Bientôt dans vos télés!

Stéphane Bourguignon (La vie la vie) se remet... (Photo: Armand Trottier, archives La Presse)

Agrandir

Stéphane Bourguignon (La vie la vie) se remet au clavier pour la télévision.

Photo: Armand Trottier, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les émissions de télévision que vous dévorez quotidiennement se mitonnent des années à l'avance. Avant de finalement aboutir en ondes, une télésérie, un magazine ou un téléroman traverse en effet une brochette d'étapes laborieuses, mais nécessaires à son élaboration.

Alors, qu'est-ce qui mijote actuellement dans les chaudrons de nos réseaux québécois que nous pourrons déguster dans quelques saisons? Après plusieurs coups de fil et quelques conversations cryptées avec des espions bien renseignés, voici les informations que j'ai récoltées sur des projets télévisuels en gestation.

D'abord, l'auteur Stéphane Bourguignon (La vie la vie) se remet au clavier pour la télévision en compagnie de son complice de Tout sur moi, le réalisateur Stéphane Lapointe. Pour TVA, les deux créateurs planchent sur L'agence paranormale en collaboration avec un auteur de la génération Y, Pierre-Marc Drouin, qui a déjà publié deux romans: Si la tendance se maintient et Mile End Stories.

Joint hier, le producteur associé de L'agence paranormale, Marc Poulin (Les rescapés), d'Avenue Productions, a préféré ne pas commenter nos informations. Est-ce un truc fantastique ou de science-fiction? Difficile de le savoir. Personne de l'équipe n'a répondu à nos messages hier.

Thriller psychologique

Chez Casablanca, la productrice Joanne Forgues (Série noire, Les Invincibles) accompagne le comédien Normand Daneau et sa conjointe Geneviève Simard dans l'écriture d'un suspense intitulé La disparition, destiné à la chaîne Séries+. Patrice Sauvé (Vertige, Grande Ourse) s'installerait derrière la caméra.

«C'est un thriller psychologique décliné en minisérie de six heures. Ça parle de la disparition d'un enfant, des conséquences sur sa famille, de l'enquête policière. Normand Daneau devrait aussi jouer dedans», confie Joanne Forgues.

La productrice des Jeunes loups, Josée Vallée, de la boîte Attraction Images, travaille toujours sur la transformation du polar Le cri du cerf, de l'écrivaine Johanne Seymour, en une minisérie de six heures à l'intention de la chaîne Séries+.

Premier roman de Johanne Seymour, qui a déjà réalisé Emma à TVA, Le cri du cerf met en scène l'enquêteuse Kate McDougall, une femme solitaire et torturée qui élucide des meurtres crapuleux. Cette policière poursuit ses investigations dans quatre autres livres, soit Le cercle des pénitents, Le défilé des mirages, Vanités et Eaux fortes.

Deviner l'âge

Zone 3 a amorcé, pour Canal Vie, la production d'un remake d'une populaire émission de TLC intitulée 10 Years Younger (Dix ans plus jeune). Concept? Une participante qui n'aime pas son look est d'abord placée dans une boîte en plastique transparent près d'une rue très fréquentée. Ça pourrait être, par exemple, Prince-Arthur ou Saint-Denis pendant le Festival Juste pour rire.

Des passants s'arrêtent et essaient de deviner l'âge réel de la concurrente (celle-ci n'entend rien). On calcule ensuite la moyenne des âges estimés par les passants.

Entre ensuite une équipe beauté qui aidera la candidate à obtenir une apparence plus jeune: coiffure, maquillage, blanchiment des dents, microdermabrasion, tout y passe. Une fois glamourisée, la participante est replacée dans sa boîte de plastique transparent et doit de nouveau subir l'épreuve de l'évaluation de son âge réel par de nouveaux passants.

J'ai vu quelques épisodes de 10 Years Younger sur TLC et, règle générale, les cobayes paraissent 10 ans plus jeunes que l'estimation de leur âge de départ.

Par contre, c'est toujours étrange de voir combien de personnes acceptent volontiers de se planter ainsi comme une pièce de viande dans une vitrine de boucherie.

La SRC bat TVA

C'est très rare comme phénomène, genre des ovnis qui envahissent le ciel de Saint-Adolphe-d'Howard, mais ça s'est produit mardi soir: entre 19h et 22h, les émissions de Radio-Canada ont, sans exception, battu toutes celles de TVA.

À 19h, 30 vies (711 000) a devancé Faites-moi confiance (692 000). À 19h30, La facture (928 000) a été plus regardée que Les gags (721 000).

À 20h, sans surprise, Unité 9 (1 803 000) a écrasé Destinées (864 000). Et à 21h, ce fut serré, mais Mémoires vives (993 000) a surpassé O' (867 000).




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

la boite:2525685:box

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer