Vox se transforme en MATV

La nouvelle émission Selon l'opinion comique mettra en... (Photo: fournie par MATV)

Agrandir

La nouvelle émission Selon l'opinion comique mettra en vedette Isabelle Ménard (au centre), Kim Lizotte, Adib Alkhalidey et Louis T.

Photo: fournie par MATV

Partager

Les parts de marché de Vox stagnaient depuis cinq ans autour de 1%, malgré une importante injection d'argent dans de nouvelles émissions. Le deux tiers de ses abonnés ne savaient pas que cette chaîne était exclusive aux clients de Vidéotron. Et le positionnement de Vox demeurait brouillon, confus.

Bref, il fallait complètement repenser la station logée au 9 sur le câble régulier et au 609 en HD. Le lundi 19 novembre, à 18h, Vox renaîtra avec un contenu revampé à 70% sous le nom de MATV. Le nouveau logo de l'antenne a été expressément dessiné, en jaune et noir, pour ressembler à celui du câblodistributeur Vidéotron, qui finance sa programmation. En fait, l'imagerie de MATV se rapproche beaucoup de celle lancée par V en août 2009, avant que les couleurs plus vitaminées ne fassent leur apparition.

C'est Marc-André Coallier qui inaugurera MATV avec son magazine quotidien Libre-service, une émission s'inspirant beaucoup de la défunte Téléservice de Radio-Québec, «mais avec une touche à la TMZ avec les recherchistes sur le plateau», note la présidente de MATV, Isabelle Dessureault. Libre-service jouera en direct du lundi au jeudi à 18h.

Jean Barbe pilotera une nouvelle émission littéraire, Tout le monde tout lu!, qui passera les dimanches à 21h en pleine guerre des réseaux généralistes. Et pas question d'y emprunter un «ton professoral» pour causer de littérature, avertit Jean Barbe.

Alain Laforest, reporter à l'Assemblée nationale pour TVA, sera à la barre de Caucus (lundi, 17h30), qui amènera les téléspectateurs dans les coulisses du parlement. Ancien de 2 laits, 1 sucre à TQS, François Maranda tiendra les rênes de Trucs de trocs, une demi-heure sur les échanges d'objets (mardi, 17h30). Et Anaïs Favron prendra les commandes de Gros titres (samedi, 23h).

MATV s'offre une sorte de Saturday Night Live à petit budget avec Selon l'opinion comique, mettant en vedette Isabelle Ménard, Kim Lizotte, Louis T. et Adib Alkhalidey. Tous les samedis à 22h, ces quatre humoristes passeront l'actualité de la semaine dans leur moulinet comique. Bonne idée que de mettre la relève de Juste pour rire en avant-plan. Selon l'opinion comique adoptera une formule cabaret, devant public.

Sinon, les animateurs déjà connus de Vox comme Sophie Durocher (Open télé), Karima Brikh (Mise à jour) et Daniel Melançon (Le guide de l'auto) traversent tous à MATV. Le confident sera désormais tourné dans un décor tout blanc et Louise Deschâtelets y recevra des personnalités ayant adopté des causes sociales, comme Andrée Ruffo.

Selon Isabelle Dessureault, MATV entre dans 1,8 million de foyers au Québec, soit environ 60% des ménages. Vidéotron n'est pas présent en Abitibi ni en Gaspésie, où sa progression s'arrête à Rivière-du-Loup.

Gros dimanche de télé

Ça faisait du bien de voir Céline Dion à l'extérieur des studios de TVA et interviewée par quelqu'un d'autre que Julie Snyder, dimanche soir, à Tout le monde en parle. La diva de Charlemagne y a été posée, réfléchie et a montré son côté plus sérieux aux téléspectateurs de Radio-Canada. Pas de kayak pour elle ni de blagues sur son château à Laval.

Bien préparée, peut-être trop même, Céline Dion a notamment admis qu'elle n'a pas bien chanté au concert hommage à Denis Blanchette, le technicien tué au Metropolis lors de l'élection du Parti québécois. Elle a aussi révélé que si son fils René-Charles a autant laissé pousser ses cheveux, «c'était sa façon à lui de se protéger».

Avec Julie Snyder, Céline laisse tomber sa garde plus facilement. Avec Guy A. Lepage et Dany Turcotte, elle semblait intimidée et un brin distante. Normal: la star posait ses escarpins griffés en terrain miné, RBO l'ayant souvent égratignée dans le passé. Et toutes les guéguerres entre son mari René Angélil et la SRC - avant la grande réconciliation de l'an dernier - ont sans doute laissé des traces.

On sentait que Céline pesait chacun de ses mots, qu'elle avait le talon haut sur le frein. Grâce au passage de Céline Dion, les cotes d'écoute de Tout le monde en parle ont grimpé à 1 557 000 personnes.

Au Banquier, vu par 1 926 000 fans, ce fut 90 minutes remplies d'inconfort avec les anciens participants d'Occupation double qui ouvraient les 26 valises du jeu. Les questions très personnelles (et indiscrètes) de Julie Snyder aux ex-célibataires faisaient grincer des dents à tout coup. Non, ça ne nous intéresse pas de savoir si Jimmy et Judith couchent encore ensemble. Le malaise entre Charles et Nathalie était tout aussi gênant.

Les anciennes vedettes de la téléréalité de TVA ont également étalé leurs talents cachés: solo de flûte à bec, levée d'une brouette pesant 300 livres, pirouettes de gymnaste et comment faire un noeud dans une queue de cerise en utilisant sa langue, vraiment, ça ne volait pas haut. Heureusement que la joueuse a quitté le studio avec plus de 100 000$ dans les poches.

Tout de suite après, l'éviction de Laurie et Nicolas d'Occupation double a été suivie par 1 331 000 accros.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer