Dix nouveaux chouchous aux Artis

Sans surprise, Martin Matte (Les beaux malaises) est... (Photo: Ivanoh Demers, La Presse)

Agrandir

Sans surprise, Martin Matte (Les beaux malaises) est en nomination pour le rôle masculin dans les comédie québécoise avec Daniel Brière (Les Parent), Martin Petit (Les pêcheurs) et Réal Bossé (LOL).

Photo: Ivanoh Demers, La Presse

Il y a les habitués - certains diront des piliers - du gala Artis, comme Pierre Bruneau et Patrice L'Ecuyer. Puis il y a les 10 nouveaux, qui ont décroché hier leur première sélection à vie en prévision de cette grosse fête populaire de la télévision, que TVA mettra en orbite le dimanche 27 avril à 20h.

Ces 10 chouchous des téléspectateurs, déterminés par un vaste sondage Léger Marketing, s'appellent Catherine Trudeau, Marie-Claude Barrette, Mario Dumont, Paul Larocque, Marie-Thérèse Fortin, Pierre Hébert, Martin Petit, Ricardo Larrivée, François Létourneau et Céline Bonnier.

Évidemment, aucune de ces 10 vedettes ne débute dans le métier. Mais c'est la première fois que le public les plébiscite pour les Artis.

Bien content pour François Létourneau, alias Denis Rondeau, remarqué pour sa participation à Série noire de Radio-Canada. Parenthèse: le dernier épisode de Série noire, un immense hommage aux films d'épouvante du cinéaste John Carpenter (en particulier à la musique angoissante et au masque du tueur Michael Myers dans Halloween), a été un joyeux délire.

Létourneau bataillera contre Claude Legault (Un sur deux), Denis Bouchard (Toute la vérité), Éric Bruneau (Toute la vérité) ainsi que Luc Picard, le seul acteur des Jeunes loups à avoir été choisi par les sondés.

Chez les femmes, lutte à quatre dans les téléséries: Anne Casabonne (La galère), Isabel Richer (Trauma), Hélène Florent (Toute la vérité, La galère) et Céline Bonnier (Un sur deux).

Catherine Trudeau a obtenu la faveur populaire grâce à l'audacieuse comédie La vie parfaite, qui a malheureusement été annulée par la SRC. Anne Dorval (Les Parent, Les bobos), Julie Le Breton (Les beaux malaises), Julie Ménard (LOL) et Sylvie Moreau (LOL) ont aussi été élues.

Du côté des hommes, sans surprise, Martin Matte (Les beaux malaises) atterrit dans les quatre finalistes avec Daniel Brière (Les Parent), Martin Petit (Les pêcheurs) et Réal Bossé (LOL).

Absent des Gémeaux, Unité 9 a fourni aux Artis plusieurs nominations dans la catégorie téléroman, dont François Papineau, Paul Doucet, Guylaine Tremblay et Mariloup Wolfe. Guy Nadon (O'), Patrice Godin (Destinées), Chantal Fontaine (Yamaska) et Marie-Thérèse Fortin (Mémoires vives) complètent le portrait.

V a placé deux de ses poulains en grande finale: Éric Salvail pour son nouveau talk-show de fin de soirée et Alexandre Barrette pour les jeux Atomes crochus et Taxi payant.

Deux des plus grandes stars du Québec brillaient par leur absence au dévoilement des nommés, hier matin: Véronique Cloutier et Julie Snyder.

Parlant de la démone blonde, TVA a confirmé hier une information publiée dans La Presse la semaine dernière: Julie retourne bel et bien au Banquier cet automne pour une série de huit émissions (et non dix comme en 2013). La direction de la chaîne de Québecor Média n'a émis aucun autre commentaire à propos des négociations des dernières semaines avec Julie Snyder.

À l'animation, Mario Tessier reprend le collier pour une quatrième année, dont sa deuxième en solo sans son camarade José Gaudet des Grandes Gueules. Il desserrera son noeud de cravate et se permettra plus de touches d'humour et d'improvisation.

«La trame du gala, c'est le changement. La télé change, le public change et la façon de consommer la télé change aussi. On regarde maintenant la télé en faisant autre chose, on fait du multitâche. Il y a une communauté en parallèle qui commente et qui participe», explique Mario Tessier, qui plaide encore pour une touche de glamour dans ce type d'événement mondain.

Il enchaîne: «Est-ce qu'on peut se le permettre, une fois par année, de se la jouer à l'américaine? C'est l'occasion de se mettre beau ou belle, et c'est très apprécié par le public.»

Mario Tessier a adoré le ton emprunté par Ellen DeGeneres dans le numéro d'ouverture des Oscars. Le gala Artis s'ouvrira en chanson et, pour présenter les trophées, on nous promet des «duos surprenants».

Autre ajustement qui fait du bien à lire: les commanditaires se glisseront de façon beaucoup moins agressive dans la cérémonie. L'an dernier, les plogues publicitaires avaient été très dérangeantes.

La nouvelle Ilsa Trépanier

La comédienne Bianca Gervais, enceinte jusqu'aux yeux, ne pourra pas reprendre son rôle de reporter effrontée dans le dernier chapitre de Lance et compte, prévu pour l'hiver 2015 à TVA. C'est la comédienne Sarah Dagenais Hakim (30 vies, Trauma) qui se glissera dans la peau d'Ilsa Trépanier, ancienne journaliste de La mitraille maintenant au Matin avec Lucien Boivin (Denis Bouchard).

Selon la productrice Caroline Héroux, le rôle d'Ilsa est costaud: elle apparaîtra dans les 10 épisodes de la série pondue par Réjean Tremblay.

Autre acquisition importante: Joey Scarpellino (Thomas dans Les Parent), qui enfilera le chandail d'une nouvelle recrue du National de Québec.

Taxi-22 sur le neutre

Incapable de dénicher le bon acteur pour incarner le chauffeur Rogatien, le réseau CBS a repoussé d'un an la production de la comédie Taxi-22, adaptée de l'émission créée par Patrick Huard à TVA.

Selon le Hollywood Reporter, CBS croit beaucoup à ce projet et a décidé de le décaler d'une saison plutôt que de simplement le jeter à la poubelle, comme cela se produit régulièrement aux États-Unis. L'action de la série Taxi-22 a évidemment été déménagée de Montréal à New York.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

la boite:2525685:box

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer