Éric Salvail encore plus pompette!

Éric Salvail pilotera trois émissions différentes au retour... (PHOTO FRANCOIS ROY, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Éric Salvail pilotera trois émissions différentes au retour des Fêtes.

PHOTO FRANCOIS ROY, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les célèbres recettes pompettes d'Éric Salvail, où l'animateur enfile des shooters de vodka tout en cuisinant «chaudaille» avec des vedettes québécoises, remportent énormément de succès, autant à la télévision traditionnelle que sur le web.

Début octobre, Anne-France Goldwater et Éric Salvail ont préparé un boeuf Wellington qui, comme dans toutes les autres recettes pompettes diffusées depuis un an, ne ressemblait en aucun point à l'image alléchante imprimée dans un magazine de cuisine. Et à la fin de cette capsule de 4 minutes, les deux cuistots déparlaient joyeusement. La semaine prochaine, c'est Coeur de pirate qui s'enivrera aux fourneaux.

Si vous raffolez de ces segments alcoolisés extraits du talk-show En mode Salvail, vous en aurez pour votre argent dans la grille d'hiver 2015 de V. Éric Salvail y pilotera une émission hebdomadaire de 30 minutes exclusivement consacrée à ce show de cuisine flyé, que pourrait facilement commanditer l'Espace cellier.

La direction de V n'a pas encore déterminé quelle case horaire occupera Les recettes pompettes, un spin-off d'En mode Salvail. «Les recettes pompettes, c'est ce dont les gens me parlent le plus. C'est le segment qui a été le plus viral et qui a été le plus partagé sur les médias sociaux», explique Éric Salvail en entrevue. Avec Ce soir tout est permis, l'animateur vedette de V tiendra les rênes de trois émissions différentes au retour des Fêtes. Un menu bien garni.

Dans le nouveau format d'une demi-heure des Recettes pompettes, Éric Salvail ne popotera qu'avec un seul invité. «Il y a trop de bon matériel qu'on ne pouvait pas mettre dans les capsules, qui durent maximum cinq minutes. En 30 minutes, c'est complètement autre chose, on a le temps de s'installer», remarque l'animateur et producteur.

Pour convaincre V, l'équipe d'En mode Salvail a remonté les recettes pompettes de Véronique Cloutier et François Bellefeuille en version allongée. «C'était surprenant, ça se tenait vraiment bien», remarque la directrice des programmes de V, Nathalie Brigitte Bustos.

Avant la diffusion du tout premier segment mettant en vedette Pénélope McQuade, le bottin de l'UDA ne se bousculait pas pour boire de l'alcool fort et trancher des échalotes avec un Éric Salvail légèrement ivre. «Aujourd'hui, les artistes me textent pour venir en faire», constate-t-il.

Éric Salvail songe à exporter ce concept à l'international et a déjà trouvé le titre anglais: Tipsy Recipe. Il espère convaincre Jimmy Fallon de se prêter au jeu. À la fin des enregistrements des Recettes pompettes, chacun des convives repartira en taxi avec un Tupperware rempli de bouffe sur les genoux.

Ce qui se passe

au chalet...

J'ai longtemps, peut-être trop même, regardé Party of Five, Veronica Mars et Degrassi (avec Épine, Anguille et Joey Jeremiah), des émissions étiquetées 100% teen drama. Encore aujourd'hui, je ne rate jamais Pretty Little Liars (Les menteuses, en version française), même si j'ai deux fois l'âge des protagonistes.

Le pouvoir d'attraction de ces séries dramatiques, destinées aux grands ados et aux jeunes adultes, transcende les âges et les sexes. Qui n'a jamais dévoré en cachette un épisode de populaires feuilletons comme One Tree Hill ou Gilmore Girls?

La chaîne Vrak.TV, qui diffuse des versions françaises de titres américains comme Teen Wolf, plongera dans ce genre télévisuel le 15 janvier en programmant Le chalet, un téléroman québécois de 13 épisodes d'une demi-heure scénarisé par Kadidja Haïdara, 30 ans, diplômée de l'Institut national de l'image et du son (INIS) en 2010.

L'histoire? Celle de cinq cégépiens de 19 et 20 ans, tous mordus de ski alpin et de planche à neige, qui cohabitent dans un chalet pendant tout l'hiver. L'arrivée d'une sixième coloc chamboulera la belle dynamique de ce groupe d'amis. Grosse tempête dans les prévisions à court terme.

Julianne Côté, Sarah-Jeanne Labrosse, Félix-Antoine Tremblay, Catherine Brunet, Antoine Pilon et Karl Walcott incarneront les personnages principaux de ce téléroman pensé pour la clientèle friande d'émissions comme Dawson's Creek.

«Dawson's Creek m'a marquée quand j'étais plus jeune. Cette série a sans doute influencé mon écriture. Le chalet ressemblera un peu à ce que les jeunes voient à la télévision américaine. Je regarde beaucoup de comédies comme The Mindy Project. Je suis accro à Scandal et à How To Get Away With Murder. Et j'ai capoté sur Série noire», énumère Kadidja Haïdara, qui a aussi scénarisé les webséries Quart de vie et Les béliers.

Plusieurs personnages du téléroman Le chalet, que réalise Marie-Claude Blouin (Quart de vie), travailleront comme moniteurs dans un centre de ski ou comme vendeurs dans les boutiques au pied des pentes. Les tournages ont démarré à Saint-Donat, dans les Laurentides. L'équipe se croise les doigts pour qu'il neige abondamment dans les prochaines semaines. Eux peut-être, mais pas nous. Ça peut attendre à Noël, les flocons? Merci.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:2525685:box

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer