Les bijoux de la Kardashian

La star de téléréalité Kim Kardashian a été victime... (photo Evan Agostini, archives associated press)

Agrandir

La star de téléréalité Kim Kardashian a été victime d'un vol de bijoux dont la valeur a été évaluée à 9 millions d'euros. Plusieurs médias supposent que la bague de fiançailles offerte par son mari, le rappeur Kanye West, faisait partie du butin.

photo Evan Agostini, archives associated press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Castafiore peut se rhabiller ou, mieux encore, se déshabiller. Car la célèbre cantatrice du Tintin d'Hergé vient de se faire voler la vedette et envoyer au paradis des illustres oubliés par Kim Kardashian.

Depuis lundi dernier, tout Paris est aux abois à la suite du braquage dont la star de téléréalité a été victime dans un hôtel particulier du 8e arrondissement. Seule dans son palace doré qui coûte la modeste somme de 15 000 euros la nuit, Kim Kardashian a été surprise dans son sommeil, attaquée, ligotée comme un saucisson et enfermée dans la salle de bains pendant que des malfrats encagoulés lui volaient pour 9 millions d'euros de bijoux.

Je ne reviendrai pas sur la litanie d'obscénités et de blagues douteuses qui ont fusé à son sujet sur le Net ou à la radio. Ce serait donner trop d'importance aux gros cons, souvent anonymes, qui les ont proférées. Mais je m'interroge quand même sur cette affaire dont les échos hystériques sont la preuve que, médiatiquement, nous sommes vraiment arrivés au fond du baril.

Mon autre interrogation porte sur la rumeur voulant que cette affaire soit un coup monté par Kim elle-même ou son entourage. Comment s'en étonner? La vie de Kim Kardashian n'est-elle pas une vaste mise en scène qui ne connaît aucun répit du matin au soir, 365 jours sur 365? C'est bien simple, Kim ne peut même pas aller pisser sans mettre sur Instagram une photo d'elle sur le siège des toilettes. Nous ne sommes plus ici dans le réflexe d'une mauvaise habitude, mais dans la pathologie d'une incontrôlable et sans doute très profitable compulsion.

Sans doute que cette histoire de coup monté est une pure fabulation inventée par des scénaristes de l'enfer payés pour alimenter le cynisme collectif. Des questions demeurent malgré tout.

Par exemple, comment se fait-il que la star la plus médiatisée de la planète, qui affiche continuellement ses allées et venues et qui s'expose à être suivie pas à pas par ses fans comme par des milliers de déséquilibrés, comment se fait-il que cette star n'ait qu'un - un seul - garde du corps, lequel était parti en boîte ce soir-là avec la soeur de Kim?

Quand on a une visibilité aussi exacerbée et controversée que celle de Kim Kardashian et qu'on étale son immense richesse à la face de tous les pauvres et éclopés de la terre, on a le bon sens de se promener avec, au minimum, une demi-douzaine de gardes du corps. Ce n'est pas comme si Kim n'en avait pas les moyens.

Pourtant, ce soir-là, dans son palace doré avec son gros caillou de 20 carats évalué à 4 millions d'euros et son coffret à bijoux où se mêlaient des babioles évaluées à 5 millions d'euros, Kim était abandonnée à elle-même, sans sécurité, sans système d'alarme ni protection. Difficile à croire.

Aussi, comment se fait-il que le Pourtalès, ce chic hôtel particulier, n'offre à ses illustres locataires - qui crachent quand même 15 000 euros par jour pour y résider - que le service d'un unique gardien de nuit, probablement souffreteux et aussi facile à maîtriser qu'un chihuahua ou qu'un pot de fleurs?

D'ailleurs, pourquoi ce foutu gardien de nuit a-t-il ouvert aux malfaiteurs? Je veux bien croire qu'ils étaient déguisés en flics, mais ils ont fui à vélo, ce qui veut dire qu'ils ne sont pas arrivés dans leurs voitures de fonction. Et le gardien de nuit n'y aurait vu que du feu? Difficile à croire.

Dans Les bijoux de la Castafiore, l'insupportable cantatrice finit par retrouver la précieuse émeraude qu'elle accuse tout le monde de lui avoir volée dans le nid d'une pie cleptomane. Ce serait chouette si toute cette affaire finissait de la même manière et qu'on retrouvait les bijoux de Kim dans un nid... de vipères.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:2525685:box

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer