| Commenter Commentaires (3)

Nos vedettes, leurs ancêtres

Les six premiers invités ont déjà été sélectionnés... (Photo fournie par Radio-Canada)

Agrandir

Les six premiers invités ont déjà été sélectionnés par le producteur Zone 3: Normand Brathwaite, Dominique Michel, Guy A. Lepage, Pénélope McQuade, Marina Orsini et Patrice L'Ecuyer (notre photo). D'où viennent-ils? Qui sont leurs aïeux? Nous le saurons pendant la période des Fêtes.

Photo fournie par Radio-Canada

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les capsules Le Québec, une histoire de famille, relayées par TVA, sont toujours intéressantes. Comme quoi la généalogie, quand elle est bien racontée, peut donner de la très bonne télévision. Radio-Canada surfera sur cette vague historico-généalogique en diffusant, aux alentours de Noël, l'émission Qui êtes-vous?, une adaptation du populaire format de la BBC Who Do You Think You Are?, ai-je appris.

Cette excellente série, confectionnée avec beaucoup de rigueur et de sensibilité, dessine l'arbre généalogique de personnalités connues en remontant très loin dans leur passé. Pendant la saison 2007-2008, la CBC a programmé sa propre version, dans laquelle les téléspectateurs ont notamment accompagné l'ex-chanteur des Barenaked Ladies, Steven Page, jusqu'en Pologne, d'où ses ancêtres juifs ont émigré afin d'éviter la persécution. C'était extrêmement touchant.

Au Québec, la première saison de Qui êtes-vous? comportera six épisodes d'une heure. Les six premiers invités ont déjà été sélectionnés par le producteur Zone 3: Normand Brathwaite, Dominique Michel, Guy A. Lepage, Pénélope McQuade, Marina Orsini et Patrice L'Ecuyer. D'où viennent-ils? Qui sont leurs aïeux? Nous le saurons pendant la période des Fêtes.

L'émission n'a pas d'animateur comme tel, mais bien un narrateur, qui décrit les recherches de l'invité comme dans un documentaire. Aux États-Unis, Who Do You Think You Are? a plus ou moins bien fonctionné sur NBC et le concept a été racheté par la chaîne câblée TLC. Sur les ondes de la BBC, la série fêtera bientôt ses 10 ans.

Toujours à la SRC, je vous ai déjà parlé d'Estelle From Hell, la nouvelle comédie des auteurs de Mirador, Daniel Thibault et Isabelle Pelletier. Voici d'autres détails, rapportés par nos espions dans la tour. D'abord, le projet porte maintenant le titre de Vie de fou! et le tournage a été amorcé il y a un bon mois déjà.

Catherine Trudeau a bel et bien décroché un des trois premiers rôles de cette sitcom. Elle y incarne Julie Péloquin, la mère d'une famille reconstituée plutôt rock'n'roll. Steve Laplante (Tu m'aimes-tu?) joue son conjoint, qui s'appelle Éric Perreault. Julie était déjà mère d'une ado. Éric avait un fils plus jeune. Et ensemble, Julie et Éric viennent d'avoir un bébé.

Les Péloquin-Perreault mènent une vie de fou, c'est le cas de le dire, avec leurs trois enfants, leurs deux voitures, leurs emplois accaparants et leur grosse maison. Leur quotidien basculera quand la mère d'Éric, la fameuse Estelle (Thérèse Perreault), emménagera chez eux après la mort de son mari criblé de dettes.

Le réalisateur Louis Choquette s'installera derrière la caméra pour les 13 épisodes d'une demi-heure de Vie de fou!, que nous devrions voir en septembre.

Dernier petit scoop radio-canadien, le magazine d'actualités qu'animera Anne-Marie Dussault les vendredis soirs a finalement été baptisé Après tout, c'est vendredi! Radio-Canada l'a logé tout de suite après l'émission de variétés Le choc des générations de Gregory Charles. Après tout, c'est vendredi!, à ne pas confondre avec Vendredi, tout est permis de V, remplacera Une heure sur terre, qui disparaît des ondes.

La CBC rejette 19-2

Les patrons de la CBC n'ont pas été séduits par l'émission pilote anglophone de 19-2 et ne programmeront donc pas cette télésérie policière, qui a ravi autant le public que les critiques au Québec. Quelle étrange décision. Les dirigeants de la CBC savent-ils que cette émission remporte un succès monstre chez nous et que ses artisans croulent sous les récompenses?

Peu importe. La chaîne spécialisée Bravo, qui appartient à Bell Média, a profité du refus de la CBC pour mettre le grappin sur ce projet, dont elle amorcera la diffusion l'hiver prochain. Bravo ne présentera pas une version doublée de 19-2, mais bien un remake réalisé par Louis Choquette et dont le tournage démarrera en septembre dans les rues de Montréal. Rappelons que le pilote a été mis en boîte l'automne dernier.

La série 19-2, qui conservera ce titre, mettra en scène les deux policiers Ben Chartier (Jared Keeso) et Nick Barron (Adrian Holmes). Berrof devient Barron et le personnage, campé par Réal Bossé à Radio-Canada, sera noir dans la version anglophone. Pour le reste, Nineteen-two et 19-2 raconteront la même histoire, avec les mêmes personnages, la même trame sonore et le même nombre d'épisodes.

Parfaitement bilingue, le comédien Benz Antoine reprendra son rôle de Tyler Joseph, le flic alcoolique. Et c'est Maxim Roy (Kathleen O'Hara dans O') qui jouera la femme de Berrof, rôle défendu par Julie Perreault à la SRC.

«Montréal ne sera pas caché dans la version anglophone. L'histoire se passera encore à Montréal. Nous conserverons le même poste de police, mais les autres locations varieront. Nous tournerons plus de scènes dans le Vieux-Montréal», détaille le coproducteur Jocelyn Deschênes de Sphère Média.

À la SRC, la troisième saison de 19-2 n'aboutira pas en ondes avant 18 mois. Patience.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

la boite:2525685:box

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer