Un faux problème

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Ronald King
La Presse

Ce n'est sûrement pas une bonne chose, mais le hockey de la Ligue nationale est devenu une affaire de 12 mois par année. Dans une autre vie, on prenait des vacances de hockey pendant quelques mois et on revenait tout frais en septembre.

Hier encore, début août, le nom du Canadien circulait dans une rumeur avec ceux des Sharks et des Sénateurs. Si Bob Gainey mettait la main sur Jonathan Cheechoo, un petit provocateur qui sait mettre la rondelle dans le but, ça serait une très bonne nouvelle.

Dans un autre ordre d'idées, je vous fais une prédiction: à mesure que la saison de hockey va approcher, on va nous casser les oreilles avec le choix du prochain capitaine du Canadien. Le sujet est parfait pour les lignes ouvertes et pour les blogueurs poids légers. Il prête à toutes les divagations de la part de gens qui n'ont jamais mis les pieds dans une équipe de niveau sérieux.

Or, la question n'est pas tellement importante à une époque où rares sont les joueurs qui ont un sens de l'appartenance. La capitaine n'est plus le monsieur qu'il était.

Si personne ne se distingue, comme c'est le cas à Montréal présentement, on peut former un comité de vétérans, ou bien faire comme Jacques Lemaire au Minnesota, soit changer de capitaine tous les mois. Lemaire dit que ça motive plusieurs joueurs.

Le nouvel entraîneur du Canadien, Jacques Martin, a d'ailleurs mentionné qu'il n'était pas obligatoire d'avoir un seul capitaine. Martin ne perdra pas de sommeil là-dessus, il va laisser ça aux lignes ouvertes et aux blogueurs poids légers.

Enfin, certains éléments en orbite dans les médias locaux parlent de Guillaume Latendresse comme capitaine. Faites-moi rire...

Tornade à Miami

En temps normal, Joey Saputo, le président de l'Impact, retourne nos appels assez rapidement. Hier, il ne l'a pas fait. C'est que la vieille, à Miami, ce monsieur toujours calme et diplomate a perdu patience.

Le match était crucial pour les Montréalais, qui sont en position précaire dans la course pour une place dans les éliminatoires. Les hommes de Marc Dos Santos menaient 1-0, mais ils ont accordé un but dans les dernières secondes du temps de réparation.

Selon des témoins, Saputo aurait explosé. Le sang sicilien peut-être.

Le président a engueulé ses entraîneurs et ses joueurs à la sortie du banc, dans le corridor qui mène au vestiaire et dans le vestiaire. Avec poubelle qui vole et tout. La totale, quoi.

On va essayer du lui parler aujourd'hui, s'il est calmé.

Reggie Fleming

La nouvelle a été rapportée aux États-Unis par le New York Times. Un petit article et une photo pour annoncer la mort de Reggie Fleming, à 73 ans, le 12 juillet dernier à Chicago.

Ancien du Canadien, des Rangers, des Blackhawks, des Flyers, des Bruins et des Sabres, Fleming a aussi joué dans l'AMH à Chicago.

Onze saisons dans la LNH, 108 buts, 1468 minutes de pénalité. Fleming se débrouillait assez bien comme joueur et il était considéré comme un des plus robustes et des plus excitants du hockey des années 1960. Un favori des foules...

So what, direz-vous?

C'est que Reggie Fleming est né et a grandi dans l'Est de Montréal et qu'il causait français comme vous et moi. Je l'ai rencontré alors qu'il était à la retraite à Chicago. Un très charmant monsieur, tout à fait rigolo.

On aurait dû se souvenir de lui à Montréal...

En attendant, on peut l'entendre raconter des épisodes de sa turbulente carrière sur YouTube.

Avis à la SPCM

Autrefois, c'était du hockey, du baseball ou du football pour les jeunes de quartiers défavorisés... La police de New York, la fameuse NYPD, organise et finance maintenant des ligues de cricket afin de se rapprocher de la grandissante communauté sud-asiatique de la ville.

Si vous êtes passés au parc Jarry cet été, vous avez peut-être remarqué qu'il y a plus de joueurs de cricket que de baseball autour de l'ancien domicile des Expos. Il faut savoir que le parc Jarry longe le quartier Parc Extension et que sur la rue Jean-Talon Ouest, vous vous croiriez plus à Islamabad qu'à Montréal.

Vous savez peut-être aussi qu'il y a une ligue d'une vingtaine d'équipes réparties à travers la ville, surtout dans le sud-ouest.

Et les jeunes Indo-Pakistanais sont vraiment fous de cricket. Prenez le temps d'arrêter et de les regarder jouer, ils vous seront reconnaissants. Et vous serez surpris de leurs habiletés.

Jeu de mots granola

La maladie se répand toujours mes amis, et parfois c'est presque trop... Sur Laurier Ouest, un nouveau commerce a choisi le nom de BIOtIFUL.

Ça mériterait une amende pour pollution linguistique et un sérieux savonnage avec un de leurs savons bio.

Nous vivons dans une société tellement peu lettrée et tellement peu attirée par la connaissance que ces concoctions à la con passent pour des traits d'esprit. Du moins pour ceux qui les inventent. Pour d'autres, ça gâche une belle promenade.

Enfin, sur Saint-Denis, il faudrait m'expliquer le sens du Temps d'Anse Café...

 




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:2525685:box

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer