Dans l'oeil du dragonMitch Garber passe

«Dans l'oeil du dragon, ça prend beaucoup plus... (PHOTO IVANOH DEMERS, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

«Dans l'oeil du dragon, ça prend beaucoup plus de temps que les gens pensent. Et du temps, j'en manque, avec la campagne de financement de Centraide, le Cirque du Soleil et mon emploi chez Caesars», confie Mitch Garber.

PHOTO IVANOH DEMERS, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

C'est une lourde perte - financière et humaine - pour Dans l'oeil du dragon. La téléréalité économique de Radio-Canada ne bénéficiera plus des services d'expert-conseil de Mitch Garber, dont les interventions ont toujours été pertinentes, franches, précises et dépourvues de mièvrerie.

Après deux saisons à «passer» sur des idées farfelues ou à plonger dans des projets prometteurs, l'homme d'affaires montréalais de 51 ans a indiqué aux producteurs de l'émission qu'il céderait son fauteuil en 2017, ai-je appris. La raison de son départ de la caverne aux investissements? Le manque de temps.

«J'ai appris plein de choses en deux ans et j'ai rencontré des gens formidables, comme Martin-Luc Archambault et Serge Beauchemin, sans oublier mon bon ami Alexandre Taillefer. Mais Dans l'oeil du dragon, ça prend beaucoup plus de temps que les gens pensent. Et du temps, j'en manque, avec la campagne de financement de Centraide, le Cirque du Soleil et mon emploi chez Caesars», confie Mitch Garber, seul anglophone de la bande des cinq.

Contrairement à la croyance populaire, la téléréalité de Radio-Canada n'a pas rendu le dragon Garber encore plus fortuné. 

«Il y a des investissements où je vais faire de l'argent et il y en a d'autres où je vais en perdre. Je ne suis pas allé aux Dragons pour m'enrichir.» 

«Je vois peut-être mon rôle de façon différente. Moi, j'aime donner des conseils. J'ai l'impression d'avoir aidé plusieurs entrepreneurs», poursuit Mitch Garber, beaucoup plus comique que Gilbert Rozon, dont c'est pourtant le métier de baigner dans l'humour.

Avec la sortie déjà annoncée de Danièle Henkel, les producteurs auront donc deux nouveaux dragons à recruter en 2017, si la SRC reconduit l'émission, bien sûr. Déjà, une rumeur persistante envoie Robert Dépatie, ancien grand manitou de Vidéotron et de Québecor, dans une des chaises vides.

Après un séjour éclair à la tête des rôtisseries St-Hubert, Robert Dépatie, 57 ans, conseille actuellement le PDG d'Attraction Images, Richard Speer, dont l'entreprise fabrique Dans l'oeil du dragon. Pour Mitch Garber, il est essentiel que le cinquième poste soit pourvu par une femme.

Le passage du sympathique Mitch Garber à Dans l'oeil du dragon lui a donné une visibilité incroyable auprès de la population francophone, qui ne le connaissait pas du tout. Depuis, le dragon aux chemises d'un blanc éclatant fait partie des vedettes de Québec inc. au même titre qu'Alain Bouchard de Couche-Tard ou de Jean Coutu, par exemple.

«J'ai toujours voulu faire partie du monde des affaires francophone, mais je ne l'étais pas.» 

«Souvent, les PDG anglophones et les PDG francophones ne socialisent pas. Aujourd'hui, 90 % des demandes d'entrevue que je reçois proviennent de médias francophones», souligne fièrement Mitch Garber, PDG des casinos et des jeux en ligne de Caesars Acquisition Company.

Sans les séries éliminatoires du Canadien de Montréal et Les 400 coups! de TVA dans les pattes, Dans l'oeil du dragon connaît un début de saison de feu. Les trois premiers épisodes de cette cinquième année, en incluant les enregistrements, ont rallié 964 000 fidèles, une hausse d'audience de 33 % en comparaison avec la moyenne des trois premiers épisodes relayés en 2015.

Francis Reddy et Ricardo Larrivée copiloteront Les gourmands quelque... (PHOTO FOURNIE PAR ICI RADIO-CANADA TÉLÉ) - image 2.0

Agrandir

Francis Reddy et Ricardo Larrivée copiloteront Les gourmands quelque part pendant la saison 2016-2017.

PHOTO FOURNIE PAR ICI RADIO-CANADA TÉLÉ

Duo Francis et Ricardo

Un nouveau magazine culturel gastronomique mijote à la SRC. Francis Reddy et Ricardo Larrivée copiloteront en effet Les gourmands quelque part pendant la saison 2016-2017. Aucune date de diffusion n'a été communiquée hier.

Au menu des Gourmands? Tout ce qui touche aux différents arts de la table, comme des ouvertures de resto, des reportages dans les cuisines d'un grand bal au Musée des beaux-arts, des chicanes de grands chefs ou un survol des grandes tendances en cuisine. Chacune des 13 émissions d'une heure comportera également un calendrier d'évènements destinés aux cuisinomanes.

Il ne s'agira cependant pas d'un autre show de cuisine, car les deux animateurs n'exécuteront pas de recettes devant nous. C'est Isabelle Deschamps-Plante, vue aux Chefs! et à Un chef à l'oreille, qui s'acquittera de cette tâche. Isabelle Deschamps-Plante supervise aussi les cuisines du Café Ricardo à Saint-Lambert.

Au printemps 2015, des extraits des Gourmands ont été soumis au jugement des internautes. Francis et Ricardo ont ainsi recueilli plus de 3000 commentaires afin d'améliorer et, surtout, de respecter leur produit. On le sait tous maintenant: si on ne respecte pas le produit, houla, on risque quasiment de rôtir en enfer!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:2525685:box

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer