En attendant les séries...

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Fin du calendrier régulier de la LNH; Tournoi des Maîtres; confirmation de la présence d'Eugenie Bouchard à la Coupe Fed: non, l'action n'a pas manqué le week-end dernier. Notre chroniqueur fait le point.

Q: On connaît maintenant les confrontations du premier tour éliminatoire dans la LNH. Mais peut-on déjà se risquer à prévoir les finalistes de la Coupe Stanley?

R: À première vue, les Rangers de New York et les Blackhawks de Chicago semblent très forts. Mais attendons avant de les auréoler. La route vers la finale est longue et difficile. Et les surprises sont inévitables.

Cela dit, en première ronde, je favorise le Canadien en six matchs contre les Sénateurs, qui ont fourni une grosse charge émotive au cours du dernier mois. Cela pourrait les rattraper en première ronde. Quant au Canadien, le long parcours du printemps dernier est un atout formidable. Les jeunes joueurs ont appris beaucoup sur eux-mêmes et sur la gestion de l'adversité durant ces trois séries.

Cela dit, si les Sens l'emportent, je leur souhaite d'atteindre la finale contre... les Jets de Winnipeg! Imaginez: deux modestes marchés canadiens bataillant pour ce prestigieux titre. Ce serait absolument fabuleux.

J'aimerais bien voir les hauts dirigeants de la LNH se taper la navette entre la capitale fédérale et les Prairies durant ce grand rendez-vous! Ce serait un joli contraste avec le printemps dernier, lorsque des clubs établis dans les deux plus grandes métropoles américaines, New York et Los Angeles, se sont affrontés.

Un finale Sénateurs-Jets démontrerait combien le modèle de la LNH (plafond salarial et règles sur l'autonomie) favorise l'équilibre de la compétition. Partout au Canada, les gens applaudiraient. Mais le diffuseur américain NBC, détenteur des droits aux États-Unis, serait sûrement moins enthousiaste...

Q: La lutte pour une place en séries a été endiablée jusqu'à la fin. Impressionnant, non?

R: En partie seulement. Car si la folle chevauchée des Sénateurs a été exceptionnelle, la saison a plutôt rappelé à quel point un bon départ est quasi essentiel pour atteindre les éliminatoires.

Un coup d'oeil au classement de la LNH à la pause du match des Étoiles le démontre: à peine deux équipes alors exclues du tableau des séries ont renversé la vapeur.

Dans l'Est, Ottawa a supplanté Boston; et dans l'Ouest, Minnesota a doublé San Jose. Pour tous les autres clubs, le ciment était pris. Et aucun d'eux n'avait encore disputé 50 matchs.

Q: Cinq équipes canadiennes participent au tournoi de la Coupe Stanley. N'est-ce pas exceptionnel?

R: En effet! Il est temps que les clubs canadiens s'imposent. Mais le plus ironique, c'est que les Maple Leafs de Toronto, l'organisation la plus riche du circuit, les ratent pour la neuvième fois en dix ans!

Dimanche, Brendan Shanahan a donné un coup de balai, congédiant le DG Dave Nonis, l'entraîneur-chef Peter Horachek et d'autres membres de l'organisation. Excellente décision, puisqu'un nouveau leadership est nécessaire. Mais Shanahan a gaspillé un an. Il aurait dû agir dès son arrivée en poste au printemps dernier. À l'époque, il a plutôt imposé à son DG de nouveaux adjoints, ce qui donne rarement des résultats heureux.

Q: Qui mérite un coup de chapeau dans la LNH cette saison?

R: Un trio d'entraîneurs québécois! Bob Hartley a accompli un boulot exceptionnel en menant les Flames de Calgary aux séries. Surtout après la perte de Mark Giordano, le défenseur-vedette qui ne reviendra pas au jeu cette saison.

Alain Vigneault a aussi rempli son mandat à New York. Sous sa gouverne, les Rangers ont disputé la finale de la Coupe Stanley la saison dernière. Et voilà qu'ils terminent en tête du classement général de la LNH, malgré la longue absence du gardien Henrik Lundqvist.

Et n'oublions pas Michel Therrien. Oui, Carey Price a été formidable. Mais une équipe qui remporte 50 victoires compte assurément sur un entraîneur doué.

Le travail de Hartley, Vigneault et Therrien est inspirant pour les jeunes entraîneurs québécois, qui profitent d'excellents modèles.

Q: Bon, il n'y a pas que le hockey dans la vie... Que penser du Tournoi des Maîtres?

R: Jordan Spieth a été exceptionnel. Mais sa domination a enlevé tout suspense aux neuf derniers trous de dimanche, un moment attendu avec fébrilité par les amateurs de golf. Ce jeune homme a des nerfs d'acier. C'est peut-être lui qui battra un jour le record de Jack Nicklaus, gagnant de 18 tournois majeurs.

Spieth n'a pas seulement coiffé le titre, il a ébranlé ses rivaux. Tous les regards étaient tournés vers Rory McIlroy avant le début du tournoi. Spieth lui a passé le K.-O. dès vendredi en jouant 66, après sa carte de 64 de la veille. McIlroy, qui a amorcé sa ronde après lui, a semblé sonné en constatant que Spieth survolait la compétition pour le deuxième jour d'affilée.

Q: Eugenie Bouchard a annoncé sa participation à la Coupe Fed, le week-end prochain, à l'aréna Maurice-Richard. Bonne nouvelle, non?

R: Ce sera une occasion fantastique de rebâtir sa confiance, ébranlée par ce début de saison souvent difficile. Et du coup, elle remplit un des critères pour participer aux Jeux olympiques de Rio en 2016. Bouchard et son équipe ont pris la bonne décision. J'ai hâte de voir si les fans de tennis seront présents en grand nombre.

Q: Chose certaine, le Stade olympique sera rempli le 29 avril! L'Impact a déjà vendu 45 000 billets pour le match retour de la finale de la CONCACAF contre le club mexicain América...

R: Joey Saputo et Richard Legendre sont sûrement ravis. Ils doivent maintenant espérer que l'équipe tienne son bout lors du match aller une semaine plus tôt. S'il fallait que l'Impact reçoive une correction, un scénario possible compte tenu de la puissance de ses rivaux, cela cassera le party.

Mais soyons optimistes! Après tout, les Sénateurs d'Ottawa se sont qualifiés pour les séries éliminatoires de la LNH après avoir accusé un retard important au classement. C'est bien la preuve que tout est possible dans le sport.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Hammond, Pacioretty et le bal des inconnues

    Sports

    Hammond, Pacioretty et le bal des inconnues

    Disons-le tout de suite : cet affrontement en première ronde des séries éliminatoires entre le Canadien de Montréal et les Sénateurs d'Ottawa aurait... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:2525685:box

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer