Notes de service aux candidats

Élie Haroun, 39 ans, joue dans des groupes... (PHOTO OSA IMAGES ET TVA)

Agrandir

Élie Haroun, 39 ans, joue dans des groupes depuis 1998. Il a été un des meilleurs parmi les 14 candidats, dimanche, selon notre chroniqueur.

PHOTO OSA IMAGES ET TVA

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Il y a des conseils de base qu'il est bon de rabâcher aux candidats de La voix, qui répètent mécaniquement les erreurs de débutant de leurs compatriotes des saisons précédentes. Prenez des notes, popstars de demain, car ces trucs pratico-pratiques vous éviteront de rentrer à la maison le coeur pétri de déception.

D'abord, on ne touche jamais à du Céline Dion, du Mariah Carey ou du Whitney Houston dans les auditions à l'aveugle, OK? En fait, tout le matériel musical étiqueté «diva», c'est non. À peu près personne n'a les capacités vocales de produire une meilleure version que l'originale. C'est donc une mission casse-gueule.

Shelbie Martel, 21 ans, de Saint-Hubert, qui a attaqué Without You de Mariah Carey, n'avait hélas! pas reçu la note de service. Ariane Moffatt lui a suggéré de «faire le ménage dans les effets vocaux», tandis qu'Éric Lapointe a dénoté quelques «petits accrochages de justesse». Sans grande surprise, Shelbie n'a pas été sélectionnée.

Parenthèse, ici: ça fait énormément de bien d'entendre les quatre coachs faire des critiques constructives plutôt que d'encenser systématiquement des concurrents qui ont faussé ou raté plusieurs notes. Le public à la maison vous remercie.

Deuxième observation, chers participants: ne flanchez pas pour les «sparages» d'Éric Lapointe, qui grimpe debout sur sa chaise ou qui vous demande un autographe à genoux. Ça n'annonce rien de bon. C'est de l'esbroufe.

Dimanche soir, Marielle Varin, 16 ans, la Céleste Lévis de Saint-Jean-sur-Richelieu, a résisté aux cascades du rockeur bagué. Bravo. Pierre Lapointe guidera beaucoup mieux celle qui a repris, avec un bouquet de tics vocaux, L'éphémère d'Alexandre Désilets.

Parlant d'Éric Lapointe, il en a arraché dimanche soir. Il a perdu toutes les joutes où il se mesurait à un ou plusieurs autres entraîneurs. Et pour les deux membres qu'il a ajoutés à sa formation dimanche (Thomas Argouin, 21 ans, et Geneviève Paré, 30 ans), il a été le seul du quatuor de juges à se retourner.

Troisième conseil:  articulez, Seigneur Jésus.

Nous avons à peu près décodé le tiers des paroles prononcées par Anthony Séguin, 16 ans, de Montréal, qui a refait Le but de Loco Locass. C'était pénible, malgré un phrasé super original. On compte sur Ariane Moffatt pour lui apprendre à se délier le mâche-patate.

Même chose pour la nièce de l'artiste Karen Young, Isabelle Young, 23 ans, de Rigaud, qui a escamoté plusieurs syllabes dans Mieux respirer de Karkwa. Il faut ar-ti-cu-ler, merci.

Quatrième suggestion aux compétiteurs: gardez-vous une petite gêne en entrevue avec Charles Lafortune. Les coachs n'entendent pas vos récits de vie. Ils n'écoutent que les sons qui sortent sur la scène.

Alors, est-ce nécessaire de parler de votre cancer du sein (Jesse Racicot, 28 ans), surtout quand votre Are You Gonna Be My Girl de Jet est à ce point explosif et solide? Faut-il absolument révéler aux téléspectateurs vos séjours au centre jeunesse, votre alcoolisme, votre personnalité borderline, votre décrochage de l'école à 12 ans, votre dépression à l'âge de 15 ans ou votre tentative de suicide?

Nous avons eu droit à toutes ces confidences dimanche et ce n'était pas nécessaire. Laissez-nous le temps de vous découvrir grâce à votre musique. Après, on plongera dans le vécu personnel, d'accord?

Cinquième constat: soyez authentiques. Shy Shy Schulie, 25 ans, de Montréal, et Mélanie Cormier, 30 ans, de Shediac, ont parfaitement communiqué leurs passions respectives du burlesque et du country à la foule. Quand ça vient du coeur, la connexion se fait à très haute vitesse.

Sixième et dernier tuyau: soyez patients. Mary-Pier Guilbault, 30 ans, de Drummondville, a roulé sa bosse avec le Cirque du Soleil pendant près de 10 ans en chantant dans Alegria et Kooza, notamment. Élie Haroun, 39 ans, joue dans des groupes depuis 1998. Et vous savez quoi? Élie et Mary-Pier ont été les deux meilleurs parmi les 14 personnes qui ont défilé lors de cette quatrième ronde d'auditions à l'aveugle. L'expérience, c'est payant.

Par ailleurs, la chaîne TVA a annoncé dimanche soir qu'elle diffusera cet automne La voix junior. Charles Lafortune, qui a déjà été à la barre de L'école des fans, reste aux commandes de ce populaire format international, qui braque les projecteurs sur des mini-chanteurs de 7 à 14 ans.

Cette arrivée de La voix junior compromet, à court terme, le futur du Banquier de Julie Snyder, j'en ai bien l'impression. Que fera alors la démone à la rentrée? Chose certaine, personne ne lui en voudra si elle choisit de prendre une pause de la télévision et du showbiz pour s'occuper de ses deux enfants et de sa santé. Mettons que les deux dernières années de Julie n'ont pas été de tout repos.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:2525685:box

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer