais pas réfléchi à mon avenir aussi longtemps.» - Denis Coderre

«Enfin, il va y avoir du stationnement!» - un résidant du Plateau-Mont-Royal

«Y en aura pas de fin du monde à Québec! Over my ti-body!» - Régis Labeaume

«Finalement, y a pas juste moi qui suis par intérim.» - Michael Applebaum

«Dépêchez-vous de partager vos photos de la fin du monde.» - Facebook

«Je voulais un paradis fiscal, pas un paradis tout court!» - Gérard Depardieu

«Je l'avais dit que ça irait mal à Laval.» - Gilles Vaillancourt

«Le premier ministre Harper fait savoir qu'il réagira à la fin du monde d'ici à deux semaines.» - son porte-parole

«La LNH se voit contrainte d'annuler tous les matchs de toutes les saisons. Quin, les joueurs!» - Gary Bettman

«On prend un dernier appel.» - Ron Fournier

«Ma mort, c'est d'la m...» - Lisa Leblanc

«C'est où, les soumissions pour la reconstruction?» - Lino Zambito

«La fin du monde, je trouve pas ça si violent que ça. « - Le matricule 728

«Avoir su, je serais resté en haut, j'étais presque rendu!» - Felix Baumgartner

«La fin du monde, c'est tellement dépassé!» - un bobo

«Une dernière prière...» - le maire de Saguenay, Jean Tremblay

«Je suis disponible pour présider la commission du Jugement dernier.» - France Charbonneau

«La fin du Monde, c'est triste, mais il reste quand même Libération et Le Figaro.» - un intellectuel

«Les derniers seront les premiers. Comme au Tour de France.» - Lance Armstrong

«Je vais parler à mon père.» - Céline Dion

«J'espère que la fin du monde est aussi fiable que moi.» - François Legault

«On finit ça avec une grande partouze!» - DSK

«Pas le temps de niaiser!» - le gars qui a dit «pas le temps de niaiser»

«Oppa Gangnam style. Gangnam style.» - L'Humanité

«Redémarrer.» - Dieu

Et vous, qu'auriez-vous dit? Quel aurait été votre mot de la fin? «C'est ça qui est ça» ? «Meilleure chance la prochaine fois» ? Si vous voulez me le tweeter à @laportestephane, j'aimerais bien le savoir.

Le mien? Le voici:

«Nous aurions dû nous aimer.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer