| Commenter Commentaires (4)

Gémeaux, quatre fois Claude Legault

Claude Legault a été sélectionné à quatre reprises au prochain... (Photo: Hugo-Sébastien Aubert, La Presse)

Agrandir

Claude Legault a été sélectionné à quatre reprises au prochain gala des prix Gémeaux.

Photo: Hugo-Sébastien Aubert, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Claude Legault rentabilisera son bel habit de soirée au prochain gala des prix Gémeaux, que Radio-Canada, pardon, qu'Ici Télé diffusera le dimanche 15 septembre, à 19h30. L'acteur y a été sélectionné à quatre reprises, dont trois fois pour ses rôles principaux dans les séries 19-2 à Radio-Canada, Mon meilleur ami à Séries+ et Un sur 2 à TVA. Tout un exploit.

La quatrième nomination lui a été attribuée pour l'écriture des textes de 19-2 en compagnie de Réal Bossé et de Danielle Dansereau. Claude Legault, qui joue Ben Chartier dans 19-2 et Alex dans Mon meilleur ami, apparaît deux fois dans la catégorie de pointe d'interprétation dramatique, où il se frottera à son collègue Nick Berrof de 19-2 (Réal Bossé), à son pote Simon dans Mon meilleur ami (David La Haye) ainsi qu'à Émile Proulx-Cloutier de Toute la vérité.

En comédie, Claude Legault (pour Un sur 2) affrontera les deux copains de Tu m'aimes-tu? (Sébastien Huberdeau et Steve Laplante) de même que le caporal Rajotte de Mauvais karma (Rémi-Pierre Paquin) et le papa des Parent (Daniel Brière).

Au final, c'est la superbe télésérie policière 19-2 de la SRC qui mène la course aux Gémeaux avec 16 nominations. Toute la vérité de TVA suit avec 13 sélections. Les productions Mauvais karma, Mon meilleur ami et Tu m'aimes-tu? ont chacune été remarquées 12 fois, tandis que les téléromans Mémoires vives et O' ont tous deux cumulé 11 nominations.

Évidemment, aucune des filles d'Unité 9 n'a été repêchée, car la production n'a pas été inscrite au concours. Lance et compte non plus. Le trophée du meilleur téléroman atterrira donc dans un des quatre camps suivants: Destinées, Mémoires vives, O' (mon coup de coeur) ou Yamaska. C'est évident qu'Unité 9 aurait triomphé ici.

Au rayon de la meilleure série dramatique, Belle-Baie, En thérapie, Toute la vérité et Mon meilleur ami n'ont aucune chance de battre la grande favorite, 19-2. En comédie, je souhaite vraiment à Mauvais karma de gagner contre Les Parent, Un sur 2, La galère et Tu m'aimes-tu?.

Mais où se cachent nos Bobos préférés? Le producteur Zone3 les a plutôt placés dans les séries humoristiques, où ils se mesureront à Et si?, Infoman, Les appendices et Prière de ne pas envoyer de fleurs. Les chances de Sandrine et Étienne Maxou de triompher y sont sans doute meilleures.

Sans surprise, le flop Adam et Ève de Claude Meunier ne ressort à peu près nulle part. En fait, comme je l'ai écrit cet automne, seule Anne-Élisabeth Bossé a réussi à tirer son épingle du jeu avec une mention comme meilleure actrice de soutien dans une comédie. Une autre nomination a été décernée à Adam et Ève pour le maquillage et la coiffure. Dire que nous trouvions tous les perruques atroces... Bizarre comme choix.

Dans un premier rôle dramatique, deux interprètes d'En thérapie de TV5 (Élise Guilbault et Macha Limonchik) feront face à deux procureures de Toute la vérité (Hélène Florent et Maude Guérin). La cinquième nomination a été attribuée à Catherine Sénart de Mon meilleur ami.

Du côté des premiers rôles dans un téléroman, trois membres de la famille O'Hara (Stéphane Demers, Guy Nadon et Louis-David Morasse) croiseront le fer avec Gilles Renaud de Mémoires vives et Vincent Bilodeau de L'auberge du chien noir.

Chez les femmes, les soeurs Louisa et Kathleen O'Hara (Marilyse Bourke et Maxim Roy) tiendront tête à deux actrices de Mémoires vives (Marie-Thérèse Fortin et Véronique Le Flaguais) ainsi qu'à Brigitte Lafleur de L'auberge du chien noir.

Compétition relevée chez les actrices comiques avec les finalistes Anne Casabonne (La galère), Julie Le Breton (Mauvais karma), Céline Bonnier (Un sur 2), Anne Dorval (Les Parent) et Magalie Lépine-Blondeau (Tu m'aimes-tu?).

En téléréalité, ce sera chaud entre Dans l'oeil du dragon, Les chefs!, L'amour est dans le pré, Un souper presque parfait et Donnez au suivant.

À l'animation de cette 28e cérémonie des Gémeaux, René Simard n'a pas l'intention d'être incisif ou baveux, même s'il aime la dérision. «Joël [Legendre] a essayé quelque chose l'année passée et s'il ne l'avait pas fait, il l'aurait regretté», philosophe René Simard, qui dansera dans son numéro d'ouverture.

L'animateur est bien conscient du gros défi qui l'attend. «Oui, c'est casse-gueule. Mais si on reste chez nous, on ne fait jamais rien. Moi, je ne lis pas les commentaires sur Twitter», confie René Simard.

Et qu'a-t-il regardé cette année au petit écran? Unité 9, Toute la vérité et les nouvelles.

Partager

publicité

Commentaires (4)
    • Ben oui, l'ère Tremblay, l'ère Legault! Que voulez-vous, les gens les aiment, et en plus, ce sont de bons acteurs! Vous avez rien d'autre de pertinent à dire? On peut être cultivé ET aimer ces acteurs. L'un n'empêche pas l'autre. Puis les carrés rouges n'ont rien à faire ici. Allez vous plaindre ailleurs ou bien appelez une radio poubelle, tiens.

    • Il serait intéressant si vous commentiez aussi les webséries qui sont souvent des productions de qualité très intéressantes et dont les acteurs sont aussi en nomination dans le Gala des prix Gémeaux. Les grandes chaines produisent des émissions grand public, mais les produits aux marchés plus ciblés n'en sont pas moins intéressants. Il me semble qu'un critique se doit aussi d'amener ses lecteurs à regarder autre chose que les grandes productions, non? La télévision est de plus en plus sur le web et cela ne doit pas être ignoré.

    • Bien d'accord Mr. Raynault.
      Legault, "pu capable" il me donne le haut le coeur.Pas longtemps car je ne peux le supporter plus d'une minute ou deux.Coup donc , on a tu juste Legault, Rémi Girard et Bouchard comme comédien ici au Québec. P'tit peuple télévisuel. Quand ils (les télés) partent sur quelqu'un , ils ne lâchent pas durant des années. Vous nous en donner une écoeurantite aigüe de vos choix répétitifs. C'est sur que Mme sur la rue Panet et Ontario est ben contente mais ce n'est pas elle qui évolue le plus vite non plus. Je ne comprends pas que les commanditaires ne soient pas plus exigent dans leurs investissements télévisuels.

    • Qui sont drôles et bizarres les galas au Québec! On s'est retrouvé dans l'ère de la Tremblay pendant...quelques...années ET maintenant nous voilà replongés dans l'ère Legault!!! Probablement qu'on va écoeurer le monde avec des nominations à pu finir avec Legeault...celui-là même qui a crié publiquement et encouragé les "carrés rouges" dans leurs actes de vandalisme. Wow...pas fort Québec avec vos vedettes. Si c'est tout ce qu'on a à nous offrir...mon cher Hugo...c'est pas fort!

Commenter cet article

Les commentaires sont maintenant fermés sur cet article.

Nous vous invitons à commenter les articles suivants:

Veuilez noter que les commentaires sont modérés et que leur publication est à la discrétion de l'équipe de Cyberpresse. Pour plus d'information, consultez notre nétiquette. Si vous constatez de l'abus, signalez-le.

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:2525685:box
la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer